Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 06 . Comptes-rendus des conseils municipaux . > C.M. février 2009.

C.M. février 2009.

Conseil municipal du 13 février 2009. 

  

L’équipe est à nouveau réunie pour gérer les affaires courantes et prendre les décisions qui s’imposent. Chacun est satisfait de se retrouver en conseil car certains commençaient à languir...
La salle a été aérée, la température est clémente, l’assistance est publique...

Dans la mesure où le bulletin municipal d’informations connaît quelques soucis de parution, on va se contenter du compte-rendu paru dans le Var-Matin du jeudi 26 février 2009 et signé Louis Chaumat.

Les points abordés :

Convention Symielec Var : Reconduction à l’unanimité de la convention avec Symielec Var (syndicat d’électrification).

Local Bureau : Une convention avec l’assistante sociale pour mise à disposition d’un local bureau (pour le bureau local) a été votée à l’unanimité.

Séances de cinéma : Une convention avec la FOL (Fédération des Oeuvres Laïques) du Var pour l’organisation de 10 séances de cinéma d’un coût total de 1165€ a été votée à l’unanimité.

Galerie d’art : Un accord avec une galerie d’art face à la mairie a été approuvé pour la mise en place d’une petite terrasse amovible. Unanimité moins 2 voix contre (Jean-Marie Brémond et Henri Ferran).

Ferme photovoltaïque : Un accord pour l’implantation d’une ferme photovoltaïque dont l’emplacement reste à déterminer a été voté à l’unanimité.

Subvention  : Une demande de subvention au Conseil Général a été formulée pour financer l’association "les Diablotins".

Reversement d’une subvention : Une convention avec "les Diablotins" pour le reversement d’une subvention a été votée à l’unanimité.

Décharge de Pilabre : Le maire informe que la décharge de Pilabre étant dans l’illégalité, un autre emplacement est recherché en concertation avec les communes d’Aups, Salernes et Villecroze.

Aire de retournement : Une aire de retournement sera établie près de la cascade .

Architectes  : Pour Beauvezet, en attendant le dédit du groupe Gambetta , quatre architectes ont été sollicités pour présenter un nouveau projet.

DDE : Deux conventions d’assistance technique avec la DDE  ne seront pas reconduites, ce qui génèrera 7078€ d’économies. Les services municipaux assureront les missions qui étaient confiées à la DDE.

Prochaine réunion pour le vote du budget, le Vendredi 27 mars 2009 à 18h. 

Commentaires :

La place qui est accordée dans les pages de Var-Matin à Louis, notre correspondant local, ne lui permet pas de nous fournir des précisions sur les différents sujets. Il est donc difficile de faire des commentaires et des observations sur des sujets qui ne sont pas plus longuement explicités. En attendant (bis et ter répetita) un minimum d’informations municipales par un bulletin communal (ce n’est pas grave si le papier n’est pas glacé) on peut se risquer à faire quelques légers commentaires... Et si on se trompe c’est que l’on ne nous a pas dit ce que nous avions le droit de savoir mais que ceux qui savent ont du mal à partager avec ceux qui pourtant les ont placés là où l’on sait....

1) Les Diablotins : une demande de subvention est faite au Conseil Général mais une convention est signée pour le reversement d’une autre . Reversement dans cette phrase, ça veut dire "rendre" (et donc à qui) ou alors "verser à nouveau" ?

2) Economies sur la DDE : Et les employés communaux vont donc effectuer les travaux... Entre la SERC et la DDE, nos employés cumulent les charges supplémentaires : heureusement, le prochain conseil va proposer l’embauche de stagiaires ou l’attribution de primes compensatoires, sinon ça va bouléguer grave dans les ateliers ...

3) Beauvezet et architectes : 4 architectes vont travailler sur le projet, c’est très bien, c’est tant mieux et il était temps... Mais pour information, il eut été judicieux de préciser quel est le type de projet sur lequel ils vont travailler : type de logements, nombre, superficie, accession à la propriété, financement, coût au m2, conditions d’attribution, garanties juridiques...

4) Terrasse amovible (et petite) : Jean-Marie et Henri sont vraiment des conseillers bien spéciaux et ils votent donc contre. Allons savoir pourquoi ? Ils savent bien pourtant qu’une terrasse ça fait joli dans un village classé, c’est dans le style préconisé par les Bâtiments de France. Avec deux jardinières et trois plants de basilic, c’est du typique. Et puis amovible, comme celle de l’Aléchou, pas de souci, ça bouge... Et puis, c’est pour une galerie d’art... Il faudra juste faire attention en cas d’orage de grêle ! Est-ce qu’on imagine Saint-Tropez sans les terrasses ? et Lourdes ? Et le marché du Temple ? Et en plus, ça fait du bien pour l’emploi au village, ça fait bosser les terrassiers ! Merci, monsieur le maire : continuons le combat et terrassons, terrassons....Ce qu’il ne faudra surtout pas oublier c’est de rajouter huit panneaux aux endroits stratégiques pour bien signaler cette nouvelle innovation touristico-culturelle.

