Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 03 . Adjoints et conseillers élus en 2008 . > Conseillers municipaux .

Conseillers municipaux .

 Conseillers municipaux . 

 

Les conseillers municipaux du village  :  

Pour l’instant, Mr le Maire, (par l’intermédiaire de Mme Candelé) refuse de me renseigner sur les délégations confiées à ses conseillers . Comme si c’était un secret à protéger !! enfin, passons sur ces conneries ! Quand j’aurai les éléments, ils seront rajoutés.....

Mme Emmanuelle Paille :  L’espionne venue de Villecroze avec le soutien de la dynastie Paille ..... Pierre s’écarte et Manu se pointe, Jacquie gagne encore placé-gagnant.... Thibaut et Clément peuvent se préparer, ça va arriver vite... 
Avec trois lignes, ça va causer sur le banc !...
Après ce léger "envoi de salades" qui n’ a pour but que la galéjade puérile mais qui sera évidemment interprété comme une attaque délibérée, saluons l’arrivée d’ Emmanuelle dans l’équipe municipale. Elle va apporter son calme, son sens de l’analyse et toutes ses compétences dans le domaine juridique. Elle va s’occuper du Centre Aéré et de l’association "les Diablotins" dont elle est la présidente. 

Mr Henri Ferran  :  Il a été maître d’école et il est maître d’armes, ce qui signifie qu’il sait autant manier la férule que le sabre... Le fait d’être le frère de Fabrice (le féfé) ne le prédestinait pas à une vie facile mais il a su éviter les écueils et se contenter de n’être que le Riri .... Notre jeune retraité va donc pouvoir donner un peu plus de son temps à son village : il est déjà l’un des piliers du Centre de Secours et de la Caserne des Pompiers . Chaque festivité, nous le voyons officier avec le galoubet et le tambourin, en tête des défilés en costumes provençaux : à son côté , notre maire souffle aussi avec maestria..). Henri Ferran est un enfant du village et son retour quasi définitif à Tourtour est une bonne chose pour tous : nul doute qu’il sera motivé et impliqué, tout en étant parfois une des voix du conseil qui se font entendre en logiques opposants d’idées non conformes aux valeurs qu’Henri continue à défendre avec une foi de militant laïque.

Mr Jean Lainé  :  Il est notre maire sortant et il a rempli deux mandats. On se souvient qu’il a été installé sur le fauteuil de premier magistrat alors qu’il n’avait pas été placé en tête sur la liste mais que la non-élection de Mr Laurent a obligé à un vote dans un conseil orphelin de sa tête de liste. 
Jean Lainé a donc été élu et réélu pour un deuxième mandat en 2002. Il laissera le souvenir d’un homme attaché à la fonction et qui s’est dévoué totalement à la commune . Personne n’a jamais vu à Tourtour (et ne verra plus) un Maire qui aura passé autant de temps dans les bureaux et sur le terrain pour faire avancer le village. Cet investissement volontaire et motivé, personne ne songe à lui reprocher.
Durant les deux mandats, Mr Lainé a conduit le village sur la voie du mieux-vivre : il a su travailler ses dossiers avec rigueur, préparer soigneusement les demandes de subventions et défendre les intérêts de la commune auprès des instances départementales ou régionales .
Certains lui reprocheront ses hésitations, ses volte-face, ses démêlés avec l’association Harmonie dans le dossier des logements sociaux mais il faut avouer que cette période de polémique incessante n’était pas propice à l’union des tourtourains . D’autres continuent à lui reprocher un certain laxisme dans l’attribution de plusieurs permis de construire qui n’ont guère embelli le bas du village. D’autres encore, lui en voudront aussi d’avoir fait preuve de périodes colériques et d’emportements excessifs : ils savent malgré tout que tout retombait sur les épaules et le râble de Mr le Maire alors qu’il n’était que rarement responsable des faits reprochés. Chaque tourtourain a pu constater que Jean Lainé n’a pas toujours obtenu les soutiens nécessaires à une gestion communale partagée.
Il restera que dans l’histoire du village, il sera l’un de ceux qui ont su anticiper les changements, prévoir des solutions à long terme et préparer une vie communale dans le sens du "renouveau raisonné" . C’est déjà beaucoup....
 

Mme Nadège Paulin L’épicerie d’un village est une plaque tournante de la vie locale : ça vend, ça achète mais surtout ça cause, ça bave, ça chambre, ça vanne, ça cancanne, ça taille... Dans les rayons, on trouve aussi les rumeurs, les ragots, les allusions, les on-dit, les non-dit, les on-m’a-dit-que, les vous-savez, les il-paraît....au milieu des biscuits et entre les conserves . Dans un conseil municipal, il faut un épicier : en tout cas, il en faut un avant les élections pour être au moins sur la liste. Parfois, comme à Tourtour, l’épicier ne peut pas : alors, on propose son épouse, surtout depuis que la parité est reconnue valeur première. Nadège sera la petite touche spontanée, la petite note angélique... Et elle sera aussi la courroie de transmission de l’info municipale qui transite par le kilo de tomates, la livre de haricots, la boîte de raviolis et le paquet de biscottes : pour l’instant, c’est un peu mince mais patientons, ça va partir fort au printemps. Sûr ! 

Mme Anne-Lise Van Vuurden  :  C’est une enfant de la deuxième génération issue de l’immigration hollandaise des années 90. Avant son élection, elle a participé aux danses provençales de l’association "lei Bélugo" et sa facilité à lever la jambe lui a valu l’admiration des tourtourains et donc, par extension, une assise électorale suffisante pour siéger au conseil municipal. Passer de la tulipe à la lavande, de l’édam au parmesan, de Van Niestelroy à Ben Harfa, des polders aux messugues...elle y est arrivée sans regret et sans trop d’efforts. Aujourd’hui, elle est tourtouraine et l’on ne pense plus à rajouter "d’adoption".  

Mme Dominique Delebarre  :  Si l’on dit que le "rire est le propre de l’homme" on peut rajouter que l’hilarité est le propre de cette dame . Si l’on rajoute que les scientifiques se sont aperçus que faire fonctionner les zygomatiques prévient l’apparition des rides, on est certain que la Dominique est à l’abri du lifting pour encore trois décennies. Personne n’imagine que la bonne humeur fasse partie des qualités obligatoires d’une conseillère municipale mais il est indéniable que les éclats de rire sont aussi efficaces parfois que les éclats de voix.

Répondre à cet article

Stats | 1 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 15 décembre 2018