Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 06 . Comptes-rendus des conseils municipaux . > Année 2017 . > Conseil municipal du jeudi 20 juillet 2017 à Tourtour.

Conseil municipal du jeudi 20 juillet 2017 à Tourtour.

 Conseil municipal du jeudi 

 20 juillet 2017 à Tourtour

Habituellement, à cette date estivale, j’assiste aux conseils municipaux : hélas, pour cette année 2017, je n’ai pas pu assister à la séance du jeudi 20 juillet qui aura pourtant connu de beaux moments, tels que les élus tourtourains savent nous réserver....

N’ayant pas directement été présent sur les bancs du public, mes renseignements reposent sur des sources orales ou auditives enregistrées (en micro caché, comme on dit à la télé !...).

On attendra le compte-rendu officiel du secrétariat général pour commenter les textes proposés mais permettons-nous d’aborder quelques sujets qui ne seront peut-être pas totalement relatés (ou en tout cas, sûrement rabiotés de certains faits !)...

Par exemple, la Tour de Grimaud....Question du conseiller d’opposition Arnaud Pianetti sur la situation actuelle...Un beau moment !!...
Le maire explique (pour des raisons qu’il vous appartiendra de trouver) que le montant des travaux estimé à 70 000€ est revu à la baisse de moitié !!...Pour les mêmes travaux, à moitié prix, les soldes à la mode Pierre Jugy...(on verra d’ailleurs si les travaux seront les mêmes...et les matériaux aussi !). On se souvient de la somme donnée par le sieur David Rachline lors des tractations avec le maire de Tourtour pour le ralliement au Front National : 6 500€ donnés par le député fréjussien FN, un accompte pour concrétiser cette union louche et indigne d’un maire "sans étiquette" et d’un parti avec une étiquette fascisante.... L’appel aux dons de particuliers et la formation d’une cagnotte à une Fondation privée n’ont pas donné les résultats attendus...Le maire informe que l’adjoint à l’urbanisme a mis la main à la poche : Marc Lavergne aurait voulu rester anonyme, mais, c’est ballot, le maire a vendu la mèche - sans faire exprès, bien sûr - !!...Pour la contribution solidaire du couple Jugy, (tout le village connaît leur légendaire générosité et leur facilité à sortir les sous mais personne ne saura à quelle hauteur (et à quelle date) leur contribution arrivera... : après le paiement des fournisseurs, des prestataires de l’auberge, plus les charges de copropriété en retard au lotissement Saint-Pierre, ça risque de repousser le délai à une date avoisinnant les Jeux Olympiques de Paris (en pariant sur 2024 plutôt que 2028 !!..)...ou pas !!....Marc Lavergne est donc chargé maintenant par le maire de convaincre les riches sponsors du village pour cracher au bassinet...Le boss de la Bastide en profite pour rejouer le couplet de "l’argent n’a pas d’odeur" et explique que la dotation FN est le fruit de nos impôts...Bien joué Marc, belle diatribe citoyenne, pas de soucis !!...(ou presque pas !).
Cet épisode Tour de Grimaud permet alors au maire de glisser que le même David Rachline versera sans doute une nouvelle obole (10 000€) pour aider à la construction de la "salle d’activités" (et non pas "salle polyvalente") . La relation coupable n’est donc pas terminée (sauf si le système clientéliste de la réserve parlementaire est supprimé) et le couple sulfureux nous réserve d’autres surprises...(le gonze Rachline a décidé de démissionner de son fauteuil de sénateur -au début juillet- pour ne conserver que son trône de maire FN !). Cela dit, rassurons tout le monde, Pierre Jugy continuera à se déclarer libre et indépendant !....bèh voyons !...Et les élus du conseil municipal pourront ainsi continuer à pratiquer la gestuelle politicienne de l’autruche...

_________________________

Le compte-rendu du conseil par celle qui croyait devenir assistante parlementaire du député P.Jugy mais qui a demandé un "délai" ....Isabelle Bono, courroie habituelle du maire...

Article sur Var-Matin du samedi 29 juillet 2017 :

