Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 04 . La langue provençale . > Vocabulaire en langue provençale : expressions, adages ... > Expressions provençales très connues ... > Des expressions provençales qu’il faut connaître à Tourtour...

Des expressions provençales qu’il faut connaître à Tourtour...

 Des expressions provençales 

 qu’il faut connaître à Tourtour... 

Un article avait déjà été écrit sur certaines expressions "classiques" du Haut-Var et qu’un visiteur (ou résident) tourtourain se doit de rajouter à son lexique ...Voici une deuxième petite liste qui complètera son vocabulaire...

** "Aquèoû es oùn destrùssi : (lui, c’est un destrussi)
Quelqu’un qui casse tout, vraiment maladroit. Peut se dire d’une personne ou d’un animal mais le plus souvent d’un enfant qui ne fait guère attention...

** " ..cette boule, tu l’arroses au pied et il pousse un mimosa .." :
On dit cela quand on a bien joué sa boule de pétanque et que l’on espère qu’elle ne va pas être déplacée..

** "faï dé bin a Bertrand, té lou rendé en cagant " : (Fais du bien à Bertrand, il te le rendra en caguant). :
Pour regretter l’attitude de quelqu’un qui n’est pas reconnaissant ...Peut se dire d’un maire qui a été élu sur un programme et qui se laisse séduire ensuite par un un parti fascisant !...
Un détail : l’expression est antérieure à Bertrand le restaurateur....

** "les deux amoureux ont fait Pâques avant les Rameaux " :
Ils ont eu un enfant avant d’être passés devant le maire et le curé...

** " Ah , voilà une belle paire de brailles " :
Les brailles, c’est le nom donné aux pantalons...Mal habillé, on est débraillé... Si le pantalon ne tient pas bien , il faut "se remonter les brailles"...

** "pas possible, il a le cul bordé de nouilles " :
Pour quelqu’un qui a vraiment de la chance pour réussir son coup ...(on dit aussi "il a eu un cul comme la porte d’Aix" !)

** "Tê vé, aquo m’empègui " :
Tiens, ça me sidère ! Pour exprimer la surprise. "Empègui" vient du provençal "pègue" qui est la poix, la colle. En français : "Alors ça, ça me tue, ça me coupe en deux !"

** "Oh pauvre, là c’est un brave pastis (ou il s’est mis dans un brave pastis) : C’est un vrai merdier, une belle embrouille. On dit aussi le "pâtti" .

** "Embouligue" : Du mot ombilic qui décrit le nombril. "Après ce bon repas, on va se faire exploser l’embouligue".

** " celui-là il est né avec la crépine, avec une cuillère d’argent dans la bouche...il est né déjà coiffé .."
C’est celui qui est né dans une famille aisée, celui qui a déjà tout à la naissance..

** "oh pauvre, j’en pouvais plus, on était tous esquichés comme des anchois" :
Esquichés comme des anchois : "Dans le bus, nous étions esquichés comme des anchois". Du provençal "esquicha" : pressé, serré.

** " Oulala, il a fait une belle cagade " :
Cette expression s’emploie quand on a fait une grosse couillonnade, une belle bêtise...quand on s’est bien planté, quoi !(là auusi, on l’emploie pour un maire qui veut être député, en prenant ses électeurs pour des billes !!)..

** " regarde-le, il fait le cacou !" :
Le cacou c’est celui qui veut parader, qui fait le fanfaron, qui veut se montrer... c’est celui qui "se la pète" , comme on dit de nos jours...

** "oh Mazète"  : pour montrer son admiration. Par exemple : " oh Mazète ! Comme tu es bien jolie".

** " on mangera des rigardelli " :
Quand le frigo est vide, quand les courses n’ont pas été faites, on sera obligé de manger des "rigardelli" (des regarde-les !), c’est à dire rien !..

** " La maison est un peu sale, il faut passer la pièce" :
La pièce, c’est (dans ce cas-là) la serpillère...D’autres régions disent la since, la peille, la wassingue, la fragonne...

** "De longue" : En permanence, tout le temps. "Tu l’as vu, lui : il est de longue à la terrasse des Ormeaux !...

** " lui, il va me faire devenir chèvre" : Devenir folle. Faire tourner quelqu’un en bourrique.

** "Avoir des oursins dans la poche"  : Celui qui est radin, qui est avare..."Lui, il ne paye jamais sa tournée à la Farigoulette, avec les oursins qu’il a dans les poches..!"

**"Mourré de pouar" :
Museau de cochon, groin de porc, de cochon, en provençal. "Lui, c’est un vrai mourré de pouar !". Bouder, faire la tête, .
 

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 14 septembre 2017