Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Autour de Tourtour... > Aups . > La Maison de la Truffe à Aups . > Inauguration de la Maison de la Truffe à Aups.

Inauguration de la Maison de la Truffe à Aups.

 Inauguration de la Maiso

 de la Truffe à Aup

Le projet d’une véritable maison consacrée à la truffe remonte à des décennies mais l’idée a fini par se concrétiser en 2015 avec l’ouverture d’un Musée de la Truffe en cette fin novembre, dans les locaux de l’ancien hospice ....
Maison de la truffe 
Office du Tourisme d’Aups
Ouvert les lundi, mardi, et jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Le mercredi et samedi de 9h à 12h
Tarifs : adultes 5€ ; de 12 à 18 ans 3€. gratuit pour les- de 12 ans

Marché de la truffe : Ouvert tous les jeudis sur la place Mistral à partir de 9h

La Maison de la Truffe présentée par Var-Matin, en allant sur le lien suivant :
http://www.varmatin.com/draguignan/decouvrez-la-toute-nouvelle-maison-de-la-truffe-a-aups.2335167.html

Le premier marché hebdomadaire de la saison a été marqué, ce jeudi, par l’inauguration de la Maison de la truffe, installée dans l’office de tourisme. Le maire a convié personnalités et habitués de ce premier rendez-vous annuel à franchir le seuil de ce tout nouveau temple du diamant noir. Suivez le guide...

Impressionnante structure qui conforte un peu plus Aups dans son rôle de capitale de la tuber melanosporum. Ici, aux portes du Verdon, la truffe sent bon, rapporte gros et anime une période diamétralement opposée à la fréquentation de masse de l’été. Cette clientèle hivernale n’hésite pas à repartir avec quelques belles truffes dans son panier. Oui, le commerce tourne… grâce au diamant noir.
Dans ce contexte économique si particulier, la Maison de la truffe était indispensable. Avant d’aboutir, le projet a demandé vingt ans d’effort, de montages financiers, de plans sur la comète... de désillusion et d’espoir. Mais, au final, la truffe du haut Var entre dans une magnifique demeure.
Visite guidée en trois étapes...

1. Savoir déguster

La visite commence au rez-de-chaussée de l’office de tourisme. Là, une table de dégustation permet d’apprécier les subtilités de ce champignon rare, avant et après sa mise en bouche.

C’est un outil basé sur les techniques de dégustation du vin. Des dispositifs tactiles et olfactifs permettent une approche des 5 sens. Les données techniques et scientifiques de l’Université senteurs saveurs de Forcalquier peaufinent le tout. On apprend aussi à choisir, acheter, conserver une truffe. Et savoir la cuisiner en suivant les vidéos de recettes de chefs du coin. Notamment ceux du Provençal, le Grand hôtel Meissel, le restaurant La truffe, le Calalou et le domaine de Majastre.

Une boutique propose aussi des produits dérivés de la truffe.

2. La truffe et ses activités 

Dans une autre partie du rez-de-chaussée, l’espace truffo-touristique valorise toutes les activités et les informations liées à la tuber melanosporum. Sorties cavage, cours de cuisine, parcours canoë-truffes, découverte de chiens truffiers…Mais aussi les restaurants et les hébergements. Six tablettes interactives autour d’une carte accompagnent l’exploration des visiteurs.
Des clips diffusent des images sur les marchés, les activités dans le Luberon et le Verdon et notamment un film sur la beauté de la Provence en hiver, signé Jean-Pierre Vallorni, un photographe aupsois.

3. L’aventure intérieure à la portée de tous

À l’étage, l’aventure se poursuit sur plusieurs thématiques et niveaux de lectures. Les textes sont faciles d’accès, même pour les enfants. Il est question d’histoire, de mythes et de légendes. De biologie, d’économie, de valorisation. Cette scénographie est enrichie de témoignages, de vidéos et de reportages sonores.

On comprend mieux les enjeux du développement de la culture truffière pour la région Paca. Des outils interactifs s’intercalent dans cette balade, proposent la découverte par le jeu. Au terme de la visite - compter plus d’une heure trente - la truffe et son univers n’ont presque plus de secrets. ..Mais ils ont tant à offrir.

Commentaires du site "Tourtour, notre village" :
**..." Visite guidée en trois étapes... " :
La scénographie adoptée par les concepteurs de ce musée permet une visite évolutive et l’utilisation des nouvelles technologies entraîne le visiteur dans une promenade totalement en phase avec le sujet traité.(les images du journal illustrent bien ce concept).
**..." Et savoir la cuisiner en suivant les vidéos de recettes de chefs du coin " :
Dans la liste des "chefs du coin", le journal Var-Matin semble avoir oublié le plus réputé et le plus reconnu pour son fameux menu "tout truffe", le chef étoilé Paul Bajade dans son célèbre restaurant "les Chênes Verts" : la faute de frappe est donc réparée....
**..." Oui, le commerce tourne… grâce au diamant noir." :
Bien sûr, les commerces aupsois seront les premiers bénéficiaires de l’ouverture de ce musée régional mais, par extension, l’activité économique de notre village bénéficiera également de retombées intéressantes.
 

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017