Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 01 . Les fêtes au village. > La Fête de l’Oeuf > La fête de l’Oeuf 2013 , 23ème édition . > Fête de l’Oeuf 2013 : le méchoui des organisateurs et des bénévoles (...)

Fête de l’Oeuf 2013 : le méchoui des organisateurs et des bénévoles .

 Fête de l’Oeuf 2013 à Tourtour : 

 le méchoui des organisateurs 

 et des bénévoles .  

C’était prévu pour cette année, le bilan de la 23ème édition de la Fête de l’Oeuf devait se conclure autour d’un bon méchoui : les organisateurs avaient donc souhaité remercier les bénévoles avec un bon repas en plein air .

Il faut reconnaître que cette rencontre festive aura été aussi (sinon plus) sympathique que celle qui avait été offerte, il y a deux ans, aux bénévoles à l’Auberge de Saint-Pierre de Tourtour quand la facture s’était élevée à 72 repas à 30 euros, ce qui avait donné la somme rondelette de 2 160 euros : il est vrai que c’était aussi la fameuse période de la campagne du candidat-député Jugy et qu’il fallait donc mettre les petits plats dans d’autres plus en rapport avec la rentabilité attendue ... A ce moment-là, il est également vrai que la Fête de l’Oeuf était gérée sous forme de régie municipale et les finances avaient donc une marge de manoeuvre élargie, avec assentiment des services financiers tenus par la pince de Mme Coste qui avait - dans certaines occasions - des périodes de relâchement (la pince, pas notre chère Patou !) !...
Donc, pour 2013, la crise touche aussi les collectivités territoriales et l’on revient raisonnablement à des repas dont le coût reste plus en rapport avec les réalités budgétaires des finances communales ....

Le maire de Tourtour, Pierre Jugy, au nom de tous les habitants (c’est normal, mine de rien, ce sont les habitants qui payaient !..) a remercié les deux organisateurs en chef de la Fête de l’Oeuf 2013 : le président de l’association Gilles Dall’Erta et Jean-Michel Arnaud . De nombreux applaudissements ont salué l’action de ces deux chevilles ouvrières qui ont su fédérer les bonnes volontés et les énergies pour organiser au mieux les festivités du week-end pascal . Le seul reproche qui puisse leur être fait est le temps maussade du lundi mais, même un horrible critiqueur aussi maldivement invétéré que moi, ne pourra pas leur en vouloir pas de ne pas avoir su maîtriser la météo durant deux jours !...
Le bilan des deux journées fera l’objet d’un autre article , laissons pour l’instant la place aux ripailles autour du méchoui ...

Le maire a tenu également à remercier les bénévoles qui ont oeuvré à la bonne marche de l’organisation : ceux qui ont peint des oeufs, décoré des panneaux, qui ont construit des poules en bois, aménagé l’expo au moulin, tenu des stands, prêté leur remise, fait des gâteaux, animé la buvette.... toutes ces petites mains qui cousent la belle robe de la tradtion pascale tourtouraine !... Grâce à tous ces bénévoles la Fête 2013 a été un beau succès et il faut donc les remercier avec ferveur pour leur engagement dans l’animation du village . Les motivations de quelques uns n’ont peut-être pas la tradition pascale comme unique sujet de leur investissement dans les festivités mais on ne va pas se plaindre de les voir là aussi, à côté d’autres qui sont, eux, de vrais désintéressés ...
On aura beau le dire, l’écrire, le chanter...de telles mauvaises personnes qui se font voir pour essayer de se faire bien voir, qui se montrent pour pouvoir ensuite récolter ce qu’ils cherchaient (permis de construire, terrains rachetés, avantages professionnels, travaux, embauches... et autres gracieusetés !), ces personnes là  feront encore parler d’elles encore longtemps ! Pauvres d’elles et pauvres d’eux !!...

Et, avec toute l’ignominie qui habille ces "gens-là", on se demande combien de temps Saint-Denis fera encore l’effort de les pardonner quand elles viennent, sans honte ni vergogne, prier à ses pieds le jour de Pâques et qu’elles osent venir communier pour tenter d’effacer quelques belles bougnettes sur leur chemisiers qui sont autant de grosses hypocrisies dans leur existence  !!..)
.
Le principal c’est que d’autres soient portés uniquement (sans arrières-pensées vicieuses) par leur attachement au village, à ses traditions, à son patrimoine, à son animation : ces personnes-là sont à remercier avec force ! (et les autres sont à mettre au rebut !).

