Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Histoire > Tourtour durant la deuxième guerre mondiale . > Tourtour et la mémoire de la déportation, l’école Nelly Ovadia... > Deux militants FN éconduits lors d’un hommage aux déportés...Comment va réagir (...)

Deux militants FN éconduits lors d’un hommage aux déportés...Comment va réagir la famille de la petite Nelly face au maire SE/FN Pierre Jugy devant l’école de Tourtour ??...

 Deux militants FN éconduits 

 lors d’un hommage aux déportés...

 Comment va réagir la famille de la petite Nelly

face au maire SE/FN Pierre Jugy

 devant l’école de Tourtour ??....

Nous savons, depuis le conseil municipal d’avril, que le maire a décidé de rendre un hommage à la famille de la petite Nelly Ovadia, morte en déportation : après la venue au village de la tante, Annette Barbut, pour une rencontre avec les élèves de l’école, il avait été proposé qu’une plaque commémorative soit posée sur le mur de l’habitation où a résidé la famille juive en 1944. Le conseil municipal s’est ensuite positionné sur l’appellation "Nelly Ovadia" pour l’école du village. (voir l’article déjà publié sur ce sujet, en allant sur le lien suivant http://tourtour.village.free.fr/?Mme-Barbut-survivante-de-la&var_mode=calcul

Mais cela c’était avant que le maire du village soit candidat sous la bannière du Front National, parti qui rate rarement une occasion de nier l’existence des camps de la mort et qui fustige tout événement ayant un rapport avec la Shoa...Comment pouvait-on alors imaginer que Pierre Jugy, candidat FN, puisse organiser une cérémonie pour rendre un hommage à une famille juive déportée, tout en portant lui-même la parole du FN ??...

Par exemple, voici le cas (quasiment identique) qui s’est déroulé à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique. Là-bas, la résistante de 93 ans et sa famille n’ont pas pactisé avec le diable et ils ont réclamé le départ de deux personnes affichées FN... Pas de compromission, pas de pardon...A Tourtour, on ne réagit pas tout à fait comme à Saint-Nazaire sur ce genre de sujets ! A Tourtour ; le maire a déjà engagé les "tractations" avec la famille pour que tout soit placé sous le signe de la mémoire d’un côté (la déportation, la shoa) et de l’oubli de l’autre côté (la collusion du maire avec le FN)...Et le tour est joué, ni vu ni connu (ou presque pas !!!)..

Voici l’article publié sur la réaction courageuse de la résitante face au FN...(vous pouvez consulterer le texte en allant sur le lien suivant) :

http://www.bfmtv.com/societe/une-resistante-de-93-ans-expulse-deux-militants-du-fn-d-un-hommage-aux-deportes-1154694.html#xtor=AL-68

le texte publié : Une résistante de 93 ans expulse deux militants du FN d’un hommage aux déportés...

Deux militants du Front national ont été contraints par une ancienne résistante à quitter un hommage aux déportés, dimanche matin à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique.

A Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) dimanche matin, deux militants du FN ont été contraints de quitter une cérémonie rendant hommage aux victimes de la déportation, relate Ouest-France. Christiane Cabalé, une ancienne résistante et déportée à Ravensbrück de 93 ans, s’est dite "offusquée" de leur présence et leur a demandé de quitter les lieux.

 "Je n’aime pas faire de discours. Je voudrais vous dire que je suis offusquée, je suis profondément troublée de voir que des gens du Front national se permettent de venir à cette cérémonie. Pour moi, c’est une insulte. (...) On ne peut pas supporter ça. Si vous êtes encore là, vous n’avez pas votre place, je vous demande de vous en aller, honte à vous", a exigé sans trembler l’ancienne résistante.

"Au départ, je voulais remercier tous les amis qui étaient venus et puis d’un seul coup, la colère m’est montée à la tête. Je leur ai demandé de s’en aller. Ils n’ont pas leur place dans une cérémonie sur la déportation, alors qu’ils crient partout que ça n’a pas existé", explique-t-elle à Franceinfo.

