Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 02 . Les associations. > La Boule Tourtouraine . > Les champions de Tourtour . > Les jeunes boulistes de Tourtour > Deux jeunes boulistes de Tourtour, Ryan et Mathieu, sont entraînés par des (...)

Deux jeunes boulistes de Tourtour, Ryan et Mathieu, sont entraînés par des champions du monde !!...

 Deux jeunes boulistes de Tourtour

 Ryan et Mathieu, sont entraînés 

 par des champions du monde !!...

Le village de Tourtour compte de nombreux bons joueurs de boules : les Daniel, Jean-Louis, Sébastien, Eric, Jean-Charles, Christian, Mimoun, Alain, Pierre, Louis...et d’autres...nous régalent de belles parties chaque année. Mais depuis l’été dernier, les habitués du terrain de boules se sont vite apercus que la relève était en marche avec deux très jeunes joueurs qui promettent vraiment de futures belles performances...

Ryan et Mathieu ont montré de réelles qualités : bien sûr, il leur faudra persévérer pour progresser encore mais leurs dons évidents ne demandent qu’à être soutenus... Dans cette optique, leurs parents ont choisi une bien efficace solution : les inscrire à une école de boules ! ...mais pas n’importe laquelle !!...(au village, ils ont eu des séances d’initiation avec Tchélou, avec Henri Ferran et aussi "le lyonnais, monsieur Brun") mais les compétences des deux gamins méritaient de passer à l’échelon supérieur !!....

Et nos deux jeunes boulistes ont donc été inscrits à une école de boules où les professeurs sont de vrais champions ! Et même, pour certains, des champions du monde !!... A Draguignan, l’ABCD (Académie Bouliste des Clubs de Draguignan) possède une très efficace école de boules : les séances se déroulent le mercredi de 14 à 16 heures sous la responsabilité de Gérard Tavitian (créateur de cette école et ex champion de France).
Voici un article de Var-Matin qui présente la structure :
Une école de pétanque qui réunit soixante jeunes, une autre à destination des féminines, une troisième dédiée aux seniors : l’ABCD, créée il y a six ans, met les bouchées doubles et devient l’une des références de l’enseignement de la pétanque en région PACA. Le président Jean-Michel Raffali et le responsable des cours, Gérard Tavitian, nous ont expliqué pourquoi, au-delà des multiples réalisations de l’ABCD, l’enseignement, notamment en direction des jeunes, est la première priorité du club.
L’école de pétanque existe depuis la création de l’ABCD ?

JMR : Paradoxalement, elle a été créée avant le club. En fait, il s’est agi du premier acte fondateur de l’ABCD. Pour nous, il fallait commencer par là. Gérard Tavitian en a pris la direction, le premier cours a eu lieu au mois d’octobre 2009, alors que l’ABCD n’a été créée qu’en novembre.
Pourquoi avoir commencé par ça ?
JMR : Parce que ça nous semblait vraiment l’élément fondateur. On voulait travailler avec les jeunes et donner une autre image de la pétanque en s’appuyant sur eux. Bon, l’ABCD est née de la fusion de deux clubs dracénois, et nous avions déjà une base de 150 licenciés assurée que l’on pouvait développer tranquillement en début d’année. Par contre, l’école devait naître en début d’année scolaire, sinon nous risquions de perdre un an : en se dépêchant, nous avons pu tout de suite engranger de l’expérience dans ce domaine, et médiatiser immédiatement le club autour de ça.

Mais là, vous partiez de rien...
JMR : Oui, nous avions simplement l’expérience de Gérard.
GT : Je me sentais capable de faire ça, de former des jeunes. C’était possible ici, beaucoup de conditions étaient réunies, contrairement à beaucoup de clubs où le président ne s’intéresse qu’aux joueurs adultes. Donc voilà, je souhaitais monter ça, les dirigeants du club étaient d’accord et on est parti la-dedans.
Ca se passait il y a six ans. Aujourd’hui, où en est-on ?

