Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 05 . L’information municipale . > Bulletin municipal : "Dans le ciel de Tourtour". > Parutions en 2014 . > Bulletin municipal "Dans le ciel de Tourtour", n°3 : oct-nov-dec...

Bulletin municipal "Dans le ciel de Tourtour", n°3 : oct-nov-dec...


 Bulletion municipal 


 "Dans le ciel de Tourtour"  


 n°3 (ou 2 ?) : oct-nov-dec...


Pour éviter que d’aucuns puissent imaginer que j’ai fini d’être pénible et tatillon, que l’on me permette de signaler que ce numéro 3 est noté comme n°2 alors que le 1 est sorti et le 2 également ! Effectivement le 2 était noté comme un complément du n°1 mais il était noté n°2 !(facile à voir dans les archives et pour ceux qui ont conservé les exemplaires. Ou alors en allant vérifier sur la photo de ce n°2 dans l’article qui était consacré à ce fameux n°2 sur le lien suivant http://[http://tourtour.village.free.fr/?Bulletin-municipal-Dans-le-ciel-de-1560&var_mode=calcul->. Autrement dit, après le n°2 viendrait logiquement le n°3 ...Mais à Tourtour, la responsable de la communication (Mme Sophie Liagre) en a décidé autrement ! Ah bon, d’accord, ce n’est pas très grave ... Néanmoins, quand on sait que cette chère dame qui passe allègrement du 2 au 2 sans aller au 3 est aussi la tenancière du budget communal et des finances municipales, on se dit que rien n’est simple "dans le ciel de Tourtour " !!...
Le n°3 (ou 2 bis !) est donc paru et il couvre la période octobre-novembre-décembre : voici le fac-similé...
Le premier feiullet, le recto, la page de garde ...


Commentaires du site "Tourtour, notre village :

** " Théâtre de verdure : inauguration le 11 août 2014 avec la participation d’un grand nombre de participants " (!!..) :
Alors là, il a bien raison, notre cher Alain Ouaki !...les participants ont participé à cette participation où les participants qui avaient voulu participer ont réussi à participer en tant que participants autorisés à participer avec d’autres déjà inscrits pour cette participation ...
Allons, allons, n’exagèrons pas ! On ne va pas lui en vouloir à Alain de ne pas avoir eu le temps de relire son texte : il est co-rédacteur en chef du bulletin mais nous savons tous (et Saint-Denis en est témoin) qu’il ne ménage guère sa peine en étant partout, des ruelles aux chemins, pour résoudre tous les problèmes de la commune avec le concours efficace de son aide de camp, le cher Gils Dall’Erta... De nos jours, pas une feuille de platane ne bouge sans l’aval d’Alain et Gils, pas une chanterelle ou un safrané ne poussent sans l’autorisation des deux compères et même Soeur Arlette ne peut plus commander les hosties pour les curés polonais sans leur bénédiction...Alors, si en plus, il faut relire les paragraphes !...
Avec Alain et Gils on se connait un peu mieux depuis cet été et ils ont appris que ces galéjades écrites ne sont pas des attaques en règle ni des agressions "ad nominem"... Eux, ils agissent, moi je décanille, je critique, je palabre, je chipote....Rien de très méchant !
Par contre, il arrivera que les critiques soient plus profondes et il sera assez. facile de s’apercevoir que la galéjade ne sera alors pas tout à fait dans le même registre ...
** "la Boule Tourtouraine" :
Alors là, Ôh moùn Dioù, j’en ai entendu des vannes à propos du paragraphe écrit sur l’association bouliste !... du style " Eh bèh, la mère Liagre elle t’a passé autant de pommade que la miss Bono en passe au maire !.." ou alors : "Bâh dis-donc, ça lui plaît les boules à la Sophie : avec ça, la subvention elle va te la verser en lingots !...
Effectivement, l’adjointe aux finances (et à la communication) a eu l’air de goûter pleinement la pratique de la pétanque et chacun aura pu constater son doigté dans le maniement des boules lors du challenge "Marcel et Arnaud"...
Sur la photo ci-dessous, on la devine bien concentrée sous l’oeil protecteur (mais surtout "attentif "de Giovanni-Luigi !)