Peu avant la cérémonie, des altercations avaient déjà eu lieu avec les militants. Roger Ducastel, fils de déporté, et Guy Texier, du Comité du Souvenir de la Résistance en Loire-Inférieure, les avaient déjà invités à quitter un lieu "où ils n’ont pas leur place", rapporte Ouest-France.

"Une insulte à la mémoire des déportés"

"Je leur ai dit que leur présence était une insulte à la mémoire de tous les déportés", développe Guy Texier pour Franceinfo. "Ils sont les héritiers de la milice de Darnand, qui aidait la Gestapo."

Des militants du Parti communiste avaient même déployé une banderole : "Le FN n’a aucune légitimité à saluer la mémoire des victimes du fascisme. Qu’il dégage".

(Nous, à Tourtour, on a "de la chance" : on a un candidat du Front National qui n’est pas FN et qui est même un candidat FN mais sans être au Front National ! Nous, au moins, on est à l’abri !!...et la famille de Mme Barbut peut ignorer tout ça ... )

Mais ce n’est que devant Christiane Cabalé que les représentants du Front national ont tourné les talons, pour ne pas "faire de peine à une déportée", se justifie Gauthier Bouchet sur Twitter.

___________________________________________

 Commentaires du site "tourtour, notre village"

Souvenons-nous que Pierre Jugy a été viré (terme "exit" employé par Var-Matin) de l’association salernoise des Anciens Combattants, groupe militant qui n’a pas voulu renouveller l’adhésion du maire de Tourtour après sa soumission aux idées lepénistes : il n’est guère certain que la réintégration soit acceptée, même après la défaite du candidat fascisant...

Si d’aventure (..le risque était de 0,0001 sur l’échelle de Richter ) Pierre Jugy avait été élu député FN, il aurait été totalement immoral et vraiment irrespectueux qu’il puisse inaugurer le nom d’ une école Nelly Ovadia...(comme si demain, un député anti-avortement venait inaugurer un plaque Simone Veil !!)...

Heureusement, à Tourtour, la famille n’aura pas à se poser le dilemme : le maire n’a pas été élu député FN et il redevient (sic !) "sans étiquette" (même s’il aura du mal à se défaire de sa casquette nauséabonde du Front National) ...Mais, le fait est que la cérémonie aura lieu, que les silences seront pesants, que la voix du maire sera "spontanément" chevrotante et que l’émotion sera soulignée ensuite dans la presse (dans la tendance information compassionnelle)... Autrement dit, "ON" gommera tout ça, "on" oubliera la forfaituredu maire, "on" fera semblant, "on" se fermera les yeux, et "on" ne retiendra que l’émotion due à Nelly et à Annette...Toutes les deux méritent évidemment un hommmage mais pas comme cela !...Une belle cérémonie qui sera gâchée par l’immoralité de celui qui prononcera le discours..

Mme Annette Barbut, ses enfants, sa famille, le comité régional de l’association juive Comité Yad Vashem, tout le monde peut donc être rassuré, la morale est -presque- sauve puisque Pierre Jugy n’est plus (officiellement en tout cas ...) sous la flamme du Front National et il peut donc commencer -avec leur accord- à se faire une nouvelle virginité sur le minois d’une petite Nelly ...
(Dieu reconnaître les siens ....et Saint-Denis aussi !!)...

Un détail : personne n’a reçu de nouvelles de l’hommage qui pourrait (et surtout devrait) être rendu par Pierre Jugy (et tout le village) aux deux hommes (les deux "jeunes gens" dont parle Annette Barbut) qui ont sauvé une dizaine de tourtourains qui devaient être exécutés si Annette Barbut et sa nièce ne se rendaient pas ...). Ils méritent sans doute aussi un hommage, et nul doute que Pierre Jugy saura trouver l’occasion de leur accorder une marque de la reconnaissance de la commune de Tourtour ...n’est-ce pas ?...A moins que sa notion de "mémoire" ne soit trop sélective ...

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017