JMR : Nous avons soixante gamins inscrits au club, dont trente ou quarante qui fréquentent l’école assidûment. Et qui ne viennent pas que de Draguignan, mais aussi de plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde.
Vous avez donc pris le problème dans un sens qui n’est pas celui dans lequel on le prend habituellement. Est-ce que ça fait de Draguignan un club différent des autres ?
GT : Je trouve que ça a mis une ambiance différente, effectivement, notamment parce que beaucoup de parents adhérent à ce que nous proposons. Un certain nombre nous confient leurs enfants mais ne jouent pas eux-mêmes aux boules. Nous les rencontrons souvent lors de la journée des Sports, et ils sont sensibles à ce que nous proposons.
JMR : C’est une journée qui se déroule dans un parc de Draguignan, et qui regroupe toutes les associations sportives de la ville. Nous y avons un stand, et c’est là que nous avons fait nos recrutements les plus importants de non-joueurs de boules.
Comme n’importe quel autre club sportif ?

JMR : Absolument. Alors, c’est vrai que l’on capitalise sur les noms d’Henri Lacroix ou de Dylan Rocher, qui sont présents à l’école de pétanque, mais on voit qu’il est possible de ratisser beaucoup plus largement que dans le milieu des boules.
Un des reproches que l’on fait parfois à la fédération repose sur le fait que l’année sportive est différente de l’année scolaire et pénaliserait les écoles de pétanque. Qu’est-ce que vous répondez à ça ?
JMR : Chez nous, les licences pour les enfants sont gratuites. Les inscriptions pour l’école se font en début d’année scolaire, et les familles versent cinquante euros par enfant : ceci couvre les frais du goûter qui est proposé chaque mercredi, après les cours. On ne gagne rien là-dessus, mais ça permet de fidéliser plus que si c’était complètement gratuit. Donc et pour répondre à ta question, en ce qui concerne les enfants, on raisonne en termes d’année scolaire, exactement comme dans n’importe quel autre sport.

_______________________________________

Avec Gérard Tavitian, suivant leurs disponibilités, deux autres moniteurs de luxe, deux champions du monde (et un palmarès hors-normes !) : le phénomène Dylan Rocher et son acolyte Stéphane Roubineau ...


(Dylan Rocher à gauche, Stéphane Robineau à droite)...

Rendez-vous compte quand les jeunes joueurs se retrouvent à taquiner le bouchon avec de telles vedettes du sport bouliste !!...Et depuis quelques semaines, c’est une vraie légende de la pétanque qui se joint à eux, le monument Henri Lacroix, un des plus importants palmarès de la planète boules (8 fois champion du Monde, 1 fois champion d’Europe, 2 fois champion d’Europe des clubs, 8 fois champion de France pétanque, 4 fois champion de France jeu provençal et 5 fois vainqueur de la coupe de France des clubs !!...ouhlala ! en plus des centaines de concours locaux glanés sur tout le territoire !...).

Au début septembre, j’ai conduit nos deux joueurs pour leur séance du mercredi ... voilà donc quelques photos de cette rencontre au Boulodrome Marcel Oliver...
___________________

Ryan et Mathieu avec le responsable de l’école de boules ABCD, Gérard Tavitian.


(photo gg)
Nos deux boulistes concentrés sur l’objectif ....


(photo gg)
Allez Ryan, on s’applique, on analyse, on calcule, on réfléchit...


(photo gg)
Ryan, en bon camarade, se charge de motiver sa copine ....


(photo gg)
Ryan va tenter de faire sortir le plus de boules du rond ...


(photo gg)
Le groupe écoute les consignes de l’éducateur bouliste ...


(photo gg)
Le champion Stéphane Robineau (champion du monde) tient la feuille de résultats...


(photo gg)
Manifestement, la séance ne pose guère de gros soucis aux deux jeunes tourtourains...

(photo gg)
Et encore un exercice !...

(photo gg)

Le cours a lieu de 14 à 16h : vers 15h, petite pose avec un goûter à la buvette du boulodrome. Les apprentis-champions passent deux heures sans rechigner et nul doute qu’avec toutes les leçons reçues au boulodrome, nos deux pétanqueurs vont faire d’immenses progrès ...

Dernière minute !!...

Pour ne pas faire d’impair, j’ai téléphoné à Tourtour pour savoir si les deux gamins continuaient leurs séances ...J’ai eu le flair car on m’a prévenu que Mathieu ne suivait plus les cours ...Mais Ryan n’est toujours pas seul, Dylan l’accompagne .... Donc, une nouvelle recrue est à l’école de boules ... Ryan continue ses progrès, Mathieu va se débrouiller tout seul et Dylan va faire ses preuves ... Allez, les gosses, placez bien vos pieds tanqués !!...

 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 3 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 15 décembre 2018