Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 03 . Programme des activités de l’été . > 00 . Programme été 2018 . > Exposition portes ouvertes en présence des artistes : Aconcha et Matthieu (...)

Exposition portes ouvertes en présence des artistes : Aconcha et Matthieu Gioanni, les 27-28-29 juillet à Chanteciel Maison d’Hôtes, à Tourtour

 Exposition portes ouvertes en présence des artistes : 
Aconcha Sanz et Matthieu Gioanni, les 27-28-29 juillet
 à
Chanteciel Maison d’Hôtes, à Tourtour 

Le village de Tourtour tente de devenir un lieu privilégié de la création artistique et les artistes organisent des parcours artistiques pour inviter les visisteurs à découvrir leurs oeuvres. Les 27-28 et 29 juillet 2018, en liaison avec le "Tourtour de l’Art", deux artistes vous convient à leur exposition commune aux gîtes "Chanteciel"...
Avant d’arriver à l’exposition, vous aurez dégusté les spécialités de Franck Valot (biscuits artisanaux et gelée de mojito) à la boutique "Palais en place" (épicerie fine et produits régionaux).

A partager sans modération. Tourtour 27 - 28 - 29 juillet 2018.
Exposition portes ouvertes en présence des artistes : Aconcha et Matthieu Gioanni à Chanteciel Maison d’Hôtes.
Créer de l’inattendu, du rêve, de la magie, une connivence entre les installations artistiques de deux artistes et le lieu.
Cet événement se déroulera en même temps que le Tourtour de l’Art 2018 (qui est "réservé" aux artistes et galeries intra muros, obligeant les autres plasticiens à proposer une découverte aristique sous une autre bannière...on peut espérer que le prochain "Tourtour de l’Art" permette à la "banlieue" de ne pas être -encore une fois- oubliée )...

Aux gîtes "Chanteciel" les deux artistes qui exposeront, Aconcha Sanz et Matthieu Gioanni.

 ACONCHA SANZ : 

http://www.aconcha.com/
Aconcha, artiste multi facette afro-cubaine, (peintre, sculpteur, dessinateur, auteur-interprète, écrivain) née à la Havana Cuba, est influencée par le monde magique des Orishas, divinités du panthéon Yorouba. Elle s’inscrit dans la mouvance de l’art primitif contemporain, outsider Art, tant dans son oeuvre picturale que dans sa musique.


Elevée dans le milieu de la couture, entourée d’une grand-mère spécialiste en patchwork, d’une mère orfèvre-couturière et d’une tante coloriste, elle apprit depuis sa jeune enfance les mélanges de textures, de transparence, de points couture et de couleurs. Par sa passion pour les mélanges des fibres, elle essaie d’exprimer le mystère des métissages et de tisser des liens vers ses ancêtres.

Son travail d’artiste se décline par un flot de couleurs, d’incrustations de tissus, de collages superposées et enchevêtrés avec différents matériaux. C’est à travers la luxuriance de ses créations qu’elle apparaît et rejoindra la Femme profonde, qui est à la fois diurne et nocturne, Yin et Yang.

Des signes secrets et syncrétiques du rite Yorouba se camouflent dans les personnages qui envahissent les tableaux d’Aconcha.

Elle crée en toute liberté sans formatage : Peinture, sculpture, dessin. Elle ne veux pas être prisonnière d’une méthode. Ses moteurs sont l’enchantement et le plaisir. Comme un éternel enfant. Elle peint pour se protéger, pour exister tout simplement.

 MATTHIEU GIOANNI : 

On se souvient de l’expo Matthieu Gioanni à la galerie B2A à Tourtour, en juillet 2016 : pour connaître l’artiste, vous pouvez consulter son site internet en cliquant sur le lien suivant :

http://matthieugioanni.com/index.php/biographie/

Se soustraire du réel pour mieux le dissoudre dans les formes, les couleurs et la matière est une recherche constante. Mon parcours m’a porté vers les métiers d’art puis l’industrie dans laquelle le geste est lié à la rigueur, la méthode à la répétition et la matière à la technique. J’ai longtemps peint, dessiné, croqué, composé pour m’extraire et m’affranchir d’un geste contraint. Transcender les supports, jouer avec les matières, toutes les matières. Libérer le geste et les émotions exige aussi une forme de rigueur.

Chaque toile est une écriture nouvelle où le geste doit être réinventé et débarrassé de ses automatismes par crainte d’enfermer les émotions. Évidemment, il y a un côté libérateur dans cette abstraction, mais aussi et surtout une soumission à l’instant et aux sentiments qui en découlent. Le réel est fait de taches, harmonieuses bien souvent, parce que nous avons probablement appris à les voir de cette manière. Mais vues sous un angle différent ces formes débordent, coulent, se chevauchent et finissent par former une unité, même éclatée.

Briser les repères pour laisser son œil et son esprit partir en quête de rêverie, sortir du réel pour s’interroger et réagir, après tout, n’est-ce pas là l’essence d’une toile ?

________________________________

Les deux artistes vous attendent donc à la boutique "Palais en Place" pour la dégustation des produits gourmands de Franck Valot, juste avant la découverte des deux expositions d’ Aconcha Sanz et de Matthieu Gioanni...Rendez-vous les 27-28 et 29 juillet aux gîtes "Chanteciel" pour cette rencontre portes ouvertes autour des oeuvres de deux plasticiens...
 

Répondre à cet article

Stats | 3 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 4 décembre 2018