Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > La faune , animaux de la région . > Le gibier à Tourtour . > La chasse à la grive . > A Tourtour les brochettes de chachas seront rares ...Les grives ne sont pas (...)

A Tourtour les brochettes de chachas seront rares ...Les grives ne sont pas dans le Haut-Var cette année ...

A Tourtour, les brochettes de chachas seront rares ...

Les grives ne sont pas dans le Haut-Var cette année ...

 

Parmi les traditions culinaires de notre village provençal, la brochette de grives tient une place de choix ... Chaque famille tourtouraine se souvient des siffleuses, des draines, des chachas qui tournent sur le tourne-broche devant la bûche d’olivier qui crépite doucement dans la cheminée.. Ces belles grives - les tourdres- (enveloppées délicatement d’une barde de lard gras) laissent tranquillement suiter leur jus divin sur les tranches de pain pour le bon plaisir de nos papilles impatientes ...

Hélas, cette année à Tourtour, les soirées consacrées aux brochettes de grives sont rarissimes car le gibier n’est pas là ... les grives sont absentes cette année ! Les chasseurs de grives ne sont pas très nombreux au village et ils sont vraiment déçus : les deux André, Fabrice, Anthony, Yves-Gaby, Henri sont les spécialistes de la chasse à la grive et ils connaissent donc cette année une saison assez maigre en terme de grives à plumer ...(heureusement que Gilles organise des lâchers de faisans, ça permet de faire quelques cocottes !..)
La pénurie de petit gibier est telle que le journal régional en parle ...vous pouvez vérifier le texte en allant sur le lien suivant :
http://www.varmatin.com/draguignan/le-gibier-migrateur-se-fait-rare-dans-le-haut-var.1540280.html

"Le gibier migrateur se fait rare dans le haut Var"
Publié le jeudi 09 janvier 2014

Si le mois d’octobre laissait augurer le meilleur avec de bonnes "passées" de grives, la tendance ne s’est pas maintenue. De fait, les turdidés semblent avoir déserté les sous-bois du haut-Var.
Un constat qui vaut également pour les pigeons migrateurs, alias palombes, qui sont assez rares et en tout cas particulièrement craintifs.
Seul constat presque encourageant, l’apparition de bécasses, notamment dans le centre-Var. Le noble volatile est interdit de chasse avant 8 heures, sous peine de lourdes sanctions. Et particulièrement difficile à débusquer en l’absence de chien dressé spécialement. Mais quelle belle chasse !

Sur le forum de l’article du journal ,(textes non corrigés) :
cafouniett, 09/01/2014 à 19h00
il n’existe pas de belle chasse, tradition ou pas, il faut arrêter cette barbarie et protéger les espèces en voie de disparition
pignans83790, 09/01/2014 à 17h45
eh oui....les massacres des dernières années ont fait que les grives sont moins sottes que les bécasses.....lesquelles comprendront aussi un peu plus tard !!! Arrêtons ces jeux stupides et laissons ces oiseaux peupler nos forêts et enchanter nos promenades....
michel43, 10/01/2014 à 08h07
FAUX ; ; archi faux ils arrive de PARTOUT ; ouvrez les yeux ?
Lisette♥, 10/01/2014 à 07h56
Dommage, une brochette de grives sur la tranche avec une bonne salade sauvage n’a pas son pareil.
ptycha, 10/01/2014 à 07h18
on devrait chasser ces oiseaux migrateurs (grives, bécasses) qu’une année sur deux pour reformer les populations, ainsi que les perdrix rouges et faisans, ce qui éviterait les nombreux lâchers...

________________________________

Avant de faire quelques petits commentaires, prenons un petit instant de nostalgie ... Oôôhh ! Saint-Denis ! redonne-nous bientôt le plaisir de quelques siffleuses sur le pain grillé ...

Commentaires du site " Tourtour, notre village"

**  ..."les turdidés " :
Les chasseurs comprendront que l’on puisse préciser pour les non-initiés que le mot "turdidés" est celui qui est scientifiquement employé pour désigner la famille de la grive (en latin "turdus", en provençal "leï tourdrè") mais aussi d’autres passereaux comme le merle, le traquet, le tarier et le fameux rouge-gorge.

**  ..."l’apparition de bécasses, notamment dans le centre-Var" :
Tourtour n’est pas dans le Centre-Var et effectivement, dans le Haut-Var, la bécasse n’est pas très présente, même avec les chiens ..Là aussi, même Gaby n’en tue pas, c’est tout dire ...

** ...l’eau dans les chemins :
Les quelques grives qui volent sur le territoire tourtourain auraient pu être attirées par des points d’eau installés près des postes des chasseurs pour attirer les oiseaux (fonds de jarres ou de cruches, pots..) mais les pluies récentes ont causé de très nombreux trous d’eau sur tous les chemins et les grives peuvent donc se désaltérer dans aller autour des postes où les attendent les chasseurs...

Vos commentaires

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017