Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2012 . > Résultats et sondages . > Les résultats sur la 8ème circonscription . > 8ème du Var : résultats et commentaires du 2ème tour de la législative du 17 (...)

8ème du Var : résultats et commentaires du 2ème tour de la législative du 17 juin 2012 .

 8ème du Var : 

 résultats et commentaires 

 du 2ème tour de la législative 

 ( 17 juin 2012 ) .

 

Répétons-le encore une fois, la 8ème circonscription du Var constituait un scrutin historique pour cette législative de juin 2012 ! En effet, c’est la première fois qu’une huitième circonscription était créée sur le territoire de la Dracénie et du Haut-Var . Lors de la législature précédente, de 2007 à 2012, les 7 députés du Var étaient tous sous l’étiquette UMP et la création de la 8ème devenait un enjeu régional puisqu’elle permettait donc l’arrivée d’un député de gauche sur le Var !... Ou alors l’arrivée d’un(e) député(e) du Front National ...mais on va gommer cette éventualité car les 23,27% du premier tour ne vont pas peser assez lourd dans la triangulaire !.. Ou alors, la création de la 8ème pouvait aussi permettre l’arrivée d’un candidat sans-étiquette se déclarant " libre et indépendant des idées partisanes" et se proclamant " candidat de la ruralité" (non pas en fonction des projets portés mais de son domicile en pleine "cambrousse" - comme s’il suffisait par ailleurs d’habiter en ZUP pour porter les espoirs des habitants des cités !!)... : les électeurs du territoire de la 8ème n’ont pas totalement adhéré à ce projet "novateur" et ils se sont donc contentés d’accorder une misère de 3,52% au maire de Tourtour, Pierre Jugy, qui va pouvoir maintenant se servir de cette expérience - ô combien malheureuse ! - pour rebondir vers de nouvelles échéances électorales (cantonale, municipale, régionale, territoriale ...à sa guise !). 

Résultats effectifs du 2ème tour :

inscrits : 99 851
votants : 60 340 
exprimés : 59 515
abstention : 39,57% (39,84% au 1er tour).

M. Audibert -Troin Olivier (UMP) 40,54%, (24 125 voix).
M. Clap Bernard (PS) 37,01 % (22 027 voix).
Mme Blanc Geneviève (FN) 22,45%, (13 363 voix).

Le député élu est donc M. Audibert -Troin Olivier , pour 5 ans ...

 Olivier Audibert-Troin : « On est lucide, on sait que l'avenir nous réserve des difficultés »_1 Déclaration prémonitoire en 2010 : " On est lucide, on sait que l’avenir nous réserve des difficultés ", dans Var-Matin le 15 juillet 2010 .

 Rappel des voix obtenues au 1er tour , le 10 juin 2012 :

 Nombre% inscrits
Inscrits99861100,00%
Abstention3978639,84%
Votants6007560,16%


 Nombre% votants
Blancs Nuls7151,19%
Exprimés5936098,81%
CandidatsNuanceVoix% exprimésÉlu/battu
Mme Geneviève BLANCFN1381323,27ballottage
Mme Joëlle MECAGNIFG27894,70battu
M. Joël VIRRIATECO5130,86battu
Mme Fiorella CHAUDESSOLLEEXG2490,42battu
M. Robert GARCIAAutres20,00battu
Mme Léna SZTRUSMANEXG1100,19battu
M. Pierre JUGYAutres20893,52battu
M. Max PISELLIDVD31945,38battu
M. Marc-Henri FIASCHIDVD1770,30battu
M. Olivier AUDIBERT-TROINUMP1825730,76ballottage
M. Thierry GABETPRV5680,96battu
M. Bernard CLAPSOC +
EELV
1658327,94ballottage
M. Alain VIGIERDVD3600,61battu
Mme Maryse RÉTALIECO6561,11battu

 O A T - U M P O A T - U M P O A T - U M P 

Commentaires du site " Tourtour, notre village " , (Ndlr) :

** La candidate du Front National perd environ 500 voix par rapport au 1er tour . Mme Geneviève Blanc a, semble t-il, connu le processus du vote utile où quelques centaines de ses électeurs ont préféré "assurer le coup" en votant, apparemment, plus pour le candidat de droite ... Il n’empêche que, malgré tout, la 8ème circonscription ne dépare guère dans le département avec un député UMP et un FN de combat !...