Merci Madame Sophie Liagre d’avoir participé (avec d’autres participants - hihihi -) à un concours de pétanque ! Seuls six élus nous ont fait l’honneur de venir jouer cet été sur le boulodrome : avec vous, Mélanie, Sébastien, Arnaud, Gils et Alain. Les boulistes les remercient de tout coeur, vraiment !
** " Le P.L.U. et les prochaines réunions publiques ...nous comptons sur l’implication de tous les administrés " :
Elle est bonne celle-là !!...On a déjà entendu cette ritournelle de nombreuses fois depuis deux ans mais aucune réunion n’a été organisée...(sauf la 1ère imposée par la loi). Il arrivera donc un moment où ce sera vrai !...
Un détail : en juin dernier, lors du conseil municipal, le maire avait claironné que le PLU était abandonné puisque tous les PLU devenaient intercommunaux et qu’ils relevaient donc de la communauté de communes LGV ...Je m’étais permis de mettre en doute cette affirmation, la preuve est donc apportée que cette déclaration du maire était encore une belle couillonnade !...
** " La vie des commerces et des galeries " :
Dans le cadre des activités périscolaires, ne pourrait-on pas imaginer des séances de recyclage en orthographe pour les rédacteurs d’articles du bulletin " Dans le ciel de Tourtour ". Je ne vais pas vous imposer une fastidieuse liste de toutes les fautes relevées, contentons-nous donc de ce paragraphe ...
"l’ouverture de nombreux commerces ont donné lieu .".. : il ne s’agit pas d’une faute de frappe et en tout cas l’ouverture a donné lieu...
" des restaurants se sont crées...et d’autre ont changé ..." : on va faire l’hypothèse que "créés" et " d’autres" avaient peut-être leur place dans la phrase ...
Quand un rigolo comme moi se plante, ce n’est pas très grave puisque le site internet "Tourtour, notre village" est le reflet des élucubrations d’un dégénéré isolé et n’est donc pas une publication institutionnelle de collectivité territoriale : par contre, un bulletin municipal pourrait être relu et corrigé avec un peu plus de rigueur ...Allez, on va se dire "oui, mais ...." et on continue....
Bien évidemment, la forme ne doit pas nuire au fond et chacun aura bien compris que tout baigne pour la vie économique du village...Don’t act !
** " le futur Comité des Fêtes " :
Alain Ouaki (of course) et Sophie Liagre ont effectivement bien manoeuvré pour la création de ce comité des fêtes : lors de cette réunion, ils ont désigné d’office les 3 membres du bureau transitoire. Le président nommé "est" Jean-Michel Arnaud, la trésorière nommée "est" Nathalie Le Tinnier et la secrétaire nommée "sera" Mariette Brest ... Ces trois responsables ont organisé une autre réunion et quelques pistes avaient été avancées ....Hélas, le CdF (comité) n’aura pas de futur en 2014, il est reporté à 2015 !!... Le bulletin municipal suivant vous expliquera peut-être pourquoi mais certains bénévoles qui s’étaient inscrits dans le comité ne comprennent pas tout (les raisons invoquées - familiales et médicales - n’étant pas de nature à tout abandonner soudainement ). Il semble assez crédible que les hôtes du château se sont inquiétés que des esprits maléfiques puissent s’infiltrer dans ce comité et qu’ils aient monté un scénario pour scier le projet à la base... Affaire à suivre...

Passons volontiers au verso ....

