Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Et aussi... > Tourtour, Buffet et le Japon > D’autres idées déjà !...

D’autres idées déjà !...

 D’autres idées déjà !...   

Ils sont formidables ces tourtourains ! Quelques uns avaient déjà anticipé l’arrivée des japonais et prévu des activités commerciales en cohérence avec l’avenir du village . Notre article avait proposé à des habitants acteurs de la vie économique du village de réfléchir à de nouvelles idées et nous sommes surpris (agréablement) des réponses car elles démontrent un réel dynamisme local en même temps qu’un vrai terrain d’expérimentation et d’innovation .

Parmi les propositions nouvelles :

** Mireille Croci a pris des contacts avec le Consulat afin de recruter un avocat-notaire japonais pour finaliser les futures ventes.

** Christina avait abandonné la vente d’antiquités mais elle reprend du souffle en créant une boutique spécialisée dans les belles faiences japonaises du XVIIème siècle :

  

** Josette et Gaston ont décidé de débaptiser la "Galerie des Sages" en "Espace Kamasutra" où les oeuvres présentées tourneront autour d’un sujet unique :

   

** Dans cet ordre d’idées, Cécile a commencé un rayon spécifique sur la question à la Bibliothèque Municipale : (à noter que le prêt a débuté mais il faut prévoir de réserver à l’avance).

   

** Alexis va créer une annexe de "Fol Avoine" qui sera aménagée dans le remise de Doudou et s’appellera " Riz Gaga " : elle sera consacrée aux jouets robotiques :

    

** Youness et son père Taoufik sont de très bons photographes (et peintres) et se lancent dans le commerce du numérique : la boutique sera installée dans l’ancien local de la Rapugue vendu par la mairie :

  

** Florent et Sèb ont reçu l’autorisation de Christian pour squatter un des deux appartements de la place afin d’occuper un lieu symbolique cantonné à l’anonymat et au salpêtre depuis des décennies : la salle du bas sera aménagée en Bar à Geishas et le casting est engagé par webcam depuis deux mois . Voilà les 3 premières recrues pour l’été  :

    

** Jean-Paul et son frère Claude préparent une formation pour la création de jardins japonais des futures villas architecturées par le maître Inoulami Komilfo (pote du lobbyste Titi Kinouzaniké) : à noter que ce stage de spécialisation en jardins japonais est une démarche offensive contre la concurrence paysagiste qui aura du mal à truster les contrats, l’expérience de Saint-Pierre (le lotissement, pas le maire) ayant été comprise .

  

** La Boulangerie est prête à vendre du pain "du soleil levain" : des moules ont été importés et un container de farine doit arriver à Marseille . (n’oublions pas que quand on dit "Made in Japan " on a le terme "pan" qui signifie pain en provençal, cela étant une preuve supplémentaire de la complémentarité entre nos deux cultures .

Pains japonais 

** Il faut le reconnaitre, le premier commerce qui a eu le flair c’est le restaurant la Pagode  : installé sur la partie sud de la place il bénéficie d’un site privilégié mais un petit hic est venu perturber le scénario . Vous vous souvenez en effet qu’au début de l’été deux chantiers se tenaient au même endroit, le restaurant et l’agence immobilière : agir dans l’urgence, obtenir les dérogations et autorisations du maire (tout le monde s’est étonné de la rapidité extrème de la résolution des questions liées aux normes d’hygiène et de sécurité) mais quand on sait où frapper, la porte s’ouvre un peu plus vite pour certains . Hélas, dans la précipitation, il avait été question d’Asie et sans broncher, c’est la cuisine vietnamienne qui a été servie : donc, c’est normal on revient en arrière et on passe à la cuisine nippone :
  
 

** Claude Ferran va installer dans l’étroite rue des Chèvres une boutique de sabres de samouraïs : 

  

** Sur le forum, un lecteur d’Ampus, Dominique, s’étonne que ne soit pas encore prévue l’installation d’un atelier " Hara Kiri rat le dernier" :  Il doit être bien renseigné sur le conseil municipal ....

Vous le voyez, le succès est total : certains craignaient que le gâteau n’ allait être partagé qu’ en six parts mais le nombre de gourmands est bien plus élévé ... Tant mieux .