**  Le député élu passe de 18 257 voix à 24 125 voix soit environ 6 000 voix de plus (alors que le nombre de votants est quasiment le même ) ! Il est évident que les électeurs de Max Piselli n’ont pas refusé le vote UMP "officiel" et se sont donc massivement portés sur Mr Audibert-Troin en apportant un minimum de 3 000 voix dans l’escarcelle du candidat de droite . Nul doute aussi qu’une majorité des électeurs de Pierre Jugy se sont reportés vers Olivier Audibert-Troin, ainsi que les votants Divers Droite de Mr Vigier et de Mr Fiaschi .

** Le candidat de gauche, Bernard Clap, a fait le plein des voix du Front de Gauche, sans doute des deux candidats écologistes "non-officiels" ( Mme Rétali et Mr Virriat) mais les 3% qui séparaient Mr Clap et OAT au premier tour se retrouvent encore au second : les abstentionnistes sont de nouveau restés chez eux ... 

**  Mr Audibert-Troin va avoir besoin de repos pour se remettre de cette campagne électorale mais il a, malgré tout, l’avantage d’avoir été élu ... Par contre, à son retour de vacances bien méritées, les casseroles vont sonner derrière son pare-choc(s)... : ses retrouvailles avec le sieur Piselli risquent de valoir vraiment une image en direct car l’embrassade a des chances d’être timide et l’accolade sera sans doute discrète ... Les présents vont se délecter ... (les dracénois seront un peu moins hilares !).

** Cette bataille électorale est terminée, les résultats sont nombés, la démocratie a parlé !...Certes !!... Mais, il est évident que, même si elle est finie, on n’a vraiment pas fini d’en parler ! Et on n’a pas, non plus, fini de découvrir d’autres choses .... 

 

Le premier député dans l’histoire de la 8ème circonscription du Var est donc 
M. Audibert -Troin Olivier (UMP).

Mais l’histoire de la 8ème circonscription 
ne retiendra pas que ce simple résultat !!...

 

Vos commentaires

  • Le 19 juin 2012 à 10:25 En réponse à : Toujours la 8° !

    Tout le Var UMP, sommes-nous à ce point à droite ??
    Faut croire que oui..
    La bouteille reste au frais pour une fois. Mais vu mon âge , il ne faudra pas trop tarder !!

  • Le 19 juin 2012 à 10:45, par Gilbert Giraud En réponse à : à droite...

    Le Var est bien à droite et il a une sérieuse tendance, au fil des ans, à aller encore un peu plus sur le côté extrème de la droite ... Ne nous privons pas de nous souvenir de l’époque où notre département était connu pour être le " Var rouge " , quand la France entière louait les valeurs citoyennes et les projets humanistes de nos représentants du peuple ... De nos jours, nous avons près de nous des élus qui ne véhiculent que leurs valeurs de profits individuels et leurs projets personnels : et d’aucuns trouvent que c’est une belle époque !...

    Pour parler de santé, l’âge n’est peut-être pas le seul critère ... En tout cas, portez-vous bien tous les deux ...

  • Le 19 juin 2012 à 12:21, par Jean Lainé En réponse à : Triste résultat

    C’est triste pour la 8 ème circonscription du var, Bernard Clap s’est bien battu et nous étions nombreux à espérer qu’il soit élu. Le Var un département UMP !! Heureusement que sur le plan national le résultat nous laisse espérer un véritable changement .Compte tenu de la situation qui a été légué par l’ancien Président, ce ne sera pas facile et il va falloir faire preuve de patience... souhaitons que tout le monde le comprendra !