5) SymielecVar :

SYndicat MIxte départemental d’ÉLECtricité du Var (S.Y.M.I.E.L.E.C.VAR)
Nature juridique : Syndicat Mixte fermé
Crée le 01/03/2002
Président : M. Guy MENUT, Maire de Solliès-Toucas
Adresse du siège : Route du Val, 83170 Brignoles
Tel : 04 94 37 28 11 (Philippe ICKE, directeur)
Fax : 04 94 37 28 10
Site Web :
www.symielecvar.fr
e-mail : contact@symielecvar.fr
Communes membres : Les Adrets de l’Esterel, Aiguines, Artignosc, Aups, Bagnols en Fôret, Baudinard-sur-Verdon, Bauduen, Belgentier, Bormes les Mimosas, Brignoles, Carcès, Carqueiranne, La Celle, Chateauvert, Collobrières, Correns, Cotignac, Cuers, Entrecasteaux, La Farlède, Flayosc, Fox-Amphoux, la Garde-Freinet, Grimaud, Le Lavandou, La Londe les Maures, Lorgues, Méounes les Montrieux, Moissac-Bellevue, Montfort sur Argens, Montmeyan, Ollioules, Pierrefeu du Var, le Pradet, Puget-Ville, Le Rayol Canadel, Régusse, Le Revest Les Eaux, Saint-Antonin du Var, Saint-Paul-en-fôret, Salernes, Les Salles sur Verdon, La Seyne sur Mer, Sillans la Cascade, Six-Fours les Plages, Solliès-Pont, Solliès-Toucas, Solliès-Ville, Tourtour, Le Val, La Valette du Var, Vérignon, Villecroze. (La Crau fait partie d’une future adhésion)

Le Syndicat Mixte d’Electricité du VAR(SYMIELECVAR) est né en mars 2001, de la volonté de regroupement de quelques communes du département du VAR sous l’égide de l’Association des Maires du VAR, pour permettre une organisation et une gestion efficace dans le domaine de la distribution publique de l’énergie électrique.
Mr Menut, Président du Symielec Var - 2.8 ko
Mr Menut, Président du Symielec Var

Le Syndicat Départemental est un Etablissement Public à Caractère Intercommunal (E.P.C.I) regroupant aujourd’hui 122 communes, leur permettant de gérer en commun un problème d’intérêt commun.

Son fonctionnement est identique à quelques variantes près, à celui d’une commune. Sa gestion est assurée par un collège d’élus issus des communes adhérentes et chargés de définir les orientations sous la responsabilité du Président du Syndicat.
Le SYMIELECVAR est devenu en peu de temps, l’interlocuteur privilégié des communes pour toutes questions touchant au domaine de l’énergie électrique et l’autorité de contrôle de la mission de service public assuré par le concessionnaire Electricité de France.
Il contribue également à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, en assurant des programmations annuelles importantes de travaux de dissimulation des lignes électriques aériennes qui polluent le paysage visuel de nos villages. 
Le Syndicat Départemental a été créé afin d’assurer principalement les missions suivantes.

Exercer un contrôle des prestations dues par le concessionnaire
-  La bonne exécution du service Public d’Acheminement.
-  La qualité des ouvrages de distribution.
-  Le respect de la qualité de fourniture de courant et de tension.

Certains de ces points faisaient partie de la prestation assurée par la Direction Départementale de l’Equipement pour le compte des communes jusqu’en 1997 au titre du « contrôle des lignes »
Le SYMIELECVAR est depuis mars 2001, l’autorité organisatrice du service public de l’électricité pour les communes de son territoire. Il contrôle le bon accomplissement des missions de service public par EDF.

Réaliser des travaux de dissimulation d’ouvrages électriques de distribution d’énergie en vue d’améliorer le cadre de vie des citoyens :-  Mise en souterrain ou en façade des réseaux d’électricité, d’éclairage public et téléphoniques aériens.
-  Elimination des postes hauts.
 

Organiser le service public de l’énergie au nom et pour le compte de la population qu’elle représente 
A ce titre et dans la perspective de l’ouverture à la concurrence de la fourniture de l’électricité, il recherchera un équilibre entre le développement de cette concurrence et les objectifs du service public. 

Gérer la perception et le contrôle de la taxe communale sur l’électricité

Prendre en compte les modifications réglementaires relatives à tarification de l’électricité et de la solidarité

Voilà les principales attributions et fonctions de cet organisme avec lequel la Mairie a prolongé la Convention.

_______________________________________________________
_______________________________________________________

Allez, j’arrête... J’ai passé un moment agréable pour écrire cet article (les autres aussi d’ailleurs) et pourtant certains risquent de penser que ce que je raconte c’est pour taper sur la Mairie, les adjoints, les conseillers... Mais que nenni ! ils se trompent.... je participe à la vie du village dans tous les aspects citoyens d’un monsieur tout-le-monde dans les premières années du troisième millénaire... Je réagis à ce qui se passe et je suis bien content d’avoir encore envie de réagir...

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 14 décembre 2017