Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 16 . La Communauté de Communes " Lacs et Gorges du Verdon", (LGV). > Les 16 communes de la communauté " Lacs et Gorges du Verdon", (...) > ARTIGNOSC- sur- VERDON . > Artignosc-sur-Verdon .

Artignosc-sur-Verdon .

  Artignosc - sur - Verdon . 

La deuxième commune (par ordre alphabétique) des 11 localités appartenant à la Communauté de Communes " Lacs et Gorges du Verdon" est le village d’Artignosc-sur-Verdon .

Voilà quelques éléments de présentation de cette commune :

Le village côté sud. 

(Le trajet entre Tourtour et Artignosc-sur-Verdon est d’environ 25 km).

Artignosc-sur-Verdon (Artignosc-sus-Verdoun en provençal de norme mistralienne et Artinhòsc de Verdon en provençal classique) est une commune française du département du Var dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (ça on le sait bien évidemment, mais si jamais des touristes lisent ...).

Les armoiries, le blason d’Artignosc-sur-Verdon :

blason

La commune d’Artignosc-sur-Verdon porte :

D’azur à la fontaine d’argent accostée en chef de deux besants d’or.

La fontaine rappelle les belles eaux que l’on trouve dans cette commune, et les besans, la famille de Thoron, qui possédait cette terre et qui porte des besans dans son blason (Armorial des communes de Provence, Louis de Bresc).

Artignosc-sur-Verdon est un village bâti à 515 mètres d’altitude, avec des maisons tassées au pied du château, dans d’étroites ruelles.

Étagé sur une éminence, il s’inscrit dans un paysage vallonné, à proximité des gorges du Verdon et du lac de Sainte-Croix.

La superficie de la commune est de 1 853 hectares. Elle compte 306 habitants permanents.(comme Tourtour, la population estivale - de juin à septembre - atteint environ 1 500 personnes hébergées et 3 000 visiteurs quotidiens).

Artignosc se trouve sur un plateau jurassique calcaire entaillé par de petits vallons qui descendent vers le Verdon au nord. Dans le quartier de Fontayne, un calcaire gris foncé, dur et caverneux renferme de nombreux mollusques fossiles.

Artignosc-sur-Verdon, qui tire ses ressources de l’agriculture, de l’élevage et du tourisme, fait partie du territoire Haut-Var Verdon.

Plusieurs structures d’hébergement existent sur la commune : un hôtel, deux campings situés aux portes du village, des gîtes ruraux et des chambres d’hôtes. Le sentier de grande randonnée 99 (GR 99), allant de Quinson à Baudinard-sur-Verdon, passe par le village d’Artignosc.

La base nautique du plan d’eau d’Artignosc sert de point d’embarquement pour explorer les basses gorges du Verdon entre les barrages de Sainte-Croix et de Quinson-Montmeyan : la location de kayaks, canoës ou bateaux à moteur électrique y est devenue une activité importante. Un centre équestre est installé sur la commune.

Une petite maison d’édition est installée à Artignosc : les éditions Parole.(vous pouvez aller consulter le site en allant sur le lien suivant : www.editions-parole.net/ (une petite visite ne fera guère de mal !).

Histoire du village :

Les vestiges d’un oppidum proto-historique ont été retrouvés à proximité du premier bourg castral d’Artignosc . Ce bourg castral a laissé des traces visibles sur le site de Saint-Estève.

En 1036, la famille de Pontevès fait don du prieuré de Sainte-Marie-Madeleine à l’abbaye de Saint-Victor de Marseille. En 1113, l’abbaye marseillaise cède ce prieuré au monastère de Lérins. En 1304, l’évêque de Riez revendique et obtient la possession de l’église Sainte-Marie-Madeleine.

En 1385, la reine Jeanne, comtesse de Provence, confie la juridiction de ce fief à Foulques de Pontevès. La peste et les guerres de succession qu’ont entraînées la mort de cette dernière dévastent entièrement le premier bourg castral. Abandonné au début du XIVe siècle, un nouveau village est construit à l’emplacement actuel à la fin du XVe siècle ; il est repeuplé par des familles génoises et espagnoles. En 1632, Jean Antoine de Thoron, conseiller au parlement de Provence issu d’une famille originaire de Digne, achète les terres et devient le premier seigneur du nom. À sa mort, il se fait inhumer dans l’église paroissiale, sous l’autel Saint-Clair.

À la suite du coup d’État du 2 décembre 1851, Artignosc fait partie des communes insurgées et une cinquantaine d’hommes arrivent à Aups le 8 décembre 1851. Vingt-six républicains Artignoscais sont arrêtés et condamnés. Ils sont indemnisés par la République en 1882.

Durant la Seconde Guerre mondiale, neuf Artignoscais composent le Comité local de libération qui s’occupe des tâches de résistance et prépare la libération. Le pont Saint-Laurent sur le Verdon est saboté par les FTP le 20 juillet 1944, avant d’être bombardé par l’aviation alliée en août 1944.

Lieux, monuments et sites à visiter :

Le château 
Le château est aujourd’hui partagé entre plusieurs propriétaires, la commune en ayant conservé la partie centrale, avec les locaux de la mairie et des logements sociaux.
 

 

L’église paroissiale Saint-Pierre
L’église paroissiale Saint-Pierre (anciennement église Sainte-Marie-Madeleine) est une église romane du XIe siècle qui a été agrandie au fil des siècles ; elle présente des voûtes en plein-cintre et un clocher carré qui abrite une cloche classée objet monument historique. La pratique ancestrale du jeu de paume sur le fronton de cette église, la Festa della pauma, demeure une particularité de la commune

 

La fontaine
Sur la place du village se trouve la fontaine ronde à bulbe, datée du XVIIIe siècle ; bien que dotée d’un bassin octogonal, cette fontaine appartient au type des fontaines à plan carré. Ornée à l’origine d’une pigne (pomme de pins), elle fut modifiée en 1889 afin d’y installer une Marianne en bronze au sommet de la colonne.
Le lavoir couvert
Après la fontaine, l’eau passe dans le lavoir par un siphon. Le lavoir est couvert en 1844 ; c’est un lavoir haut et on y lave en position debout.
Le bassin et le moulin
Au bout de la rue du Pesquier se trouve un grand bassin où est stockée l’eau qui est sortie de la fontaine, puis est passée par le lavoir. Jadis cette eau servait à entraîner les meules des moulins et irriguer les jardins.
L’ancien four à pain
Situé derrière le château, l’ancien fournil donne lieu chaque année à une fête du pain.
Les chapelles
La commune possède quatre chapelles qui ont été restaurées : Saint-Christophe, Sainte-Euphémie, Sainte-Trinité et Notre-Dame La Brune.
La ferme fortifiée de Fontayne
La ferme fortifiée du domaine de Fontayne, avec ses deux pigeonniers-tours, a jadis appartenu aux Templiers.(très bel ensemble architectural témoin ).

 Le village d"Artignosc-sur-Verdon sera sans doute une des localités de pointe dans la communauté de communes intitulé "Lacs et Gorges du Verdon" car elle dispose de potentialités énormes : un petit détour un de ces jours, tant mieux !...

 

 

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 14 mars 2013 à 22:08, par Goure En réponse à : ARTIGNOSC

    Je ne suis jamais allée à Artignosc mais je vais corriger cela car le village m’a l’air tout à fait intéressant.

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017