Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 06 . Comptes-rendus des conseils municipaux . > Année 2013. > Conseil municipal du 27 septembre 2013 : article de Var-matin et (...)

Conseil municipal du 27 septembre 2013 : article de Var-matin et commentaires

Tourtour, conseil municipal du 27 septembre 2013 :

l’article de Var-matin et les commentaires


Le journal local Var-Matin a publié un article ce mercredi 2 octobre sur le conseil municipal de Tourtour qui s’est tenu le vendredi 27 septembre 2013 : on se doute bien que la signature I.B. signifie que la correspondante de presse Isabelle Bono en est la rédactrice …

Ma photo de l’article est bien floue et mal cadrée,(je ne l’ai pas scannée !) il vaut donc mieux que le texte soit réécrit, évidemment "in extenso" .

Article de Var-Matin du mercredi 02/10/2013.

Vendredi dernier, lors de la réunion du conseil municipal, une subvention supplémentaire a été accordée à l’association Portaria . Le musée des Fossiles allant ouvrir à l’année, le conseil a voté pour l’agent qui en a la charge un contrat aidé (CUI)de 20 heures hebdomadaires, soulignant qu’il serait entièrement financé par l’Etat.
Après discussion entre les conseillers afin de trouver le meilleur compromis, les conditions de location de la salle Mistral ont été modifiées afin que la responsabilité des utilisateurs soit parfaitement établie en cas de consommation d’alcool. Ainsi, les associations peuvent toujours utiliser la salle gratuitement pour leurs activités et leurs animations avec un engagement de non-distribution d’alcool sans demande d’autorisation municipale. En revanche, pour les particuliers, un contrat de location à l’euro symbolique et un règlement intérieur vont être créés  afin de transférer la responsabilité de son utilisation sur une personne majeure.

Risques sanitaires avérés.
Le conseil a ensuite approuvé à l’unanimité la demande du Syndicat mixte du Pays de la Provence verte à la commune de prendre la décision de limiter l’usage des insecticides, herbicides, fongicides et autres pesticides chimiques dans le site Natura 2000. Des risques sanitaires sont avérés pour le personnel qui  les emploie comme pour le public, sans oublier leur nocivité pour l’air, le sol et les réseaux hydrographiques favorisant le développement de résistances biologiques et constituant une vraie menace pour l’écosystème. Le conseil a donné son plein accord aux termes de la charte d’engagement « Vers une région sans pesticides – nos collectivités s’engagent » avec l’élimination des pesticides dans la gestion des espaces verts proposée par le syndicat. Le maire Pierre Jugy a rappelé que la commune avait déjà fait le choix depuis plusieurs années d’utiliser les produits ne contenant pas de pesticides. Enfin la dissolution du Sipem (Syndicat Intercommunal pour la Protection de l’Environnement Montagnard) auquel appartient Tourtour, offrira une rentrée de près de 130 000€ de budget supplémentaires avec le solde de son compte d’activités.
(Fin de l’article signé I.B).

___________________________________________________

Commentaires du site « tourtour, notre village » :

** « …les conditions de location de la salle Mistral ont été modifiées.. » :
L’enregistrement des paroles du maire ne permet pas de dire que les « conditions ont été modifiées » puisque la discussion avec les conseillers n’a pas été suivie d’une décision votée : le conseil a proposé que des contacts soient pris avec le cabinet d’avocats de la mairie et la compagnie d’assurance pour que tous les aspects règlementaires et juridiques puissent être précisés et certifiés avant d’être soumis à un vote ultérieur en séance du conseil municipal. Pour l’instant, rien n’a été modifié et la salle ne peut donc pas être légalement et juridiquement louée à des particuliers dans l’attente des formalités attendues.
** « … leur nocivité pour l’air, le sol et les réseaux hydrographiques favorisant le développement de résistances biologiques et constituant une vraie menace pour l’écosystème. » :
Alors là, bravo Mme Bono ! On voit que vous avez sans doute passé un Bac scientifique ! Ou alors vous avez bien bossé pour votre article et vous avez bien compris tous les documents  que vous avez lus !...Punaise, le coup des « résistances biologiques » j’aurais bien aimé le trouver pour un article du site : ces mots-là n’ont même pas été prononcés en conseil, il fallait tout le talent de Mme Bono pour nous les proposer !... Encore bravo !!... (un détail : avec tant de louanges sur cette dame, le mari va peut-être venir me remercier gentiment,... ça changera un peu de ses grossières menaces !.lol .).

** « … le titre de l’article :
On voit là aussi tout l’art de communicante avertie de Mme Bono quand on lit le gros titre (voir photo) : Le conseil municipal s’engage « Vers une région sans pesticides ».