 

Vos commentaires

  • Le 5 novembre 2009 à 18:46, par Jasmine Lara En réponse à : L’étron canin automnal

    Je dois vous prévenir, monsieur le web master (après avoir fait une carrière de maître c’est une bonne reconversion... ah p.... qu’elle est bonne celle là) que votre site est HANTE. Figurez vous que ça fait deux fois que je "réagis" sur l’article évoquant le pays du soleil levant et que, alors que je le relis, une manoeuvre malencontreuse le renvoie dans les limbes, là où le ciel accueille les enfants morts-nés et les raclures de bidet. C’est fort injuste pour de si bels et bons messages où je parlais en long, en large et en travers d’une spécialité tourtouraines dont je crains fort que nos amis asiatiques ne la goutte à sa juste valeur. Je voulais parler de l’étron canin automnal.

    Pour ceux qui l’ignorent encore l’étron canin automnal est un bel étron pondu par un de la race canine sur le passage souvent obligé d’un de la race humaine. Ne voyez pas là de discrimination car c’est une réalité : le Chien chie, l’Homme marche dedans. Paradoxalement plus c’est frais plus c’est chaud. Il en est même qui fument par temps froid et humide. C’est pourquoi les larges feuilles de platane, irrésistiblement attirées, tombent dessus et le dissimulent à nos yeux. Vous ne sauriez le rater, ainsi caché : il est devenu invisible à vos yeux qui, en plus regardent souvent ailleurs. Vous me suivez ? Donc l’étron est là : personne ne le ramassera jamais (surtout pas les préposés à la propreté des rues et encore moins le maitre -du chien, donc de l’étron). Pareil pour la feuille : elle peut bien s’accumuler là où elle veut n’est ce pas, qui l’en empêcherait ? Surement pas la mairie.

    Dimanche dernier j’ai croisé une paire de ces complices vicieux. J’ai mis le pied en plein dedans. L’étron s’est montré d’autant plus attachant que je portais des chaussures à semelles épaisses profondément découpées. Fatalitas !
    Je suis allée ôter le plus gros sur l’herbe verte et grasse de la montée saint denis, puis je suis rentrée à la maison au seuil de laquelle j’ai enlevée les godasses merdeuses et me suis dirigée avec les choses à la main vers les toilettes, et c’est à même la cuvette avec force eau javelisée et au balai à chiottes que je me suis libérée de cet inconvenant inconvénient.

    Croyez vous sérieusement, monsieur, que des gens issus du peuple le plus propre du monde qui a conçu des toilettes qui, après soulagement, vous lave le trou du cul avec un petit jet propret, une nation où l’hygiène est une vertu cardinale qui, je me plais à le penser, doit figurer dans la constitution, puissent s’accommoder de moeurs pareilles ? Je crains qu’à la première... alerte on ne les voit plieer bagage comme un seul homme et qu’on ne les revoie plus jamais.

    Alors cessons de rêver à l’appel de l’Est, à moins de changer radicalement nos fécales habitudes.

  • Le 5 novembre 2009 à 21:35, par Gilbert Giraud En réponse à : Encore des crottes ...

    Chère Jasmine, faire un lien entre notre site et les malodorants soucis qui vous sont arrivés me semble légèrement précipité : si d’autres événements aussi graves se produisaient à nouveau, il conviendrait peut-être de faire le rapprochement mais daignez nous faire grâce d’une accusation trop rapide . Votre message montre une nouvelle facette de votre talent et les lecteurs perspicaces y trouveront également quelques indications qui ressemblent aux cailloux du Petit Poucet . Sur le sujet des étrons saisonniers, j’avais écrit 2 articles au lancement du site :

    http://tourtour.village.free.fr/ecrire/?exec=articles_edit&id_article=266

    http://tourtour.village.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=267

    Ils ont aussi un rapport avec Buffet et les japonais . Bonne fin de soirée .

  • Le 7 novembre 2009 à 14:59, par Dominique (avec un e à la fin, c’est bien la preuve que c’est féminin non ?) En réponse à : Emplacement réservé au tître

    J’ai bien peur que l’on ne soit jamais tron prudent ...Ne me dites pas que vous riez jaune du coup ! .

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017