Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Brèves de terrasse. > Il est triste, le vieux lavoir !!....

Il est triste, le vieux lavoir !!....

Il est triste, le vieux lavoir !!...  

_ " L’autre jour j’ai accompagné ma fille au stade et en passant devant le lavoir, je me suis dit : il est triste .."
_ " Et comment tu l’as vu triste ? "
_ " ça me faisait penser à la phrase de Raimu : malheureux comme les pierres...Voilà ! des pierres ! et rien pour le rendre un peu plus gai ."
_ " Pourtant, les touristes y vont volontiers ."
_ " Eh ! sûr . Avec le pré de Jean-Marie et la bastide de Beauvezet derrière, c’est un des plus jolis coins du village. "
_ " Il me semble que l’été dernier y’avait des fleurs au lavoir ! "
_ " T’as raison . La première jardinière était toute fleurie, ça faisait beau ."
_ " Des jardinières, y’en a trois autres un peu plus petites : mais y’a rien dedans, ça fait mort..."
_ " si personne met des fleurs, elles vont pas venir toutes seules ! L’an dernier c’est le lyonnais qui en avait mis et aussi son cousin Brémond qui avait planté des oeillets d’Inde."
_ " Normalement c’est la Mairie qui devrait s’en occuper ." 
_ " Evidemment, mais y’a tellement à faire en été, ils sont débordés . "
_ " N’empêche pas que c’est dommage de le voir comme ça, le lavadou "
_ " C’est comme ça !! Ma foi !!

Il y a des brèves de terrasse qui font plus ou moins sourire. Et d’autres qui ne sont vraiment pas dans la catégorie " rigolade "....

 

Vos commentaires

  • Le 27 juillet 2009 à 11:35 En réponse à : cornues zet cornus

    bah oui si yavait que çà. L’an dernier et les années précédentes on avait pour grandes poubelles de jolies cornues anciennes (les tonneaux en bois avec des petits bras) qui nous avaient valu les encouragements des villes et villages fleuris pour leur côté terroir si recherché actuellement par les touristes (et par les brocanteurs qui nous avaient emporté celle du jardin public) .
    ben cette année on a de très petites poubelles métalliques très moches accrochées aux murs et d’un style plutôt ... square parisien ou bibliothèque nationale.
    C’est moche et pas pratique et on se demande qui a eu une idée pareille (et on aimerait bien récupérer les cornues nous aussi).
    au fait c’est où la rubrique râlages.
    mariette

  • Le 1er décembre 2009 à 16:08, par Jasmine Lara En réponse à : Si y’avait que le lavoir...

    Il n’est pas seul à être défleuri et abandonné. Le village est extrêmement malpropre par ses ruelles et calades. La superbe cascade moussue d’en bas (du village) est dans un triste (elle aussi) état : ses ruisseaux d’évacuation sont tellement engorgés que l’eau de la cascade éclabousse partout. La petite cascade à côté de l’ancien moulin qui annonce "eau potable" (où longtemps vous puisâtes l’eau de votre pastis) ne donne plus vraiment soif. Partout les feuilles mortes s’amoncellent, la mauvaise herbe prospère rendant les rues en pente glissantes et les escaliers casse-gueule. Et pour en revenir au lavoir mieux vaut ne pas lever la tête : les poutres ne sont même pas à moitié peintes : c’est un chantier carrément abandonné... depuis au moins 5 ans. L’agent qui avait commencé à mettre la lazure n’est donc pas encore rentré de vacances ?

    Ceci dit, monsieur Giraud, si, agacé par l’incapacité de la mairie à remplir ses devoirs de base, chacun se met à nettoyer devant sa porte pour rendre ce devant praticable, qu’on pousse les feuilles en tas et qu’on en fait un grand feu, on a le droit ? et si on subit un accident dans ce qui est un travail on a le droit de dire que la mairie nous l’a fait faire sans nous déclarer ? Peut on l’assigner devant le Conseil des prud’homes pour emploi au black ? Et si on met le feu au village en brûlant les branches et feuilles mortes qui est responsable ? est-on couvert par l’assurance municipale ? Les vieillards de Tourtour recevront il une serpette dans leur boite de chocolat cette année ? Qui va récolter les olives de la place ?

