Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le billet de bonne ou mauvaise humeur. > A Tourtour, une conseillère municipale de Tourtour fait "flèche de tout (...)

A Tourtour, une conseillère municipale de Tourtour fait "flèche de tout bois"...

 A Tourtour, une conseillère municipale

 fait " flèche de tout bois "... 

Parfois, une brève de terrasse peut aussi se raconter sur un muret, dans une ruelle, contre une porte cochère mais elle est toujours, quoi qu’il arrive, née quelque part dans le village (ou dans les proches environs.....).

** " Oh pauvre ! j’ai parlé avec André , il était tout retourné, il n’en revient toujours pas !...

°§° " Lequel d’André ? le mari de Monique ?

** " Non, tu sais, Dédé, le vosgien ! Avant, il était gardien en bas, au Clos de la Colle . Il m’a raconté un truc , je te jure, y’a qu’à Tourtour que tu peux te trouver au milieu d’une telle couillonnade ! ".

°§° " Et alors, c’est quoi cette histoire ? ".

** " Ma parole, tu vas halluciner ! Dans le quartier du Ginestet, là-haut derrière l’ancienne maison des frères Saincené, André va couper du bois : c’est Eric Giraud qui lui a demandé, c’est un terrain qui appartient à la famille ... Donc, André coupe du bois et il voit arriver un type qui semble un peu énervé ! Le gars dit à André : "vous n’avez pas le droit de couper ce bois, vous arrêtez tout et vous partez !". Tu connais André, il a pas peur de grand chose, il le regarde bien en face et il lui balance ... : " Vous, monsieur, avant de me parler, d’abord vous commencez par me dire bonjour et après on verra ! Pour l’instant, poussez-vous un petit peu de là parce que l’arbre va tomber de ce côté !...".

°§° " Mais c’était qui ce gonze ? ".

** " Attends, tu vas voir !... Ce rigolo ne demande pas son reste, il se barre et André croit que l’affaire est terminé et qu’il a eu affaire à un ensuqué ! C’est normal puisque ce gars ne s’est pas présenté et qu’il a fait que parler du bois ...

°§° " Eh bèh ! s’il est parti le comique, elle est finie ton histoire ? C’est un peu court ton scénario, non ? Moi je m’attendais à une embrouille de première et là, tu me racontes un truc de gamins !".

** " Mais non ! c’est loin d’être fini ! On peut même dire que ça fait que commencer ! "...

°§° " Ah bon ! ça m’étonnait de toi ! Allez, vas-y balance la suite ! Mais ne mets pas deux heures, je dois aller arroser mes tomates ! Déjà que cette année elles ont du mal à venir, si en plus elles manquent d’eau !...".

** " Oula la, sûr ! moi aussi, j’en ai que des petites, elles viennent pas ! Mais revenons à André !... Le lendemain, il revient couper du bois et là, voilà à nouveau le gugusse qui se pointe ! Et il balance : " ma femme est à la mairie, elle sait ce qu’elle dit, elle va vous envoyer les gendarmes ! .."

°§° " Comment c’est qu’elle s’appelle, Anne-Lyse, non ? c’est celle qui a les cheveux rouges en pétard, non ? C’est elle aussi qui dansait autrefois avec les Bélugues, non ? ".

** " Voilà, c’est elle ! Et le gars, comme la veille, il lui fait le même cirque sur le bois ! Et il rajoute : " ma femme l’a bien dit, vous n’avez pas le droit de couper ce bois, le terrain est à la mairie ! Et le maire lui a dit que c’était bien ça ! Et vous allez avoir de gros soucis avec la police !... Le genre de phrase qui plait bien à André et qui ne lui donne qu’une envie, c’est de tailler encore un peu plus dans le tronc !...

°§° " En plus, ça devait lui monter à la tête et ça devait commencer à le gonfler comme il faut !..".

** " Tu parles ! Et le Dédé, quand il commence à chauffer, ça part vite ! Il m’a raconté qu’il lui a dit que s’il était pas content, lui et sa femme, ils n’avaient qu’à repartir en Hollande ! Il a reconnu qu’il y est allé un peu fort mais il en avait marre de ce gonze qui le gonflait avec cette histoire de bois et c’est parti en barigoule !".

°§° " Le Dédé, faut pas trop non plus qu’il insiste là-dessus, lui aussi il est pas totalement de chez nous, même s’il est plus d’ici que les hollandais !... D’accord, il est français, mais il est pas directement du midi puisqu’il est vosgien et qu’il est arrivé ensuite ici !...

** " T’as raison, mais ça fait longtemps qu’il est à Tourtour ! Quand même ! Et sur le coup, il savait qu’il était dans son droit !".

°§° " T’en es sûr de ça ? C’est certain que le bois il était à la famille Giraud ? Des fois, avec le cadastre, avec les bornes qui bougent, on peut vite se tromper !...".

** " Non, pas de soucis de bornage ! pas de blème, ça fait longtemps que ce bois est à eux ! Et là, il était sûr de lui, le vosgien : surtout que le premier soir, il en avait parlé avec le fils Giraud et qu’il était donc rassuré sur ce coup-là , il pouvait continuer à tronçonner !"...

