Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 02 . Les coutumes traditionnelles. > Le berger et la transhumance. > Histoire de la transhumance.

Histoire de la transhumance.

Articles

Ecologie et sociologie de la transhumance.

Ecologie et sociologie
de la transhumance.
Intérêt écologique :
Quand la transhumance n’est pas le signe d’une surexploitation d’un milieu, elle présente divers intérêts écologiques. Elle semble d’ailleurs pour partie copier des mouvements migratoires qui devaient exister chez de nombreux herbivores sauvages dans les temps préhistoriques et qui perdurent parfois en zone tropicale.
En particulier les animaux se déplacent avec des graines et propagules (animales, végétales, microbiennes et fongiques) (...)

Lire la suite

Aux XIXe et XXe siècles.

Aux XIXe et XXe siècles.
Au XIXe siècle le pastoralisme et la grande transhumance sont très importants. La rentabilité faible est contrebalancée par des troupeaux de grands effectifs. 400 000 moutons transhument de Basse Provence vers les hautes vallées des Alpes du Sud. La Crau et la Camargue, dont les sols sont pauvres, offrent de nombreux parcours loués à bas prix. Dans les garrigues de Montpellier, la céréalicultures et élevages extensifs de moutons sont associés. Les grands transhumants ont des (...)

Lire la suite

Histoire de la transhumance.

Histoire de la transhumance.
La question des origines de la transhumance en Provence mobilise les historiens et les archéologues. Les grands déplacements de troupeaux de la plaine à la montagne avaient probablement disparu durant le haut Moyen Âge, faute des conditions politiques (organisation territoriale et sécurité des chemins) et économiques (marchés pour écouler les produits des troupeaux) nécessaires à de telles entreprises.
Mais la découverte dans les années 1990 dans la plaine de la Crau de (...)

Lire la suite

Stats | 9 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 25 février 2017