Un appel pour la création d’un comité des fêtes

Le conseil s’est réuni pour voter quelques délibérations qui ne pouvaient attendre septembre. Ainsi, le transfert de la contribution SDIS des communes à la Communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon, conformément à l’article 97 de la loi NOTRe, et approuvé précédemment par le conseil communautaire de la CCLGV, a suscité quelques remous parmi les conseillers. Ils l’ont voté à contre cœur, bien conscients qu’ils n’avaient pas vraiment le choix et qu’un vote contraire ne serait de toute façon pas entendu par le préfet, comme le leur a souligné le maire Pierre Jugy. Le montant de la contribution SDIS pour la commune de Tourtour s’élève pour 2017 à 25 140€.
Le conseil a ensuite approuvé un agenda d’accessibilité programmée (AD’AP) sur 3 ans pour la mise aux normes des 20 établissements publics municipaux. Une enveloppe de 5000€ a été votée pour répondre à une demande de financement de l’école pour les séjours et sorties prévus lors de l’année scolaire 2017-2018, et une subvention de 1800€ pour l’association Piano dans le ciel dont les représentations vont commencer.
Les habitants du village sont invités à se renseigner sur les nouvelles normes très contraignantes de débroussaillement qui sont entrées en vigueur, afin de se mettre en règle avec la loi. 
Appel à candidatures
Le maire a lancé un appel à la création d’un comité des fêtes indépendant afin que la mairie ne soit plus l’organisatrice des festivités tourtouraines et de la fête de l’œuf. Chacun est invité à participer, et une réunion sera organisée à la rentrée pour permettre la création d’un nouveau groupe de bénévoles dédié à l’animation du village.
I. B.
Un nom pour l’école : « Nelly-Ovadia »
Jusqu’à maintenant, l’école communale de Tourtour ne portait pas de dénomination. L’an dernier, un épisode sombre de l’histoire du village a refait surface lors de la visite d’une ancienne déportée s’étant réfugiée à Tourtour et arrêtée au village pendant la seconde guerre mondiale. Lors du conseil municipal de décembre dernier, le maire avait demandé à chacun de recueillir le sentiment des Tourtourains à sa proposition de nommer l’école du nom du bébé mort dans les camps de concentration, suite à cette arrestation.
La proposition ayant recueilli l’assentiment de la famille, du conseil d’école et des élèves, et n’ayant connu aucune protestation des villageois, l’école deviendra l’école Nelly-Ovadia à la rentrée, en son souvenir. 
Retour à la semaine de quatre jours
La situation concernant les rythmes scolaires a changé et les communes ont maintenant le choix de passer, ou non, aux quatre jours d’apprentissages hebdomadaires.
Conscient de l’importance de cette organisation auprès des familles, un sondage a été effectué pour connaître le souhait de chacun. 69.5 % des parents sont favorables au retour à une semaine de 4 jours. Le maire a précisé que cela devait être étudié lors du prochain conseil d’école, qui devra le valider avant son entrée en vigueur. Ainsi, cela ne pourrait concerner que la rentrée de janvier 2018 et non celle de septembre.
Demandes de subventions
Divers demandes de subventions devaient être votées pour la participation à des frais à venir : 25 139.47€ HT pour le remplacement d’un véhicule utilisé par les services techniques et 2 801€ HT pour celui du matériel informatique de l’école communale. Et en ce qui concerne les demandes de subventions pour la salle multi-activités, le maire a informé le conseil que le sénateur David Racheline pourrait donner 10 000€ de sa réserve parlementaire, ce qui a suscité quelques remous parmi les conseillers dont certains ont choisi de s’abstenir ne souhaitant pas un "effet boule de neige" associé à cette aide de l’élu du FN. Le reste du financement des 408 166€ nécessaires fait l’objet de plusieurs demandes de subventions et d’un autofinancement par la commune de 137 720€.

_______________________________

Commentaires du site "Tourtour, notre village" :

**..."et n’ayant connu aucune protestation des villageois,"... :
Beh voyons...De mon côté je connais déjà une bonne liste de citoyens qui ne supportent guère que ce soit un candidat adoubé par un parti FN fascisant qui préside la cérémonie d’hommage à cette petite Nelly...Attitude indigne et immorale mais qui a le soutien des élus...donc, pas de soucis, n’est-ce pas ?...Bien évidemment, il ne suffit pas de déclarer à la correspondante de presse attitrée "qu’aucune protestation n’a été connue" pour qu’il soit certain que cette affirmation soit avérée...Pour connaître l’avis des tourtourains, peut-être aurait-il fallu que le maire et les élus viennent poser la question aux intéressés "sur le terrain, n’est-ce pas ? Le maire Pierre Jugy et ses obligés ont préféré ne pas prendre le risque de découvrir les vrais ressentiments des villageois...

**..."le sénateur David Racheline pourrait donner 10 000€ de sa réserve parlementaire" :
Le maire va se dépêcher de pomper sur la réserve parlementaire du FN car cette disposition vient d’être supprimée par l’Assemblée Nationale...Au moins, ça évitera désormais aux tourtourains de devoir remercier le sénateur fréjussien...(et à Marc Lavergne de nous faire croire que l’argent n’a pas d’odeur !).

**..."un appel à la création d’un comité des fêtes indépendant" :
Ah bon, bravo ! bonne nouvelle...Et sacré retour en arrière !...On se souvient qu’en 2015, une réunion avait été organisée (salle Escarelle) pour la création d’un Comité des Fêtes en présence des deux élus Sophie Liagre et Alain Ouaki : les participants aux deux réunions avaient alors constitué un bureau avec Nathalie Le Tinnier et Mariette Brest . Hélas la mairie avait vu d’un mauvais oeil la présence d’une candidate potentielle pour 2020 (la solliès-pontoise était déjà ciblée !) et le comité a donc été dissous après une durée si courte qu’elle constitue un record mondial dans la catégorie des comités des Fêtes enterrés vivants !!...
Puisque le maire et la mairie en sont aujourd’hui à demander un Comité des Fêtes "indépendant", c’est que l’on a fait des progrès...n’est-ce pas ?...(à moins que ce soit simplement qu’après l’arrêt du "Comité Alain Ouaki" personne de la municipalité n’a cru possible de s’occuper du dossier...En désespoir de cause, le conseil municipal fait donc appel aux tourtourains pour se dépêtrer de ce bourbier...Les candidats "repreneurs et indépendants" vont rapidement s’apercevoir des limites de leur indépendance face au suzerain du château et ses vassaux...

