Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 02 . Le Conseil Municipal. > A Tourtour, Mme Coste reste assise sur son tafanari !...

A Tourtour, Mme Coste reste assise sur son tafanari !...

 A Tourtour, Mme Coste reste assise sur son tafanari !... 

Cette fameuse citation de Montaigne a eu cette semaine un retentissement local avec la nouvelle sortie fracassante de notre chère Patou Mêletout qui a plus que jamais mérité son sobriquet : en trois ans, elle n’a fait qu’accumuler les bourdes, bavures et couillonnades assorties, à tel point que notre maire serait bien inspiré de lui remonter les ficelles brésiliennes qui lui servent de bretelles ... Jusqu’à présent, Mr Jugy a fait semblant de se défausser de sa première adjointe alors qu’il était évidemment à l’origine du coup donné mais, cette fois, il ne sera pas suivi s’il ne condammne pas publiquement et fermement son adjointe la plus proche ... 

Il est grand temps que les citoyens de Tourtour se rendent compte que les affaires municipales ne sont plus entourées de ruban ou de dentelle et qu’elles sentent de moins en moins la lavande du Clos de la Colle ou le thym de Pré-Puget : c’est bien beau de se croire sur un piton rocheux à l’abri de tout mais cette image de carte postale couleur sépia se fissure de mois en mois et l’image de notre beau village se craquèle de plus en plus ... Il est évident qu’il ne suffira plus d’accuser un cinglé de tapoter des saletés sur le web qui font "du mal au village" alors que des élus sapent les bases de l’édifice en toute impunité : qui va pouvoir continuer à comprendre qu’une première adjointe aura encore le droit de siéger au conseil municipal alors qu’elle met son bintz toutes les semaines et qu’elle sème la zizanie dans tout le personnel municipal . Ou alors, pour éviter un dérapage qui serait quasiment suicidaire pour l’équipe des élus, faudrait-il que des résolutions soient prises en bureau restreint afin de cadrer les choses et délimiter un terrain d’action bien précis à la furie Coste, avec un système de contrôle défini à l’avance et appliqué avec rigueur ... 

Voilà pourquoi cette chère madame Coste doit enfin comprendre que si haut qu’elle soit placée, elle ne sera jamais assise que sur son cul : et ce n’est pas non plus parce qu’elle montre allègrement son tafanari dans un jean moulant que cela la dispense de se souvenir de la phrase de Montaigne ...

Ce n’est pas non plus parce qu’elle le pose dans des fauteuils dessinés par Strarck qu’elle doit se croire au-dessus de ceux qui se meublent à Conforama ! Pas plus que les sièges de sa Porsche ou de son 4x4 style PFG (Pompes Funèbres Générales) ne doivent pas croire que le postérieur de leur maîtresse va donner le moindre avantage ou la moindre dérogation .... A Tourtour, l’histoire des habitants au cours des siècles démontre que la conscience politique et les idées progressistes n’ont jamais été les notions prioritaires ni les valeurs les plus prisées (quand le Var était rouge, Tourtour restait au rosé !) : par contre, la communauté tourtouraine a toujours prouvé son intelligence paysanne et sa capacité à réagir à l’injustice (en particulier contre le plus despote des seigneurs, le Raphaélis, de triste mémoire . Ce qui se passe actuellement quand les habitants réagissent au diktat de Mme Coste dans l’attribution des postes à l’école (pour les employées de la mairie) c’est exactement le résultat d’une culture sociale rustre mais adaptée au terroir et ancrée dans les traditions séculaires de la Provence : au fil des trimestres, le village s’aperçoit qu’on lui vole son identité, son authenticité, sa simplicité, sa spontanéité, sa vérité, tout cela au profit d’attitudes, de comportements, de projets et de décisions qui ne correspondent en rien à ce qu’est vraiment Tourtour et ce que sont les tourtourains .

Me Coste n’est qu’une bestiole qui risque de balancer des virus et de provoquer de graves allergies qui laisseront des séquelles pour longtemps et il est temps que son action néfaste soit surveillée pour éviter des débordements encore et toujours plus dangereux et nuisibles . Il ne sera pas possible non plus de continuer à voir un Thierry Coste qui se prend pour un grand ponte alors qu’il n’a aucune responsabilité sur la commune et qu’il n’a qu’un seul espace pour s’exprimer, c’est la salle où l’on dépèce les sangliers ... Voilà la seule fonction accordée à ce Titi Coste , celle de chef des "espeilleurs deï pouoirs " : lui qui se glorifie de faire trembler les ministres et les députés à Paris, il faut bien qu’il comprenne qu’ici à Tourtour il n’est pas plus important ou puissant que le moindre habitant du village . Cher monsieur Coste, continuez à couper des cuissots les soirs de battue mais laissez nos élus se positionner entre eux et si vous avez vraiment des choses à leur proposer, n’hésitez pas à ouvrir un blog : tiens, un titre irait bien " Un Titi à Tourtour...", ça rappellerait le titi parisien, pas mal non ? Bon, d’accord, titi de Paname pour un croisement de charognard-vautour-hyène ça fait peut-être irrespectueux pour les parisiens honnètes...

