Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > De l’alerte rouge au pétard mouillé ...

De l’alerte rouge au pétard mouillé ...

 

De l’alerte rouge au pétard mouillé... 

  

Vous ne pouvez pas, bien sûr, vous rendre compte de l’anxiété que peut connaître un exilé loin du village de Tourtour quand il n’est pas sur place pour avoir des nouvelles aussi fraîches que les tomates de Michel sur le marché du samedi... 
Alors, quand on ne sait pas, on échaffaude, on suppute, on extrapole, on subodore et on émet des hypothèses faute d’avoir des renseignements précis. 
Un exemple , l’alerte rouge : on se souvient du fameux bulletin municipal n°3 de " Tourtour-Actualités" où plusieurs flèches imprégnées de curare ont été lancées en direction de l’équipe des élus du mandat précédent et en particulier le maire sortant Jean Lainé qui était la cible prioritaire. Comme cela ne suffisait pas, les tourtourains ont eu droit à un article de Var-Matin du 24 mars 09 où le "journaliste" se faisait un plaisir de relever quelques accusations du n°3 et de rédiger sous l’intitulé "Alerte rouge sur les finances à Tourtour". Les habitants du village n’ont pas la mémoire trop courte et ils ont réagi nombreux à ces attaques délibérées contre les élus qui étaient à leur écoute et à leur disposition durant douze années : même certains partisans de l’opposition de l’époque ont eu sincèrement du mal à se réjouir de ces accusations tranchées.et assénées sans la moindre nuance (qualité qui manque légèrement à la rédactrice en chef du document propagandiste de la commune). Pour clarifier la situation et préciser les conditions exactes de la position budgétaire, rien de mieux qu’un conseil municipal où ces différents sujets devaient être abordés et la date prévue était le vendredi 27 mars à 18h30. Et à partir de là, silence, je ne sais rien et je fais des hypothèses....

Hypothèse A ) : l’alerte est bien rouge .....

Le maire aborde la situation financière de la commune pour expliquer les choix qui vont être discutés pour l’élaboration du budget prévisionnel de 2009. Dans le débat, le maire sortant Mr Lainé demande à éclaircir certains points soulevés sous forme d’accusations contre la gestion communale précédente : les arguments ne sont pas convaincants et Pierre Jugy fait la preuve de l’incompétence de l’équipe aux affaires durant douze ans . Le maire se trouve donc en position favorable et peut ensuite enclencher la machine à voter sur les divers dossiers à l’ordre du jour. Le lendemain, l’opinion tourtouraine est bien partagée mais le maire actuel se sort relativement bien de cette affaire délicate et Jean Lainé un peu fragilisé.

Hypothèse B) : l’alerte était rose .....

ATTENTION !! (rien de grave) : J’ai commencé cet article dimanche soir et je l’avais intitulé " de l’alerte à l’alarme " . Je voulais émettre des hypothèses et me poser quelques questions car je n’avais aucun renseignement du conseil de vendredi (eh oui, je ne suis pas alimenté ni par le KGB ni par la CIA...) . Mais avant de continuer l’article ce soir, j’ai lu les messages du forum (Réactions aux articles) qui coupent court à mes hypothèses .

Malgré tout je vais les résumer :

Hypothèse B) : l’alerte était rose... Le Maire est interpellé sur les accusations formulées par la Patricia Coste pleine de grâce et il n’arrive pas à se sortir du baar qu’il a soulevé. On s’aperçoit alors que les accusations contre Mr Lainé ne tiennent pas la route...
Hypothèse C) : L’alerte était rosée-rouge (ou rose et rouge). Le maire explique que le n°" qui a fait polémique était absolument pas fait pour cela et que le principal est de se mettre aun travail.... La moitié de Tourtour rigole et l’autre pouffe....
Hypothèse D)  : l’alerte était tellement rouge que le feu a ravagé la salle du conseil et la réunion a été reportée... (et en plus, certains risquent de dire que les feux sont encore allumés par un Giraud...alors qu’on sait maintenant qui a joué avec des allumettes calligraphiées).

________________________________________________________________
________________________________________________________________

" À la réunion du conseil du Vendredi le 27 mars, le maire a fait une déclaration en s’excusant des interprétations qui ont accompagné la publication de ce bulletin. Il a précisé qu’il n’était pas question de critiquer la gestion de l’équipe sortante... dont acte !! Il faut espérer que les prochains bulletins seront rédigés de telle façon qu’ils ne laissent pas la place à des interprétations tendancieuses.

Moi-même à la fin de la réunion, j’ai dit clairement ce que je pensais, attendons la suite.

Un point important, à la suite de l’article paru dans Var-Matin du 24 mars, Pierre Jugy est intervenu auprès de la direction du journal pour que L.C ne soit plus habilité comme correspondant de presse de Tourtour...Il serait étonnant qu’il n’y ait aucune réaction. " 

Commentaires : 

A la suite du message de forum écrit par Jean Lainé, je me permets de reprendre une partie de son texte et de le commenter .

" en s’excusant des interprétations qui ont accompagné la publication de ce bulletin." : le principal est surtout qu’il reconnaisse au cours d’une réunion publique par exemple que les accusations étaient mensongères car puisées d’une source non vérifiée.

