Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 28 . L’élection municipale de 2020... > Péripéties, rumeurs, anecdotes..... > A Tourtour, pour l’élection municipale, les pins sont moins tranquilles (...)

A Tourtour, pour l’élection municipale, les pins sont moins tranquilles !!...

A Tourtour, avec l’élection municipale,

Les Pins sont moins tranquilles !!...

Je lui avais promis une réponse, la voici...Je lance souvent des piques, des attaques, des critiques pour facilement accepter que le retour de bâton puisse arriver et se retourne vers moi... C’est normal, c’est moral, démocratique et citoyen... De mon côté, il est rarissime que je sois grossier et quand quelqu’un l’est pour qualifier ce que j’écris, il m’est alors difficile de ne pas répondre. Pardon de me justifier, pardon de m’expliquer : ma réponse au sieur Colignon pourra vous sembler aussi puérile qu’inutile mais je crains qu’elle soit surtout nécessaire dans un partage d’expression directe...

L’ex-patron du restaurant de Saint-Pierre, "les pins tranquilles" sur Facebook, m’a apostrophé comme il est possible de le faire sur les réseaux sociaux...La campagne des municipales est souvent l’occasion de tiraillements plus ou moins appuyés, celui de Georges Colignon étant pas mal ...Ayant vendu cette année son restaurant de Saint-Pierre, on aurait pu croire qu’il allait goûter à une vie plus assagie...mais non, il se mêle au débat de la municipale en branchant celui qui n’est pas candidat, faisant la preuve qu’il est plus prudent de ne pas se mouiller en choisissant son camp...

Au début, sur Facebook, autour du 3 ou 4 février...
_____________________________

Fbook Georges Les Pins : Je me pose la question mais qui êtes vous, vous qui vous permettez de jugez les gens , qu avez vous fais vous pour tourtour a part râler, et discréditer c est toujours plus facile de juger que de réaliser , mettez-vous sur les listes et on verra bien encore faut il avoir les couilles pour le faire.

Fbook Gilbert Giraud : Votre brillante remarque mérite largement que je lui consacre d’ici quelques jours un petit article sur le site "Tourtour, notre village"... Merci pour votre contribution à la campagne électorale, grâce à vous le débat s’annonce de grande qualité !!...

Fbook Georges Les Pins : mais je ne voudrais pas intervenir, ni vous discréditer je suis belge chez vous depuis 21 ans , et maperçoit qu il il a certaines personnes qui tente de réaliser et d autres à voir

_______________________________

Cher Monsieur Colignon, (quand j’écris "cher", je ne parle peut-être que du prix de la côte de boeuf...de l’époque ! lol..)

Une campagne électorale suscite (et c’est une bonne chose) de nombreuses réactions, parfois épidermiques mais aussi quelquefois plus réfléchies… Dans votre cas, on n’arrive guère à définir dans quelle catégorie vous inscrire !!...Dans un premier temps, vous vous lâchez sur Facebook en me branchant avec une certaine virulence (et une phraséologie plus inspirée par Bigard plutôt que par Rimbaud !..). Un peu plus tard, vous effectuez un virevoltage contrôlé... : ma réponse à mon premier message n’y est sans doute pour presque rien, mais manifestement quelqu’un (ou crois-je savoir quelqu’une !) vous a donné son avis... Autrement dit, quel est le Georges Colignon ? Celui du premier message offensif ou celui du second plus consensuel..? Et que veut-il me dire le roi de la grillade du Haut-Var ?

Sachez, monsieur Colignon, que pour m’insrire sur une liste, je n’ai peut-être pas les attributs masculins qu’il faudrait mais il me manquerait surtout beaucoup d’autres capacités physiologiques, pulmonaires, cardiaques et rénales...J’ai pris ma retraite en septembre 2009, je suis venu faire quelques oliviers avec mon cousin à Camp-Fournier et je me suis retrouvé un matin aux urgences de Draguignan puis à Pasteur à Nice... Trois opérations puis séjour de réadaptation à Callian...Et depuis, j’ai fréquenté les services hospitaliers avec une assiduité dont je ne me serais jamais cru capable...Puisque vous semblez préoccupé par mon curriculum vitae, souffrez que je vous rajoute deux opérations pour deux anévrismes abdominaux, une autre à l’artère rénale (il ne me reste qu’un rognon !), une intervention à la jambe gauche suivie d’une infection-surinfection et 78 jours de soins intensifs...Soyez gentil de croire que ce n’est pas facile alors de s’engager pour un mandat électif...