Pour le méchoui, les deux maîtres de cérémonie ont été Alain Ouakhi et celui qui est reconnu comme l’un des meilleurs méchouistes du Haut-Var, notre cher Jean-Paul Gibellin : ils ont été remerciés pour leur réussite dans la préparation des deux belles bêtes qui ont subi la belle dorure des braises de bois d’olivier et de génevrier ....
Les deux victimes embrochées ont été au centre d’une galéjade bien méridionale car des humoristes locaux ont fait circuler le bruit qu’il s’agissait de deux bêtes qui avaient disparu du troupeau qui paissait sous le village au mois de février et qu’un jeune chasseur aurait confondu avec deux sangliers  : tout le monde a bien ri !....
(sauf quelques uns un peu imperméables à l’humour rural !!..).

Le pro du méchoui, le vrai "maâlîm chawahi" : Jean-Paul a surveillé la cuisson durant de longues heures et la chaleur autour des braises lui a donné des couleurs ...Avec le bâton de branches de romarin, il a trempé dans la sauce , il a épicé la viande à sa guise, il a chouchouté les bêtes ...
Un détail : derrière lui, sur la photo ci-dessous, on aperçoit le chantier du théâtre de verdure qui a bien avancé et qui prend une belle tournure . Les dernières informations (certains diront indiscrétions ou ragots ou rumeurs, suivant d’où ça vient !) font état d’une inauguration en début de saison : il a été décidé ( mais, chuuuttt, c’est officieux ! ) que le théâtre de verdure porterait le nom d’un personnage illustre de la vie culturelle du village, une figure de la préservation des traditions provençales, notre chère Marie-Claire Verdaine. Il faut vraiment se féliciter de cette idée car "Mme Verdaine" méritait largement un hommage à la hauteur de ce qu’elle représente dans l’histoire de Tourtour et cette distinction fera vraiment plaisir à tous les anciens du village qui se souviennent d’elle et de tout ce qu’elle a pu apporter à des générations de tourtourains ...

Le résultat de la cuisson est facile à évaluer quand on voit comment Stéphanie se régale pour rogner l’os : on savait que la fée des Diablotins avait bon appétit, elle nous le montre encore une fois ...Sur la gauche de la photo, on voit également que Monique a tellement apprécié son morceau qu’elle n’a, comme à son habitude, même pas laissé l’os ...

Un petit apéro avant les agapes a permis à tous les bénévoles de se rencontrer et de discuter avant le méchoui : le maire et certains conseillers municipaux en ont profité pour parler des prochaines échéances de 2014 ...(c’est - comme on dit - de bonne guerre ).
Encore un très grand BRAVO aux organisateurs et à tous les bénévoles qui ont réussi une bien belle 23ème édition de la fameuse Fête de l’Oeuf de Tourtour .

Les photos qui illustrent l’article ont été cueillies sur des pages Facebook (Fête de l’oeuf, Flo ) qui sont donc remerciées pour leur aimable participation.

Vos commentaires

  • Le 26 avril 2013 à 17:25 En réponse à : Mechoui

    Ca avait l’être d’être très bon. Quant à l’article , il a juste assez de poivre pour le pimenter à souhait !!!

  • Le 26 avril 2013 à 18:07, par Gilbert Giraud En réponse à : épices ...

    Merci bien !... Le sel m’est maintenant fortement déconseillé et je suis donc obligé de pimenter la sauce avec d’autres épices ... (et à chacun sa petite recette pour cuisiner les grenouilles... de bénitier !).

  • Le 30 avril 2013 à 04:22, par Guillaume En réponse à : Très bonne idée

    Je ne sais pas d’où vient le vent qui apporte le nom de Marie-Claire Verdaine et qui irait le déposer sur le théâtre de verdure, mais je l’aime bien.
    C’était une chouette dame. Qui n’a pas compté son énergie pour le village.

    Elle avait même réussi à me faire danser sur la place avec les cordelles et les arceaux.
    Pour dire s’il elle savait convaincre les plus réticents (timides ?) à se mettre au service de ce qu’elle aimait :)

    Qu’un bel endroit, où on voit danser des gamins, où on entend de la musique et des rires porte son nom, ce serait dans l’ordre naturel des choses. Ça lui aurait plu. Et ça me plaît :)

  • Le 30 avril 2013 à 16:50, par Gilbert Giraud En réponse à : l’idée du vent ou le vent de l’idée ....

    Il semblerait que le vent ait une origine venant du nord-est du sud avec une direction vers l’est du sud ....Une sorte de mistral qui aurait eu l’idée de venir d’un peu plus haut que d’habitude ....

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017