°§° " Mais y’a pas une histoire de trois ou quatre mètres à partir de la route, sur le côté, qui appartient à la mairie ou à la DDE ? Non , y’a pas un truc comme ça ?..".

** " La question ne se pose pas dans ce coin là ! y a simplement que la nénette elle se croit tout permis et elle a voulu envoyer son gonze pour faire la loi ! La sienne de loi !...".

°§° " Pôvre de naoutré ! Tourtour est plus comme avant ! C’est sûr qu’il faut que le village évolue mais pour l’instant ça évolue pas trop bien dans le bon sens ! Tu tournes la tête d’un côté ou de l’autre et tu vois que des choses qui te chagrinent... C’est devenu bien spécial ! Y’a que le fric et les chichis qui comptent ! Y’a des moments, nos vieux ils doivent se retourner dans leurs tombes !... Mais ton histoire de bois coupé, elle s’est terminée comment ?".

** " Eh bèh , les gendarmes ont été appelés et ils ont réclamé les titres de propriété du terrain ! Ils sont venus deux fois, au terrain et chez les propios ! Tu parles d’un sac d’embrouilles ! Et évidemment, ça a mis les boules à plusieurs de voir cette donzelle foutre sa panique ... D’habitude, à Tourtour, chacun fait comme il veut et dégùn dit rien ! Comme ça, le soleil brille pour tous, à c’qu’il paraît ! Et là, t’as deux hollandais qui viennent mettre leur nez où ils ont rien à voir ! Tu le crois ça ? "..

°§° " Bon, écoute ! le principal c’est que ça se soit bien terminé : les papiers ont été montrés, les gendarmes ont conclu l’affaire et le bois a été coupé ! Fin de l’épisode et de l’histoire de ces deux rigolos des Pays-Bas qui savent pas encore comment on vit dans notre "haut-pays" !...".

** " Ils devraient savoir qu’ici, avant de faire venir la gendarmerie, d’abord on parle tranquillement, sans faire le cador et on essaie d’écouter l’autre ! Et avant de mettre la machine en marche, on essaie de savoir qui a raison ! Mais là, eux, ils ont voulu jouer les seigneurs du village ! J’te jure, des branquignoles !!...".

°§° " Je sais que Dédé veut raconter ça à un autre Giraud, celui du site internet mais je sais pas trop si ça fera un article ! Normalement, il ne parle pas souvent de choses comme ça mais qui sait ?...

___________  ____________

Dans le titre, la conseillère fait flèche de tout bois ! Une expression qui tombe bien pour ce sujet du bois coupé mais surtout pour l’explication et l’origine de ce vocable bien précis ... 

alorthographe.unblog.fr/2011/05/19/faire-feu-de-tout-bois/
L’expression " faire flèche de tout bois " se dit aussi " faire feu de tout bois " et existe depuis le XVIIème siècle. Elle signifie que l’on utilise tous les moyens de fortune pour obtenir quelque chose, en sachant profiter des moindres choses, ce qui revient à mettre tous les moyens en oeuvre pour réussir. Autrefois, lorsque les chasseurs n’avaient plus de flèches, il n’hésitaient pas à fabriquer des flèches de fortune en taillant des petites branches trouvées dans la nature. Il faut se remettre dans l’époque où il n’y avait pas de magasin pour vendre de la viande, et si l’on voulait en manger, à moins d’être agriculteur et d’avoir des bêtes, la seule solution était de chasser le gibier… par tous les moyens possibles ! Le problème était le même pour le bois de chauffage, quand il n’y en avait plus, le mieux était d’utiliser ce qu’on trouvait à disposition, même du mauvais bois. Maintenant, l’expression concerne surtout le fait de trouver tous les moyens pour faire du profit… souvent dans le domaine financier, celui des affaires et bien sûr celui de la politique (!!)...

Notre chère batave fait donc effectivement flèche de tout bois ! Mais elle est bien coquine, elle le fait en se servant d’ailleurs "d’émissaires proches" - son conjoint - afin de se couvrir d’éventuels reproches ou d’occasionnelles observations ...Mais elle devrait d’abord se contenter des petites brindilles qu’elle mérite , en ayant soin de bien laisser le bois coupé à son vrai propriétaire ....Et elle devrait aussi se souvenir que son poste de conseillère municipale ne lui donne qu’un seul droit et qu’un seul pouvoir : celui de servir les autres et non pas se servir d’abord elle-même de ce pouvoir (aussi minime soit-il dans son cas !) ... Il semble qu’elle confonde -même aujourd’hui - un peu trop les tulipes et la lavande .... Il serait temps qu’elle fasse la différence et qu’elle apprenne à bien rester à sa place, sans essayer de ... plier plus haut que son coude !!

Si jamais, si d’aventure, si par hasard... quelqu’un trouvait à redire au texte publié ci-dessus, il serait vraiment facile de corriger quelques phrases, quelques faits, afin de préserver les valeurs fondamentales d’expression libre, de droit de réponse, de vérité ....N’est-ce pas ??....

Vos commentaires

  • Le 27 juillet 2012 à 19:50 En réponse à : Faire flèche de...

    J’aime beaucoup ces articles pleins d’humour et de sagesse ancienne.

Répondre à cet article

Stats | 12 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017