Depuis, tous ces soucis médicaux ont abouti à toutes sortes d’insuffisance dans les principaux domaines physiologiques qui nous garantissent une bonne santé ou bien (et c’est mon cas !) nous plongent dans des périodes difficiles, des situations de creux et de bosses... Il ne faut pas longtemps pour se résoudre alors à ne pas envisager un avenir à trop long terme ni à se croire capable d’occuper une fonction élective, même si cette hypothèse aurait pu être envisageable autrefois. Effectivement, mon rêve était d’être maître d’école et mon souhait le plus cher était alors d’enseigner à Tourtour : hélas, quand j’ai voulu passer le concours de l’Ecole Normale, cette année-là le département du Var était excédentaire en enseignants de l’élémentaire. J’ai passé le concours à Lyon car le Rhône était déficitaire...Pour une question purement technique, ma vie a totalement changé et je me suis retrouvé instituteur à Vaulx-en-Velin, école Jean Vilar, au Mas du Taureau, quartier renommé (et méritant de l’être !). J’y suis resté jusqu’au jour de ma retraite, je m’y suis régalé et je n’ai aucun regret...Notre fille est née à Vaulx, les années ont passé, une existence familiale et sociale s’est installée...J’ai été ensuite directeur durant 22 ans avec une école de 15 classes avec environ 350 gamins assez peu endormis ...Il a peut-être fallu avoir - à ce moment-là - les attributs dont vous parlez avec poésie...

Quand vous passez une quarantaine d’années à enseigner dans le Rhône, vous avez beau avoir des ancêtres à Tourtour depuis 1662, on se plaît à vous appeler " le lyonnais" (je préfèrerais d’ailleurs "le vaudais") ou aussi "Monsieur Brun"... Pas grave, on goûte à la galéjade...
Monsieur Brun (de Camp-Fournier !) aurait bien aimé faire beaucoup pour Tourtour ...Hélas, en venant un mois l’été (pour les congés de mon épouse), les projets constructifs sont compliqués à installer...Cela dit, depuis l’année 2001, (8 ans avant la retraite) je m’occupe des concours de boules : sans subvention municipale depuis 3 ans, gérer une quinzaine de concours n’est pas simple et je vous laisse chercher quel est le moyen que j’ai pu trouver pour combler les caisses, à côté des soutiens de la Boule Tourtouraine (Bar des Ormeaux, Office de Tourisme -Ciel mon Tourtour-, la Mimounia, repas Soupe au Pistou)....Depuis trois ans, avec l’association "leï bélugo", je me bats pour la création d’un éco-musée de village, au deuxième étage de la Bastide Escarelle et l’expo que nous organisons pour les Journées du Patrimoine a montré que nous avançons dans le bon sens...

Monsieur Colignon, je ne fais pas beaucoup mais je dépose quelques gouttes d’eau comme le colibri sur l’incendie...Pour notre village, j’ai créé un site internet où - effectivement - je critique, je décanille, je provoque, je démantibule... En un mot, j’utilise à fond la valeur de l’expression libre, dans une commune où cette liberté n’est pas suffisamment engagée face aux élus municipaux.... Certes, je râle et je critique mais je propose, je donne des arguments, je suscite la discussion et le débat, en regrettant que les citoyens-tourtourains ne soient pas plus réunis par la municipalité lors d’échanges publics...

Pardon, encore une fois, d’être contraint d’infliger un article de justification à mes habituels lecteurs, mais il semblait difficile que je me dérobe ....
Un détail : je ne suis pas rancunier, je n’en veux pas à Georges Colignon et l’eau du Rosaire continue de couler...

Répondre à cet article

Mis à jour le jeudi 17 septembre 2020