Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 02 . Les associations du village et le Comité des Fêtes... > Lei bélugo . > Les animations proposées par "leï Bélugo" > Les bélugues avec l’école ou le centre aéré > A Tourtour, les enfants de l’école et du centre aéré ont visité l’exposition de (...)

A Tourtour, les enfants de l’école et du centre aéré ont visité l’exposition de "leï bélugo"

 A Tourtour, les enfants de l’école 

 et du centre aéré ont visité 

  l’exposition de "leï bélugo" 

L’exposition que l’association "leï Bélugo" avait proposée lors des Journées du Patrimoine 2019 a également été présentée aux enfants de l’école le mardi après-midi et à ceux du Centre aéré "les Diablotins" le mercredi : c’était l’un des souhaits des Bélugues de pouvoir conserver l’expo "en l’état" pour permettre des visites programmées ou ponctuelles (à la demande de groupes de touristes, de randonneurs, de scolaires, de clubs ou d’autres associations...).

Le petit espace "école d’autrefois" a bien plu aux élèves : le pupitre en bois, les porte-plumes, les ardoises, les vieux livres scolaires, les encriers, les plumes sergent-Major, les buvards, les protège-cahiers et les lignes d’écriture avec les "pleins et les déliés"... Vincent s’est volontiers pris au jeu ...

Les vieux outils agricoles, les fourches, les rateaux, les faux, les rabots, les faucilles, les scies, les pièges à loups, les cages pour appelants, la pompe à vin et la hotte de vendangeur, les mesures à olives, les hachettes, les petits outils de cordonnier, les armoiries du village...

Manolo devient un habitué des lieux... Il est déjà venu voir l’expo les années précédentes avec ses parents et il a assité à la visite de cette année avec l’école puis avec le centre aéré... Il a même joué le rôle de guide-conférencier pour ses camarades de classe en leur expliquant la fabrication des boules cloutées d’Aiguines...

 Manolo...

et les boules...

Explications sur l’usage des outils traditionnels (fourche, rateau, faux) et un moment d’angoisse avec le piège à loup...

Les enfants ont appris à connaître le donateur de la bastide à la mairie, Albert Escarelle : l’ancien cantonnier de Tourtour a fait don de sa demeure pour qu’elle devienne un lieu de mémoire du village... L’association "leï bélugo" essaie de lui accorder la réalisation de son voeu en créant un espace muséique dans les locaux de la bastide...

 Albert ...

Elda, bien attentive devant les objets anciens ...

 Elda...

Les pots à lait, la cruche, les bocaux à cerises, le poële Gaudin, la planche à découper, les scourtins, le tian... Et en bas à gauche, un objet qui a bien fait parler, le "pissadou"...comme son nom l’indique...(et parfois aussi, cagadou !)...

Les costumes provençaux, les santons habillés ont beaucoup plu aux gosses de l’école et des Diablotins car ces objets populaires représentent des traces concètes de la vie quotidienne autrefois, dans leur village...

 

Répondre à cet article

Mis à jour le vendredi 16 avril 2021