Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 05 . Commerces et entreprises du village. > Restaurants, crêperies, snacks... > L’offre en restauration à Tourtour . > En 2014 à Tourtour, le virou-virou des restaurants du village (...)

En 2014 à Tourtour, le virou-virou des restaurants du village !...

 En 2014 à Tourtour, le virou-virou 

 des restaurants du village !...

Depuis trois ans, on savait bien que des changements allaient se produire dans la restauration tourtouraine mais peu nombreux étaient ceux qui pensaient que l’année 2014 serait celle d’aussi profondes mutations ...

La première grosse surprise a été la reprise de la pizzéria-trattoria "lei messugô" qui devient donc simplement "le restaurant la Place" (allusion évidente et logique à la fameuse place des Ormeaux, centre du village). Durant un temps, Bertrand Urtado, notre cher épicier des Ribas, avait imaginé de créer un bar à vins avec charcuterie-fromage comme accompagnement : après réflexion et analyse globale de l’environnement proche, la décision a été prise de poursuivre le thème de la pizzéria et du restaurant traditionnel du tourisme provençal... L’ouverture a été faite juste avant la Fête de l’Oeuf qui est habituellement l’ouverture de la saison. On a vu que Sébastien Oliviéri a été l’atout majeur du mercato-resto après son départ d’Aups pour revenir au "village dans le ciel", son arrivée coincidant également avec son élection au conseil municipal ...(autrefois, l’annexe de la mairie était le bar des Ormeaux, dorénavant les infos et les rumeurs seront partagées !..).

Le second changement dans l’offre des restaurants du village a concerné l’établissement de la Rue Grande, la fameuse crêperie "l’Aléchou" autrefois célèbre avec le couple Bibi et Jean ...

Le restaurant- crêperie-pizzéria "l’Aléchou" avait connu quelques soubresauts en 2011 et le fonds de commerce (la gérance) vient d’être confié à de nouveaux propriétaires qui vont poursuivre le "concept" du restaurant ouvert à "toutes les heures !", système qui semble bien fonctionner en période estivale . Souhaitons-leur une belle saison !...

La dernière suprise est l’annonce au début du mois de mai de la vente du fonds de la Farigoulette, le bar-tabacs-restaurant (plus la presse jusqu’à 2013) : le couple Josette et Louis passe la main après plusieurs décennies aux commandes de cette énorme machine, plaque tournante de l’économie du village (avec en plus les activités de la pépinière) : c’est donc un tournant dans la vie tourtouraine qui s’effectue et il fallait vraiment une belle pointure pour succéder au couple Giraud, venu autrefois des Bouches-du-Rhone dans les années 50...

Les négociations pour la reprise du fonds ont sans doute été serrées mais, en tout cas, elles ont été vraiment discrètes : à tel point que l’étonnement a été grand, même chez certains proches du nouveau propriétaire qui n’ont absolument pas été mis dans la confidence (à moins que le silence ait été délibéré et calculé pour des raisons de concurrence en évitant l’arrivée éventuelle d’autres repreneurs !...à voir...).

La nouvelle gérance de "la Farigoulette" a donc été reprise par la famille de Jean-Marc Simon, le responsable en chef des services techniques de la commune : son épouse et ses trois enfants semblent être également sur le pont pour cette nouvelle aventure mais les modalités d’organisation ne sont pas encore totalement arrêtées. Les rumeurs vont bon train puisque les hypothèses sont nombreuses pour la fonction municipale qu’occupe actuellement Jean-Marc Simon : d’aucuns le voient continuer à la Mairie encore une année, d’autres le voient déjà en disponibilité pour deux ans, rien n’est encore décidé ... Par contre, il semblerait que Nathalie quitte la cuisine de l’école pour se consacrer à celle du restaurant sur la place du village. Les trois enfants seraient eux candidats pour des stages de formation pour travailler dans les divers secteurs d’activités de la structure : restaurant, service, tabacs...
Cette vente du fonds a été une vraie surprise et beaucoup de tourtourains ne pensaient pas à cette solution : souhaitons bonne chance à toute la famille Simon qui s’est fixée un véritable défi pour ce nouveau départ professionnel dans l’économie du village.

On assiste donc à un beau virou-virou dans la restauration tourtouraine et la nouvelle saison touristique est alors lancée avec de nouvelles têtes d’affiches ...Good luck !..

Vos commentaires

Répondre à cet article

Stats | 3 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017