    Que voilà des questions de bon aloi dont je crains de ne pas trouver la réponse sur le site de La Bastide ni sur Google. Je brûle de lire vos réponses pour savoir si je dois sortir le balai de cantonnier, le rund-up, la boite d’allumettes et le tricostéril et en offrir autour de moi.

    Jasmimine.

  • Le 1er décembre 2009 à 22:12, par Gilbert Giraud En réponse à : A nous aussi de ...

    Je n’ai ni publié ni répondu à votre précédent message car la réponse sur le même sujet était déjà donnée et commentée à Pelos . Pour les cascades, les fontaines, les branches, les feuilles, les ruelles je pense (sans rire) qu’en effet c’est à nous aussi de nous impliquer dans la préservation du cadre de vie . On ne peut pas toujours tout demander à la Mairie et ne pas apporter parfois notre contribution : pourquoi ne pas nous munir de balais, de spatules, de sécateurs, de rateaux ? Les employés municipaux ont de lourdes tâches à accomplir et il serait largement imaginable de les aider dans leurs fonctions . Personnellement, je suis prêt à entretenir certains coins du village : il suffit de se retrouver à quelques-uns (une demi-douzaine serait très bien) et de nous grouper sous un chapeau associatif (inutile de monter une autre structure) . Par exemple, C’LaFesto peut obtenir une petite subvention pour l’achat de petits outils, les services techniques peuvent nous donner des conseils et un élu peut contrôler nos travaux et entretiens . Cette proposition peut être relayée et si quelques tourtourains (jeunes ou vieux) sont d’accord, ce sera un plaisir de participer à l’embellissement de notre village et à la sauvegarde de certains espaces bien pittoresques. Merci Jasmine de soulever des lièvres qui ne finiront peut-être pas en civet....

  • Le 2 décembre 2009 à 13:00, par Jasmine Lara En réponse à : Il y a lièvre et lièvre.

    Objection mon seigneur ! le lièvre que je veux soulever n’est pas celui des habitants devant faire eux mêmes le nettoyage des rues de Tourtour mais celui du travail qui n’est pas fait par ceux qui y ont vocation et sont payés (de nos deniers, impôts et taxes)pour le faire avec leurs risques pro couverts comme le prévoit la loi. Tout le monde n’est pas en mesure de faire cantonnier, même devant chez soit. Vous n’avez guère répondu à mes questions, vous qui êtes plus versé que moi en droit social. En ce qui me concerne, tout bêtement, je voulais dire que plutôt que de s’engraisser la mairie ferait mieux d’embaucher puisque le personnel n’est pas assez nombreux pour tout faire.

    Quant à mon autre message ni publié ni répondu, certes, il appuyait celui du dit Pelos mais ne disait pas la même chose : qu’on ne peut comparer que ce qui est comparable et qu’il ne fallait pas mettre sur le même plan votre site sur lequel on discute, celui de la bastide dont on préfère ignorer le prix et celui de la Pastorale que l’asso la pastorale a acheté à un pro qui lui a fait un prix d’ami.

    Pour les réponses ok, je prends celle que vous évoquez.

    Bonne journée et bonne sieste.

    Jas for ever.

  • Le 18 juillet 2010 à 22:04 En réponse à : Pas de fleurs au lavoir

    On a créé à Ampus un chemin de l’eau qui englobe les lavoirs. Ceux-ci ne sont pas fleuris. Aux abords du grand lavoir , on aurait pu planter des lavandes qui demandent peu d’entretien. Mais non ! Il faut croire que les touristes (rares à Ampus) n’aiment que les pierres !

  • Le 19 juillet 2010 à 15:39, par Gilbert Giraud En réponse à : comme quoi !!

    Comme quoi les soucis des abords de lavoirs peuvent être les mêmes à 6 km de distance ...!!

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 17 novembre 2017