Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 14 . Propreté du village, hygiène, entretien . > Entretien des espaces publics > A Tourtour, les bancs publics retrouvent enfin une seconde jeunesse....

A Tourtour, les bancs publics retrouvent enfin une seconde jeunesse....

A Tourtour, les bancs publics retrouvent enfin une seconde jeunesse....

Depuis plus de dix ans, les bancs publics n’avaient jamais reçu de vernis ou de lasure, ni subi le moindre ponçage... Sans doute que le premier adjoint - Olivier - (responsable des travaux et du personnel technique) et son grand pote le directeur des Services Techniques - Jean-Marc - avaient d’autres soucis et d’autres priorités... Lors des rencontres électorales avec les colistiers de Fabien, les habitants avaient noté de nombreux sujets de mécontentement (entretien et nettoyage) et en particulier les bancs publics qui subissaient les affres du temps et les outrages de l’abandon...

Après le succès électoral de l’équipe F.Brieugne, les élus ont décidé de répondre très vite à ces qustions qui tenaient tant au coeur des tourtourains : le village a été nettoyé (et désherbé) de fond en comble, les jardinières ont été refleuries, des pots ont été posés au bas du village (moulin à côté de la cascade). Depuis peu, tous les bancs publics sont restaurés totalement : Olivier Lagier ( "Zaneboni le retour") bichonne chaque planche, ponce et répare... Les planches sont lasurées avec une teinte assez claire et ils retrouvent peu à peu leur place dans le village, à la totale satisfaction des habitants.

Christian Gagliano a posté sur sa page Facebook :

Gagliano Christian, le 25 décembre à 17h01 (Ndlr-gg : décidément, Christian ne débraye pas, même un jour férié !).
Conseiller municipal chargé, entre autres, de l’embellissement du village je ne peux m’empêcher de vous faire découvrir le PAPA NOEL des services techniques, il est beaux un "lavabo"...C’est le premier d’une grande famille dont les membres arriverons tous aussi beaux durant les premiers mois de l’année 2021...Prenons en soin en évitants coups et blessures et déplacements intempestifs ! (Ndlr : texte in-extenso, dans son jus )

 ...le premier de la famille des bancs restaurés...

Et les commentaires analystes après le message :

Ce n’est pas Vauban mais un beau banc tout neuf comme l’oeuf de Tourtour qui va revenir à son tour à l’an que ven si covid le veut bien
Marie-jo Guiol
Bravo !!! je sais que les bancs étaient une de tes priorités 😃
Une de mes nombreuses priorités !
Enfin le changement. Merci Christian
Merci à tous !
Bozena Sounni
SUPER !!...
Michel Gallinaro (le 26/12 à 7h10)
Le fameux banc de la société !

__________________________________

Une des spécialités unanimement reconnues et attribuées à notre village, c’est la qualité et la profondeur des propos tenus sur les bancs de la Place des Ormeaux... Je me permets d’être - sans fausse modestie - bien élogieux sur ce sujet puisque j’ai eu la fierté d’avoir pu être parfois autorisé à m’asseoir à côté de ces mémoires vivantes qui nous manquent aujourd’hui...

 ...Odette et Jo....

Les deux bancs les plus prolifiques étaient placés devant le logement (autrefois l’épicerie du village) de la famille Mandin-Olivéro, avec les deux observateurs experts locaux, Odette et Joseph (dit Jo)... Suivant les jours, suivant les saisons, suivant les horaires venaient se joindre les habitués les plus assidus Raoul Meiffret (dit Doudou) et Alexandre Robert (dit Robert des vaches, puisqu’il avait été maquignon), mais aussi Jules Révelli, Emile Denans (dit Millé), Roger, Raymond, Adrienne, Suzanne, Jacquie, Irma, Josette, Jeannot, Paulette, Yves....
Bientôt, je consacrerai un article à ces bancs tourtourains, éléments constitutifs de notre patrimoine sociologique local mais aussi outils humains de la télé-surveillance aux yeux perçants ....(avec anecdotes vécues !)...

... un jour de Fête de l’Oeuf...

______________________

N’oublions pas que les discusions "sur le banc" avaient été autrefois un phénomène radiophonique  :

Raymond Souplex de sa vraie identité Raymond Guillermain était un acteur français né à Paris en 1901. En 1937, avec sa complice Jeanne Sourza née en 1902, ils interprétèrent à radio Cité "Sur le banc" celèbre feuilleton radiophonique. L’émission sera arrêtée par la guerre en 1940 avant de reprendre en 1949 sur radio Luxembourg pour se poursuivre jusqu’en 1963.

 

Il s’agissait d’un illustre couple de clochards qui avait élu domicile sur un banc des quais de la Seine. Les aventures de ces deux vedettes étaient parmi les plus célèbres des émissions des années 50. Ȧ cette époque, les feuilletons à la radio étaient très suivis par les familles ; il faut dire que la télévision n’avait pas encore fait son entrée dans les foyers.

_____________________________

Notre village , petit à petit, retrouve un certain lustre avec des efforts consentis par les services techniques de la commune et les employés municipaux qui, manifestement, adhèrent aux discours des élus et à la démarche du projet municipal... D’aucuns trouveront qu’il ne s’agit là que de replâtrage mais il était absolument important (et prioritaire) de bien montrer aux tourtourains que l’équipe de Fabien Brieugne prenait vraiment en compte tous les aspects liés à l’entretien, au nettoyage et au fleurissement du village... Nul doute que les mécontents seront peu nombreux ... (si évidemment l’action municipale ne se résumait qu’à boucher les trous, repeindre les volets et revisser les gonds on pourrait émettre des réserves mais dès que les problèmes sanitaires seront oubliés, que l’activité économique retrouvera quelques sourires et que les touristes étrangers reviendront dans le Haut-Var, bien sûr d’autres projets verront le jour (et d’autres se poursuivront !).
Brigitte et Christian, les élus directement concernés par ces travaux d’entretien, peuvent être fiers d’avoir montré un attachement à des éléments fondamentaux de la vie quotidienne de notre village, ces fameux bancs qui en ont tellement entendu qu’ils sont devenus des symboles sociologiques de notre village...

Et si l’on finissait par quelques vers de Danielle Beaufils...! :

Dans nos vies il y a toujours un banc
Un petit coin offert pour arrêter le temps
Banc caché ou perdu au fond d’un jardin

Pour ne penser à rien
Un banc pour des passants

Pour la joie des enfants

Si tu viens t’asseoir un moment

Je t’inventerais
Des histoires de bancs
Histoire de faire passer le
temps

____________________

 

 


 

 
 

 

Répondre à cet article

Mis à jour le mercredi 7 avril 2021