    Pour notre commune, la défaite cuisante de Pierre Jugy devrait faire réfléchir. Une campagne menée tambour battant pendant 8 mois, beaucoup d’argent dépensé en pure perte ( en dessous de 5 % des suffrages exprimés les dépenses engagées sont à la charge des candidats) .La responsabilité de ce résultat catastrophique, incombe à Monsieur Thierry Coste directeur de campagne, qui se vantait d’avoir toujours fait gagner ceux qu’il soutenait !!

    C’est attristant. Il y avait tellement mieux à faire sur la commune.... Il faudra d’ailleurs que l’on parle de ce que l’on appelle une bonne gestion !!

  • Le 19 juin 2012 à 19:13, par Gilbert Giraud En réponse à : cuisante ...

    Effectivement, cher Jean, la défaite de notre cher maire est cuisante et pourtant, notre village a été abandonné pendant huit mois, tout cela " en pure perte " comme tu le dis si bien ! On peut espérer que ce résultat aussi pitoyable que pathétique va, pour le moins, avoir des conséquences positives si Pierre Jugy et son staff prennent un peu de temps pour réfléchir à leurs erreurs ... Dorénavant, Mr le maire va enfin retrouver certains dossiers qu’il avait mis sut le côté de son bureau et tout va donc reprendre vie avec force, énergie et bonne volonté : nous allons donc voir fleurir les premiers logements sociaux le long du chemin du Chavardet, nous allons retrouver la publication du Troumpétoun, nous allons connaître les réalités budgétaires de la commune, nous allons participer aux réunions publiques pour la rédaction du PLU et, fort logiquement, nous serons évidemment associés à la sauvegarde du patrimoine communal en conservant la propriété des Moulières ...Cette expérience électorale aussi malheureuse qu’attendue va également peut-être faire comprendre à Pierre Jugy qu’une élection législative n’est pas un caprice pour un candidat qui veut faire joujou avec le choix des urnes : espérons vraiment que cet échec désastreux va lui ouvrir les yeux sur l’inutilité de tout ce autour de quoi il a construit sa campagne électorale : il va devoir se faire à l’idée qu’il ne suffit pas de faire des sourires et des bises à tout va pour que ces paillettes se transforment en suffrages le jour du scrutin ...Mais aussi qu’il n’est pas utile de se laisser manipuler par un directeur de campagne qui l’a conduit (volontairement ou pas ?) contre le mur ! Les électeurs ne se laissent plus berner par des bonimenteurs qui manient assez bien l’entourloupe mais pas assez pour les écarter de la réalité de la vie quotidienne ! Le parti-pris du bling-bling et du people ne peut plaire qu’à une infime partie des votants car ce mauvais choix n’est que le reflet de la superficialité du candidat et de ses simagrées aussi hypocrites qu’intéressées ! Pierre Jugy a encore deux ans pour essayer de se constituer un bilan de gestion communale à présenter lors de l’élection municipale de février 2014 : d’ici-là, avec son équipe, il pourra profiter de son expérience déçue pour se forger un vrai profil de candidat pour les prochaines échéances électorales . On sait qu’il vise maintenant la présidence de la future Communauté de Communes du Haut-Var-Verdon mais rien ne sera facile car, manifestement, les maires du coin lui ont fait de belles courbettes mais les résultats enregistrés montrent qu’ils ne sont pas pas allés, pour la plupart, plus loin que cette civilité minimale ... De la même façon, si Pierre Jugy veut continuer à se déclarer comme le seul candidat de la ruralité, il faudra qu’il apprenne à ne pas sous-estimer la capacité des habitants des territoires ruraux à ne plus se laisser abuser par des salamalecs mais, au contraire, il devra se souvenir de leur faculté instinctive à flairer l’arnaqueur avec autant de nez que pour chercher les truffes ! La sagesse paysanne est une valeur qui fait ses preuves depuis des siècles et l’élection législative sur notre circonscription a donné, encore une fois, la preuve de sa fidèle continuité ... à bientôt, Jean !(et d’autres !).

Répondre à cet article

Mis à jour le jeudi 17 septembre 2020