Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 12 . La Caserne des Pompiers et le CCFF... > Le Comité Communal contre les Feux de Forêts (le CCFF) > A Tourtour, une nouvelle équipe pour le Comité Communal des Feux de Forêts (...)

A Tourtour, une nouvelle équipe pour le Comité Communal des Feux de Forêts (CCFF), avec Ginès Pérez.

A Tourtour, une nouvelle équipe pour le Comité Communal

des Feux de Forêts (CCFF) avec Ginès Pérez.

La commune de Tourtour a un rapport particulier avec les incendies depuis qu’elle a connu le tragique épisode du feu gigantesque d’août 1982 au cours duquel environ 5000 hectares de forêts locales avaient péri sous les flammes... Dès que les tourtourains qui ont connu cette catastrophe écologique entendent voler les Canadair, dès qu’il voient aussi le mistral souffler, ils éprouvent immanquablement un sentiment d’angoisse ...

Souvenons-nous que les tourtourains avaient été évacués vers l’église Saint-Denis, tellement le risque d"embrasement du village était grand... Bien évidemment, les moyens de lutte contre les incendies ont beaucoup évolué mais les derniers feux dans les Landes nous ont montré -cette année- que rien n’est gagné et que les fournaises et les brasiers peuvent surgir à tout moment (et surtout à cause d’irresponsables ou de dérangés...).

Les pompiers font face à ces événements dramatiques et ils luttent avec énergie dès qu’un feu se déclare : sur le moment, sur le terrain, ils luttent avec courage et bravoure pour circonscrire les incendies et prévenir les éventuelles reprises. Mais leur action immédiate dès les premières flammes est également soutenue par les bénévoles des antennes locales du CCFF (Comité Communalal Feux et Forêts) : ces agents oeuvrent en situation de prévention mais également en situation d’urgence auprès des soldats du feu mais également des populations...

L’article ci-dessous vous précisera les diverses attributions du CCFF local. Et cela d’autant plus que le rédacteur ayant signé (G.P.) l’article de Var-matin n’est autre que Ginès Pérez le tout nouveau délégué communal, nommé par le maire Fabien Brieugne ...Quand on connaît l’implication que met Ginès dans toutes les activités qu’il entreprend (Rotary Club, Chambre des métiers, correspondant de presse, association Leï Bélugo), nul doute que cette nouvelle responsabilité sera assumée avec dynamisme, réflexion, sens de l’écoute et efficacité... Ginès n’étant pas trop du genre à attendre que les choses arrivent seules, soyons assurés qu’il ne va pas tarder à convoquer ses troupes, à les mobiliser et leur proposer de nouveaux moyens d’actions...

Remercions de tout coeur et saluons l’engagement citoyen de ces bénévoles qui nous protègent et participent activement à l’oeuvre communale de prévention des feux de forêts . (évidemment, nous honorons également l’action du Corps des Sapeurs-Pompiers de Tourtour mais l’article de Var-Matin portait sur le CCFF).

Aux côtés de Ginès, voici la liste alphabétique de tous ceux qui sont inscrits dans la structure communale du CCFF :
ALTEA Eric, BOYER Claude, BREST Roland, CAIOZZI Pascal, DANTONY Bruno, DARCY Amaël, DAUPHIN Louis, FERRAT Stéphanie, FRIMAT Virginie, GIBELLIN Claude, LAGIER Olivier, LINDBERG Karsten, LLAMBIAS Emmanuelle, MAUPPIN Florence, MILOSEVIC Nicolas, PAILLE Pierre, PEREZ Gines (délégation municipale auprès du maire), POETSCHKE Joël, SCAGLIA Eric, SEGAUT Gérard, WEISZ Hervé.

Un grand MERCI, les tourtourains sont fiers de vous et vous sont reconnaissants...

 ______________________________________________

Extraits du site internet du CCFF Var :

Les Comités Communaux Feux de Forêts (CCF) sont présents dans la plupart des départements littoraux et forestiers du Sud de la France. Les membres de ces comités sont tous des bénévoles dont le rôle est reconnu et salué. Ils font partie intégrante du dispositif départemental de prévention et de l’aide aux services de lutte en cas de sinistre. On les reconnait à la couleur orange de leurs uniformes et de leurs véhicules.

Leurs principales missions recouvrent la surveillance des massifs forestiers, l’information et la sensibilisation du public, la détection précoce des feux naissants et l’aide aux services de secours en cas de sinistre (notamment le guidage des pompiers qui bénéficient de leur connaissance précise et à jour du territoire communal) Les CCFF sont regroupés au sein d’associations départementales dont les principales missions sont l’animation et la formation des bénévoles en organisant des stages et en leur procurant des moyens techniques (vêtements, cartes, brochures, moyens radio, véhicules de surveillance équipés de motopompes et de réserves d’eau pour, le cas échéant, attaquer les feux naissants).

Pour en savoir plus sur les Comités Communaux Feux de Forêts du Var, consulter le lien suivant : https://www.adccff83.org

______________________________________

Et comme nous sommes de tradition orale, n’hésitez pas à vous adresser à Ginès Pérez ou à Olivier Lagier, ils seront heureux de vous renseigner, vous motiver et vous proposer aussi de vous joindre à eux dans cette belle structure locale.

Un détail : Cet exercice de cohésion pour les membres du CCFF, n’aurait-il pas été salutaire également pour l’équipe des élus communaux... Cela aurait - peut-être - permis de ne pas avoir trois démissions en deux mois, d’éviter une élection rocambolesque tout autant que burlesque du premier adjoint... Mais ne perdons pas espoir, avec la fin de la canicule les esprits vont un peu moins s’échauffer et il sera alors temps de programmer un exercice de cohésion, un stage de remise à niveau des susceptibilités respectives, un symposium pour aplanir les différends, un colloque interne, un séminaire ... Ils vont choisir le plus approprié, n’en doutons guère.... Le maire 2 va prendre en charge !!... Sian bèn mounta !!...

A moins que nos chers élus continuent à penser que tout va bien, qu’ils sont supérieurs en tout, qu’ils ne souffrent d’aucune comparaison et qu’ils ne méritent aucune contestation ni aucune critique puisqu’ils se considèrent (pas tous !) comme des élus de droit divin et que seul le Tout-Puissant aurait le droit de les apostropher, de les interpeler, d’émettre des réserves ou des critiques sur la conduite des affaires de la commune... Peuchère (pour ceux-là !).

Répondre à cet article

Mis à jour le vendredi 18 novembre 2022