**..."Le reste du financement des 408 166€ nécessaires fait l’objet de plusieurs demandes de subventions" :
La transparence des finances communales n’étant plus à mettre en doute (puisque l’on sait tous qu’elles sont largement opaques !!), il nous reste à poser une question simple : pourquoi la salle multi-activités est-elle pressentie pour porter le nom "salle Les Diablotins"...?? Ne serait-ce pas parce que cette appellation permettrait d’obtenir des subventions sous le chapeau "activités éducatives", autrement dit un financement déguisé, un tour de passe-passe bien magouillard ...La trésorière de l’association des Diablotins ( - qui n’est autre que la femme du maire- pas mal , non !!! lol...) saura facilement nous rassurer , n’est-ce pas...La first lady, la prima donna du village va s’en occuper pour dissiper la polémique qui risquerait d’intéresser fortement les financeurs qui seraient peu ravis de voir qu’on tente de leur soutirer l’argent des contribuables sous couvert de tripatouillages... Nul doute aussi que la présidente Nathalie Le Tinnier aurait à coeur de respecter les règles juridiques légales de gestion des fonds publics : ne soyons donc pas inquiets !!!...
Le plus simple, pour éviter toute suspicion, serait donc d’attribuer plutôt le nom de cette fameuse salle à Ronald Searle ou Marie-Claire Verdaine ou Adonis Volpato ou d’autres... Allez, essayons ! Chiche !..Laissons tomber cette dénomination "Diablotins" déjà accordée (logiquement) au centre aéré tout proche et rendons hommage à nos anciens plutôt que nous plonger dans une entourloupe financière qui ne grandit pas le projet éducatif et socio-culturel de la structure ...Chères Monica, Nathalie, Stéphanie, le village compte sur vous !!...

**..." l’école deviendra l’école Nelly-Ovadia à la rentrée, en son souvenir." :
Le maire P.Jugy a besoin de se refaire une virginité après son printemps indigne avec les pontes du FN...Il veut aussi redorer son image et son blason qui ont sacrément été ternis par son immoralité politique...Il sait très bien que ses habituels sourires commerciaux, ses accolades forcées, ses tapes dans le dos qui sentent le geste préparé et prémédité, ne vont pas réussir à gommer ce que les tourtourains lui reprochent ...Alors, quoi de plus porteur et de plus efficace qu’une belle séance de compassion collective sur le dos d’une famille déportée à Auschwitz ? Un candidat porté par le FN, un maire soutenu par ce parti fascisant osant malgré tout venir rendre hommage à une gamine déportée !!...On aura tout vu !!....
Avec son talent éprouvé de menteur, de manipulateur et de comédien, il tentera de faire croire à une émotion sincère en se frottant les yeux et en raclant sa gorge pour mieux apitoyer l’assistance...Pppffff !.Du cinéma, du pipo destiné à se donner un rôle humain alors que tout ne sera que calcul politicien...
La famille Ovadia-Barbut sera là, les représentants de certains groupes juifs seront là : tout a été verrouillé pour que la cérémonie soit organisée avec les enfants de l’école afin de donner encore plus de force à l’exploitation compassionnelle de cet événement...Il ne manquerait plus que David Rachline soit là !!....
Un détail : notre maire aura-t-il le courage d’inviter les anciens combattants qui l’ont viré de leur association basée à Salernes ? Pierre Jugy aura-t-il le cran (et la figure) de proposer à Emilien German (président de l’ANACR Haut-Var) de participer à l’hommage rendu à la petite Nelly ? Accepterait-il qu’Emilien German, militant des Droits de l’Homme, prenne la parole ? Mais bien sûr que non !! Pierre Jugy ne sera là que pour soigner son égo, comme toujours !! Et dire que certains vont croire innocemment qu’il était là pour Nelly !!...

Peuchère !!...et pauvre de nous !!...

___________________

Un autre détail :
L’article de Var-Matin sous la plume de la miss Bono ne dit aucun mot du passage du conseil municipal à propos du panneau offert en 2010 aux communes varoises par le Conseil Général du Var pour rendre hommage aux citoyens nommés par le CNR (Conseil National de la Résistance) pour former les conseils municipaux qui remplaçaient en août 1944 les assemblées pétainistes dissoutes...Là aussi, Pierre Jugy a été à côté de sa fonction et a commis une nouvelle forfaiture...
Un prochain article reviendra sur ce lamentable épisode dans la série des belles couillonnades du maire...

 

 

Répondre à cet article

Stats | 11 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017