Commentaires du site "Tourtour, notre village" :

** Les travaux de la place : "dès le projet finalisé sur le choix et le coût des matériaux, nous organiserons une réunion avec les intéressés pour valider ces choix " .
Ah bon ! eh bien, on appelle cela "devant le fait accompli"...Durant quelques mois, Alain Ouaki avait décidé (dans sa Ford intérieure !) qu’un canal relierait les deux fontaines (place des Ormeaux et place de la Trinité) avec vitrage et éclairage . Apparemment, son idée n’a pas reçu l’accueil des seigneurs du château et le projet est donc abandonné... On aurait pu imaginer que la municipalité décide de s’adresser aux commerçants (mais aussi aux tourtourains) pour savoir si la refonte de la place était une priorité vitale pour le village. Et si oui, quels pouvaient être les aménagements qui étaient les plus souvent cités. Hélas, comme le plus souvent, pas de concertation (belle promesse électorale, n’est-ce pas ?) et on concocte un projet sans demander aux commerçants ce qu’ils en pensent. Evidemment, les terrasses, les boutiques, les bars, les restaurants seront ravis d’avoir une place refaite (un enrobé pour faire propre serait suffisant) mais sont-ils favorables à des travaux plus importants qui vont entraîner des gênes nombreuses pour les commerces concernés. Le plus simple c’est de leur demander avant de faire vos calculs avec architectes, paysagistes, urbanistes, designers et compagnie ! (études qui coûtent également un bras et même un oeil ...)
Bien entendu, les travaux plus importants que le simple enrobé vont nécessiter logiquement des dépenses plus élevées !...Et bien sûr, la solution financière unique pour résoudre cette énigme budgétaire, ce serait de vendre la maison et la zone constructible des Moulières !!...Bèh voyons, sacrés cochons !!...Prenez-nous pour des jambons !!...
Lors du conseil municipal de juin, la somme de 78 000€ avait été annoncée pour l’enrobé de la place des Ormeaux : depuis, certains ont tripatouillé pour "prévoir plus grand" (et plus cher) pour la place, tout en prévoyant la vente d’une partie des Moulières, zone offerte ainsi à des intérêts privés (pour soigner le patrimoine foncier de rapaces et filous à l’affût de la bonne affaire...). Les sources bien autorisées de l’information villageoise laissent entendre que le team "Oh My God" pour OMG, la triplette Ol-Ma-Gu - ne doit pas être très loin des starting-blocks ....
Il devient de plus en plus impossible de laisser nos élus s’empêtrer dans de telles dérives sans en informer le Conseil Général (sur les utilisations des subventions versées) et la Cour Régionale des Comptes : civiquement, moralement, comment ne pas réagir face à de tels manquements ? Et si les autorités arrivent à nous convaincre que tout est conforme aux règles, nous accepterons leur décision ! Si le Conseil Général se satisfait d’avoir versé 460 000€ pour que la municipalité vende une partie de son patrimoine foncier à des intérêts privés, nous nous inclinerons devant la "raison d’état" !...On verra bien !...(pour l’instant, une douzaine de tourtourains sont déjà prêts à engager une procédure et nul doute que d’autres vont rapidement rejoindre le groupe).
Autre détail : en quelques jours, une centaine de "locaux" a déjà signé la pétition concernant la possible vente d’une partie des Moulières.
** " le tri sélectif" :
Pour le premier mandat, le maire avait promis de placer les containers "en sous-sol", donc encaissés...On attendra donc encore un peu !
** " les rythmes scolaires et les activités périscolaires " :
A la lecture du paragraphe, on s’aperçoit que les petits tourtourains auront bien peu d’activités innovantes pour le périscolaire : espérons que l’an prochain, les partenaires éducatifs voudront bien se pencher sur la question car il est manifeste que rien (ou presque) n’a été réfléchi pour cette année. Le Centre aéré se retrouve au centre névralgique des opérations et l’on va donc se satisfaire que ça fasse travailler du monde au village !!...
** " Le déplacement du local des chasseurs " :
Déménagement vers la bergerie ...Une machine à café a même été installée mais la culture cynégétique du village continue à respecter le café du matin de bonne heure vers les deux bars de la place ...On ne change pas une équipe qui gagne !...

Pour les autres chapitres, à la lecture des paragraphes, on saura maintenant que l’Office de Tourisme a son bulletin lui aussi, encarté dans la publication "Dans le ciel de Tourtour" (ce qui fait donc des économies...manoeuvre rassurante puisqu’on veut nous expliquer que la commune est en ruine financièrement !).
 

Vos commentaires

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 15 décembre 2018