En tout cas, cette chère Patricia nous en aura fait des galéjades ! Le pire, c’est qu’elle ne s’en est jamais aperçue ! Ou alors, si elle en était consciente, c’est qu’ elle est encore plus pourrie à la base que ce que - même moi - j’avais envisagé !... Au fait, cela me fait penser à l’article que j’avais intitulé " on a frôlé le clash à la mairie de Tourtour !" : quelques échos me laissent penser que certains esprits vicieux font circuler des infos détournées . On sait très bien que des consignes ont été données à l’intérieur des réseaux "informés et initiés" (autement dit bandes et clans) pour que le site " tourtour, notre village" soit ignoré, non lu... Par contre, quelques salopards se permettent de commenter et de travestir ce qui est dit en commençant les phrases avec " Giraud, il a dit que ..." ou bien " vous savez ce qu’il a écrit ..." ou encore " il a encore menti en disant ..." !! Des méthodes vraiment vicieuses qui déshonorent leurs auteurs car ces bâtards bafouent la liberté d’expression en trafiquant le contenu des articles à leur convenance et à leur profit : pourquoi faudrait-il que des sbires commentent des articles qu’ils défendent aux autres de lire ?? Sont les messagers de la parole officielle, la seule que l’on puisse écouter ?...Avec de telles méthodes dignes de la Stasi, du KGB ou de la CIA, on va de moins en moins s’étonner que le FN soit aussi bien représenté au village ! 

Concernant cet article j’ai entendu ( Bertrand, ce samedi soir - mais je ne le mets pas dans la catégorie des bordilles car j’apprécie bien son attitude loyale envers moi) que je n’avais pas été assez clair et que l’on pouvait croire ( avec des vannes à prendre au deuxième degré) que je défendais Mme Coste : comment imaginer que depuis que je la dégonde et que je la décalamine (par écrits interposés), je puisse la défendre dans une sombre histoire où elle a foutu sa merde dans toute une famille ?? Si mon article a prêté à confusion, si le caractère ironique et provocateur n’a pas été ressenti et perçu, j’en suis désolé et je dois respectueusement m’en expliquer . 

Comment imaginer que j’aurais défendu la Patou-Mêletout contre Isabelle qui s’est décarcassée depuis deux ans avec les gamins à l’école ? J’ai passé 40 ans de ma vie à aider des enfants dans une Zup et à soutenir leurs familles, et maintenant je défendrais une pétasse qui sème le souk sans vergogne, au mépris de toutes les règles ? Vous rigolez ou quoi ? Ceux qui se permettent de laisser croire que j’aurais pu en arriver là sont des empaffés de première et ils n’oseront sans doute pas se déclarer franchement et ouvertement car ils n’ont manifestement pas de figure !...Il est dorénavant de bon ton de faire circuler des bruits infondés afin de me traiter de malade psy, de menteur-mytho, de manipulateur, de détraqué : c’est de bonne guerre quand on veut abattre un opposant et que l’on a pas de honte à utiliser des méthodes de milicien ou de collabo ! Ayez le courage de vous montrer, de vous dévoiler ! Ayez le courage d’écrire vos insanités et de les signer au lieu de vous contenter de faire circuler vos saloperies incognito, en cachette comme les odieux corbeaux des années sombres de l’Occupation : c’est cela ce que vous êtes, des corbeaux de la pire espèce !!...

Ce qu’il faudra retenir de cette triste affaire c’est que les époux Coste sont définitivement grillés ( le terme " crâmés " ayant reçu un brevet d’exclusivité et de monopole pour la famille Révelli ) et qu’ils peuvent d’ores et déjà être considérés comme des bactéries rapaces et tueuses qui infestent le territoire des Mandins jusqu’aux Moulières et de Camp-Fournier jusqu’à la Garbure ... Il faut désinfecter rapidement le village et le traiter efficacement de manière prophylactique pour l’avenir en éliminant les souches initiales ...

Bien évidemment, si Isabelle ou Maureen ont le moindre reproche à m’adresser ou la moindre remarque à me faire, elles sauront me trouver à la terrasse des Ormeaux ou à l’annexe que j’ai ouverte à l’Union (le nom me plaît bien !)... Qu’elles sachent que, bien sûr, mon article ne les visait en aucune manière, ni l’une ni l’autre, et que je leur fais un gros bisou à chacune ... Que cette déplorable aventure ne les éloigne pas à l’intérieur de la famille : ce serait faire trop d’honneur et de plaisir à l’autre tordue que de se fâcher entre cousines, entre nièce et tante , entre mère et fille , mais aussi entre jeunes amoureux ... Que Saint-Denis les protège ! (et s’il peut s’occuper aussi un peu de nous, qu’il ne se gêne pas !)... 

 

Vos commentaires

  • Le 28 août 2011 à 21:33, par Goure En réponse à : Le tafanari

    J’adore le terme de "tafanari" ; c’est plus imagé que "cul".

    Pour le reste : Vive la liberté d’expression.

Répondre à cet article

Stats | 1 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017