Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01-1 Le mandat 2020-2026 : Fabien Brieugne > Installation du nouveau conseil > Analyse sémiologique de la photo de la liste Fabien Brieugne à (...)

Analyse sémiologique de la photo de la liste Fabien Brieugne à Tourtour....

Analyse sémiologique de la photo

de la liste Fabien Brieugne à Tourtour....

Ce n’est pas très fréquent mais il peut m’arriver de m’auto-analyser, de me placer en séance d’introspection ...En un mot, parfois, en voyant un de mes articles, je me demande si je peux l’écrire, si je dois l’écrire, si je vais assez loin ou pas assez, si je vais froisser quelqu’un que je ne visais pas à priori, si ce n’est pas trop provoquant... Aujourd’hui, la question a été plutôt : "mais non, tu parles, c’est un détail, ça n’a rien à voir !"...

Et pourtant, je persiste à penser que ce n’est pas sûr qu’il ne s’agisse que d’un détail !...
Mon souci c’est la photo publiée par la liste "un nouvel élan" pour nous informer de la prochaine séance du conseil municipal... Les 15 colistiers sont là, le candidat tête de liste, Fabien Brieugne, est logiquement au centre... Mais un petit détail me titillait l’oeil droit.... Je n’arrivais pas à me souvenir que c’était vraiment la même photo que pour la présentation de la liste, avec une photo de notre correspondant Var-Matin, Ginès Pérez...Avec internet, il n’est pas très difficile de remonter à la source...

Quand on est retraité, déconfiné-confiné, que l’on a une propension élevée pour le chipotage en même temps qu’un penchant aussi naturel que maladif pour la recherche du moindre pou sur le crâne d’un élu, comment ne pas prendre un moment pour creuser l’hypothèse...cette photo est-elle la même ??... 


Souvenons-nous... Retrouvons la photo parue dans la presse locale.... Alors ? C’est la même ?...Oui.., c’est presque la même photo...mais pas tout à fait, ça c’est sûr !!... Lançons-nous dans un exercice de deuxième année pour un étudiant de la Faculté de Sémiologie de L’Image....
Disséquons le cliché, analysons le cadrage, les différences...Manifestement, les deux photos ont été prises le même jour, à quelques minutes près : les habits sont les mêmes, les places de chacun sont inchangées et l’ombre portée démontre bien que le soleil n’a pas beaucoup bougé ...

Chacun se souvient des autorités russes qui avaient acquis une efficacité redoutable dans le trucage des photos : suivant les nécessités de l’actualité et les soubresauts des ministères, les techniciens-photo du KGB pouvaient faire disparaître du cliché originel tel responsable du Parti ou tel militaire déchu... De nos jours, avec les logiciels de retouche (de type Photoshop), les trucages sont devenus bien plus faciles (à tel point qu’il serait possible -sur un cliché- de me rabioter le ventre pour remplacer ma bedaine par les tablettes de Christiano Ronaldo !..). 

Vous avez remarqué que la photo - comme l’article - est signé G.P., donc Ginès Pérez, le mari de l’élu à l’écharpe rosée, Brigitte, en plein centre du cliché, juste à côté du maire investi par avance. N’allons donc pas imaginer Ginès capable d’une manipulation quelconque, voyons, voyons !...Les liens entre lui et le Kgb ne sont guère faciles à établir et s’il devait trafiquer (photos ou autres), il serait sans conteste plus proche des méthodes de la CIA... Quelques secondes d’attention nous suffisent pour constater que la plus grosse différence entre les deux photos réside dans la présence d’un candidat qui se retrouve d’abord confiné au deuxième rang puis trône ensuite en plein mitan...Oulala, un tel revirement dans l’ordonnancement du cliché mérite que l’on se pose quelques interrogations...

Eh bèh oui !...Sur la première image, celle de Var-Matin du 20 février, le colistier Christian Gagliano est placé - avec galanterie - juste derrière Sophie Liagre, alors que sur la seconde parue sur Facebook le 17 mai, il se trouve tout à côté de la tête de liste Fabien Brieugne... Tiens, c’est curieux ça,.. non..?

Puisque la deuxième photo a été prise quelques secondes après la première, pourquoi la position du candidat a-t-elle changé pour passer de l’arrière au premier plan ? Est-ce Christian qui a réclamé de passer devant ?.. Mais alors pourquoi ? Pour faire plaisir à Maïté ?... Ou bien est-ce Fabien qui lui a demandé : " Christian, viens ici...Comme ça, si on gagne, on ressortira la photo pour montrer que c’est toi le bras droit !"
Pourquoi pas ?...Puisque le poste de premier adjoint doit se décider très très bientôt, peut-être que Claude Catrice a voulu préserver son éternelle discrétion en laissant sa place... Les bruits qui donnaient Sophie Liagre 1ère adjointe avaient peut-être besoin d’être désamorcés et Fabien a placé opportunément sa tour face à la reine, sur l’échiquier du conseil...

Il ne reste plus beaucoup à attendre... Perso, je pense plutôt que Claude Catrice prendra sa place et ses responsabilités... Mais cela ne nous éclaire toujours pas sur la position devant-derrière de Christian... Comme il a été dit au début de cet article, ce n’est pas très grave .!!... Mais ça occupe un retraité friand de couillonnades !...

 

 

Répondre à cet article

Mis à jour le jeudi 17 septembre 2020