Pour ceux qui ont assisté à la séance du conseil municipal (et j’en fais partie), ce titre est un véritable abus de langage qui correspond à une publicité mensongère basée sur une usurpation de sens du propos… : en effet, une dizaine de sujets ont été abordés au cours de la réunion du conseil et le chapitre consacré au sujet des pesticides n’a duré que moins d’une minute trente secondes (souvenons-nous que le débat a été enregistré et que la durée  de ce passage peut facilement être vérifiée  sur une clé USB fournie à votre demande !).
Par contre, ce titre a peut-être (euphémisme évident) été mis en avant avec une évidente arrière-pensée et une volonté délibérée de communication médiatique basée sur une entourloupe de première !!... Eh oui, cela fait bien de balancer un tel titre écolo dans Var-Matin ! Vous vous rendez compte ! Pierre Jugy, le vert, le sauveur du gaz de schiste ( !), l’écolo du haut-Var est de retour ….C’est reparti, avanti !...Durant les législatives, le candidat P.Jugy avait effectivement surfé sur la vague du gaz de schiste et il s’était effrontément servi des comités locaux (en particulier les militants aupsois) pour se forger une image de messie qui allait sauver le territoire haut-varois. Inutile de rappeler le score pitoyable que le candidat avait récolté !
En prévision de l’élection à la Communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon, le maire de Tourtour veut se donner à nouveau une image de militant impliqué dans un combat écologique : la correspondante de presse met donc le titre en « une » et elle contacte (avec Mme Coste) les radios locales pour marteler le message … On ne va pas nier que le procédé est de bonne guerre quand il s’agit de politiciens entre eux mais on ne va pas non plus se priver de penser et de dire que c’est une pratique bien vicieuse et bien pourrie qui discrédite le métier de la presse et de l’information quand il s’agit d’une journaliste locale qui se permet encore une fois de jouer la cireuse de pompes et la courroie de transmission de la parole municipale. Si cette chère dame tenait un blog ou un site internet, à sa guise ! Mais là, elle utilise un organe de presse pour porter la bonne parole du staff municipal  avec qui elle partage tant de choses au cours de soirées privées qui font les gorges chaudes du village dans le ciel ! On s’en contrefout – d’ailleurs - que les bringues du chemin des Sausses s’entendent à des centaines de mètres mais on s’en fout un peu moins que cette dame s’épanche aussi dans les colonnes du journal varois, à la rubrique de notre village, sans vergogne aucune, pour jouer la porte-parole officieusement officielle du maire candidat … ! Un peu de morale, un peu de civisme, un peu de respect déontologique n’ont jamais étouffé personne et il serait bien temps que cette dame essaie d’en faire l’expérience !!... (bèh oui, j’en rajoute une petite couche mais il est impensable pour moi de voir de telles pratiques et de ne pas réagir : on me conseille parfois un prochain contact avec le chef d’agence de Var-Matin – articles à l’appui - ce serait peut-être (mais pas sûr du tout) plus efficace que de longues lignes de lamentations).
Concernant le diagnostic du Syndicat Provence verte, vous pouvez aller consulter leur site internet et les différents axes de réflexion (tourisme, écologie, urbanisme, patrimoine...) en allant cliquer sur le lien suivant :
www.paysprovenceverte.fr/ressources/scot/2009-07-01-DT-SCoT-PV-DIAGNOSTIC-PrePADD-PROVISOIRES.pdf

** " Tourtour veut limiter l’usage des pesticides " !!...
La retraite offre évidemment quelques avantages agréables, en particulier celui du temps dont on peut disposer à sa guise, avec le privilège de pouvoir choisir comment l’employer ... Donc, en allant balader sur le site de Var-Matin, on s’aperçoit qu’un "pré-article avait été rédigé le mardi 01 octobre et publié sur le site internet du journal à 16h07 . Même en ayant lu (et commenté) celui du mercredi 02, je me suis risqué à lire celui de la veille en pensant trouver quelque chose de nouveau : et grand bien m’en a pris !!...Je vous propose le texte :

 (Publié le mardi 01 octobre 2013 à 16h07).

Le conseil municipal de Tourtour vient d’approuver à l’unanimité la demande du Syndicat mixte du Pays de la Provence verte sollicitant la commune afin de prendre la décision de limiter l’usage des insecticides, herbicides, fongicides et autres pesticides chimiques dans le site Natura 2000. Arguant des risques sanitaires avérés pour le personnel qui les emploie comme pour le public, ainsi que de leur nocivité pour l’air, les sols et les réseaux hydrographiques favorisant le développement de résistances biologiques et étant une vraie menace pour l’écosystème, le conseil a donné son plein accord aux termes de la charte d’engagement « Vers une région sans pesticides - nos collectivités s’engagent » avec l’élimination des pesticides dans la gestion des espaces verts proposée par le syndicat. Le maire Pierre Jugy a rappelé que la commune avait déjà fait le choix depuis plusieurs années d’utiliser des produits ne contenant pas de pesticides.

______________________

Vous pouvez vérifier ce texte (mais surtout le titre car c’est lui qui est en question, le reste étant identique au mercredi) en allant cliquer sur le lien du journal Var-Matin suivant : (ne tardez pas trop, le site du journal retire parfois les textes assez vite ...).
www.varmatin.com/draguignan/tourtour-veut-limiter-lusage-des-pesticides.1435160.html

Var-Matin a beau passer des mains de Robert Hersant à celles de Bernard Tapie, (et réciproquement ces jours-ci), la galéjade est souvent là pour nous dérider...
Le mardi, le titre est : mais en fin d’article, il est écrit "Le maire Pierre Jugy a rappelé que la commune avait déjà fait le choix depuis plusieurs années d’utiliser des produits ne contenant pas de pesticides"...
Ah bon !... Ma quès aco, oùté sian ! A quoi ça peut vraiment servir de vouloir limiter les pesticides si on n’en utilise plus depuis des années ...Et d’ailleurs comment en limiter la consommation quand on n’en consomme plus depuis longtemps ??... La retraite (malgré les avantages déjà énoncés) a parfois aussi des inconvénients , c’est qu’on a du mal à comprendre certaines subtilités...surtout quand elles viennent des péripéties de l’équipe Bono-Jugy-Coste et Compagnie.....
Comme l’article n’est pas signé mais que les phrases sont totalement les mêmes que celles de l’article d’Isabelle Bono le lendemain, on peut se laisser facilement tenter d’imaginer que les deux textes viennent de la même plume, avec un titre qui est sans doute allé trop vite à la "rotative numérique" !....On n’est pas payé mais on rigole ...

Sacrée Mme Bono, je kiffe vos articles !...(mais je n’ai quand même pas l’outrecuidance de vous demander de me rendre la pareille !).

 

Répondre à cet article

Stats | 12 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017