" qu’il n’était pas question de critiquer la gestion de l’équipe sortante..." : quel était donc le but ? C’est relativement facile de balancer et d’expliquer ensuite que ce n’était pas voulu ! Mais comme dit Mr Lainé " don’t act ".

" que les prochains bulletins seront rédigés de telle façon qu’ils ne laissent pas la place à des interprétations tendancieuses." On peut espérer surtout qu’après avoir été rédigés, ils soient relus par plusieurs élus (par exemple les adjoints et le maire) afin que l’on s’aperçoive avant parution que des paragraphes peuvent largement susciter une polémique et soient donc corrigés.

" la place à des interprétations tendancieuses " . Avant que les interprétations soient tendancieuses il faut bien vérifier avant que les phrases employées dans le bulletin ne l’étaient pas (et ça risque d’être dur de le dire). Il faut sauvegarder l’unité du village avant tout mais cela passe aussi par la reconnaissance d’erreurs (que nous commettons tous) et la prise reconnue de sa part de responsabilité.

"...Il serait étonnant qu’il n’y ait aucune réaction." : Il est évident que Louis Chaumat et Var-Matin auront une réaction . Cela dit, si l’on regarde bien l’article du journal, les termes employés sont ceux du bulletin et il n’est peut-être pas exagéré de penser que Mme Coste, en tant que rédactrice en chef, porte une part de responsabilité. Le reconnaître serait au moins à son honneur. 
En tout cas (je le dis dans le forum) si Pierre cherche un nouveau correspondant , je lui propose ma candidature. Ce serait bien que Tourtour compte 2 correspondants et si je peux aider la Mairie (six mois sur douze) ce n’est pas de refus. Pour calmer certaines craintes, par exemple aucun article ne pourrait être envoyé et publié sans avoir été validé par le maire et deux adjoints : non pas pour que la Mairie chapote l’information mais pour éviter surtout les effets désastreux de ces derniers jours.

Allez, dans le fond, l’eau du Rosaire continue de couler....

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 31 mars 2009 à 09:00, par Jean Lainé En réponse à : Pétard mouillé

    Il n’est pas interdit de se poser des questions sur la gestion du affaires du village .Ce n’est pas parcequ’on est maire du village que l’on ne peut pas se tromper et commettre des erreurs. Encore faut-il que les questions soient posées dans un sens constructif. Pendant 6 ans j’ai été la cible des attaques de Monsieur Degryse et de son association dont l’unique objectif était de soutenir la campagne de Roland Pélissier, qui voulait à tout prix devenir le Maire du village. Maintenant que les urnes ont parlé, il est plus que temps de faire cesser cette guerilla. L’unité du village est à ce prix ! Personnellement, je souhaite oeuvrer dans ce sens . Ma présence dans la nouvelle équipe municipale, que j’ai accepté sans avoir demandé quoi que ce soit, n’a pas d’autres motivations.
    Concernant les finances de la commune, je souhaite qu’une analyse objective soit faite , à laquelle bien évidemment je participerais. La situation économique actuelle va réduire considérablement les marges de manoeuvre de l’équipe municipale et il va falloir jouer serré !!
    Il y’aura mieux à faire dans les mois à venir que de perdre son temps et son énergie dans des querelles stupides et inutiles.
    Alors bon courage !!

  • Le 1er avril 2009 à 15:35, par Gilbert Giraud En réponse à : Unité et Union...

    Le message est clair et chacun de nous devrait y souscrire... Sur la place de Tourtour se trouve un tout petit édifice qui s’appelle l’Union : ce n’est peut-être pas innocent ! Un simple mot qui a vraiment toute son importance de nos jours également : à chacun de nous de faire des efforts pour la retrouver totalement dans notre village. Malgré tout , je m’accorde égoïstement l’autorisation de distiller quelques petites remarques quand la pulsion sera trop forte : ce n’est pas parce l’on recherche l’unité du village que l’on doit se contenter de jouer constamment le rôle du béni oui-oui ou du ravi de la crèche. Il n’y a strictement aucune raison de signer des chèques en blanc et de cautionner quoi que ce soit qui puisse mettre en péril l’union de tous. Par exemple, je ne vois guère de raison de ne pas s’offusquer de la démarche revancharde adoptée par Mme Coste dans le bulletin municipal : la preuve c’est que le maire actuel s’est excusé des termes employés et a, de ce fait, désavoué sa première adjointe . Certains tourtourains ont intérêt (ou des intérêts) à ne rien soulever, à ne rien reprocher, à ne rien dire car ils ne pensent, en priorité, qu’à leur situation personnelle ou familiale. Que Saint-Denis me permette longtemps de ne pas faire partie de ce groupe silencieux et tenaillé de toutes parts. Tourtour n’est pas un village de moutons, même si l’on en voit parfois quelques uns... Unissons-nous ! gg

  • Le 2 avril 2009 à 08:38, par Jean Lainé En réponse à : unité et action

    Bien évidemment il ne s’agit pas de donner un chèque en blanc. La critique positive est nécessaire, ne srait-ce que pour éviter les dérives qui fragilise la démocratie.
    Ce forum ouvert à tous est intéressant. Dommage qu’il n’y ait pas plus de monde pour participer !!

Répondre à cet article

Stats | 12 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017