Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 19 . Michel Giraud . > Gloire et décadence . > Du col au ravin ...

Du col au ravin ...

Du col au ravin .....  

 
Il est sûr que le cinéma français a connu un avant-Michel et un après-Michel. Ce jeune acteur prometteur était la cible de grands réalisateurs et plusieurs producteurs voyaient en lui le successeur d’Yves Montand pour une percée Outre-Atlantique. 
Les contacts avec Resnais, Lelouch, Pialat, Chabrol, Verneuil, Melville laissaient présager une carrière en ascension aussi rapide que les morilles après les orages de septembre. Hélas, un événement douloureux se produisit et Michel eut beaucoup de mal à assumer ce coup du sort. Rendez-vous compte !
Pour le tournage de Greystoke  le réalisateur cherchait un personnage chevelu et "à gueule". Michel se présente au casting et se trouve environ à la soixantième place : juste derrière luise trouve un autre jeune et il se présente comme Christophe Lambert (jusqu’ici inconnu total). Après plus de trois heures d’attente, les effets du demi-pression se font sentir et Michel doit se rendre au petit salon des commodités. Une minute après le suivant est demandé, ce qui place Christophe Lambert en situation sur la scène . Et il est pris !!!

Michel s’en veut encore aujourd’hui de ne pas avoir résisté un peu plus : à cause de ce petit pipi, il reste persuadé qu’il aurait d’abord été choisi avant ce Lambert là et que sa carrière aurait alors décollé .

Le coup fut vraiment rude . Plusieurs semaines se passent dans une certaine morosité et un fort sentiment d’être passé à côté de la gloire . Les rencontres avec les cinéastes se faisaient rares et Michel commençait à déprimer . Son pote, spécialiste de castings polyvalents et alimentaires le traîne dans un studio délabré où ont lieu les auditions du prochain film " Bananes mécaniques ". Michel en est encore à "Orange mécanique" et il imagine donc une suite à ce film culte  de Stanley Kubrick . Durant le trajet en métro, Michel a le sourire et son copain ne lui dit rien. Au moment de l’audition, Michel comprend tout de suite que la philosophie du film n’est guère en rapport avec ce qu’il avait espéré ! Rendez-vous compte !   Les deux affiches laissent guère de doute sur la portée des images et leur sens caché (plus ou moins). Michel a obtenu un tout petit rôle mais la solidarité masculine et l’amour familial me retiennent de vous montrer les scènes retenues. En tout cas, cette dernière expérience a totalement décidé Michel d’abandonner la piste du cinéma.

Il reste que notre acteur local peut à nouveau tenter des cinéastes qui voudraient par exemple tourner la biographie de l’Abbé Pierre....

Un petit détail : les deux articles ne sont que la transcription assez fidèle de ce que racontait Michel sur la terrasse des Ormeaux il y a trois soirs .

Répondre à cet article

Stats | 11 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017