Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Brèves de terrasse. > A Tourtour, y’a les bons chasseurs et y’a les mauvais !....

A Tourtour, y’a les bons chasseurs et y’a les mauvais !....

 A Tourtour, y’a les bons chasseurs 

  et y’a les mauvais !.... 

 

 

On se souvient tous de ce fameux sketch du trio "les Inconnus" où ils jouent le rôle de trois chasseurs qui se moquent gentiment et surtout ironiquement de leur passion ...

"Le mauvais chasseur, c’est l’gars il a un fusil, il voit un truc qui bouge, il tire !!!! Le bon chasseur, c’est un gars, il un fusil, il voit un truc qui bouge, il tire mais heuuu..."
-" Bahh c’est pas la même chose hein, y’a l’bon chasseur, et y’a l’mauvais chasseur, y’a l’viandar, et y’a l’bon viandar quoi"
-" Bon t’as l’mauvais chasseur, il voit un truc il tire !! il tireeee !!! Le bon chasseur, il voit un truc... il tire ! Mais c’est un bon chasseur...

A Tourtour, les chasseurs ne sont pas des comiques humoristes de métier mais il faut avouer pourtant que la Société de Chasse de Tourtour est une source inépuisable d’anecdotes aussi croustillantes et savoureuses les unes que les autres ...

Néanmoins, quelques détails de la vie des chasseurs tourtourains ne nous incline pas toujours à verser dans la rigolade et certains faits sont carrément à ranger dans la catégorie des histoires à ne pas raconter aux enfants quand on écrit au tableau le titre de la leçon, " Morale "...

Les esprits encore un peu éveillés et peu atteints par la limite d’âge se souviennent d’une époque (pour situer la date, lors du second mandat présidentiel du cher Jacques Chirac !..) où la trésorerie des chasseurs avait connu des épisodes qui ne resteront pas gravés dans la mémoire collective !... Une comptabilité approximative avait conduit à une mise de côté du responsable des difficultés rencontrées ... Dans le même temps, pour tenter de redorer le blason, les deux battues se faisaient des oeillades en décidant de s’unir à l’occasion de certains dimanches : autrement dit, pour simplifier, la Farigoulette partait chasser avec les Ormeaux ...

Chemin faisant, petit à petit, cartouche après cartouche, de nouvelles têtes sont arrivées, de nouveaux fusils se sont montrés, de nouvelles gibecières sont sorties et de nouveaux chilets se sont faits entendre ... A tel point qu’un nouveau bureau a été installé avec un renouvellement de la présidence, de la trésorerie, du secrétariat ! Du beau et du nouveau, en un mot... du lourd ! Pour apporter encore un peu plus de crédit à la nouvelle équipe, on a rajouté des représentants des chasseurs de petit gibier et de certains propriétaires des forêts où les chasseurs officient ...

Tout était donc caculé, préparé, structuré, officialisé, institutionnalisé pour que la société de chasse soit un véritable modèle sur le département : avec Roger, avec Alain, avec Gilles, avec d’autres bonnes âmes, on allait enfin sur la voie de la légalité retrouvée et l’on pouvait alors goûter à la sérénité tant espérée ...

Le sommet de l’édifice, la cerise sur le gâteau, la truffe dans la brouillade, c’était la présence discrète du chantre de la chasse libre et libérée, l’un des fameux instigateurs du groupe semi-politique d’obédience extrème-droite " Chasse-Pêche-Nature et Traditions ", le gonze Thierry Coste que l’on peut considérer comme l’un des personnages les plus odieusement fourbes de l’histoire du village, juste derrière le seigneur Honoré Raphaélis ... Ce monsieur qui se glorifie de pratiquer le métier de loobyiste en se targant de jouer le même rôle que les prostituées, ce louche individu est devenu une pièce maîtresse du jeu et il a réussi le tour de force de passer pour un pion alors qu’il dirige le damier !... Ce monsieur est le garant des bonnes manières et chacun (ou presque) se dit : " si ce Mr Coste est avec nous dans la société de chasse, on va pouvoir obtenir des trucs !..Et en plus, avec lui, on sera à l’abri de tout et on sera protégé !..." Bèn voyons ....Il est vrai que ce personnage est un membre influent du "Comité Guillaume Tell" qui milite ouvertement pour la libéralisation du port d’armes (comme aux Etats-Unis)...

Ce qui est sûr, c’est que depuis quelques années (environ 3...) le bruit circule que, maintenant, tout est opaque, tout est clair, tout a été expliqué, tout a été résolu, tout est absolument limpide... C’est vraiment bien ! ... Hélas, pour les précisions, on peut espérer quelques éléments plus flagrants et certaines réponses seront donc là pour aider à la transparence ...

** Il est prévu de nommer un "commissaire aux comptes" : sera t-il chargé de savoir où sont passés les 6 800 € qui ont disparu des caisses ? Aura t-il la charge d’engager des poursuites "si" une responsabilité était engagée ?...
** Les placements financiers effectués portent sur plusieurs milliers d’euros (ils sont allés jusqu’à 16 000 ...), vont-ils maintenant faire l’objet d’un examen en assemblée générale, en même temps que le compte courant ?
** Les chasseurs raisonnables vont-ils tenter de rendre raisonnables ceux de leurs collègues nemrods tourtourains qui ont acquis une vraie célébrité cantonale en étant des braconniers de haute volée (pinsons, rouges-gorges, écureuils...) ?
** Une étude est-elle prévue pour comptabiliser (et là aussi raisonner) les chasseurs qui ne sont pas en règle administrative (permis, carte) et qui foulent impunément les sentiers... ?
** Un effort sera t-il engagé pour retrouver à Tourtour certains des chasseurs qui sont partis dans d’autres sociétés voisines mais qui pourraient être ravis de revenir dans une société tourtouraine désinfectée ...? 

Un détail : un article de non-chasseur sur la chasse est rarement bien ressenti par les chasseurs qui n’aiment guère que l’on marche sur leurs terres ...Mais, n’oublions pas trop qu’un précédent article avait déjà souligné quelques soucis et que les dirigeants actuels s’en étaient bien inspiré pour mettre de l’ordre dans les rangs ....

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017