Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le billet de bonne ou mauvaise humeur. > Isabelle au couscous...

Isabelle au couscous...

Isabelle au couscous...

L’autre jour, j’avais écrit un article "à la manière de" Var-Matin et de notre correspondante locale, Isabelle Bono : je laissais supposer une démarche quelque peu cirage de pompes et une écriture toute orientée dans le sens du poil, une pratique reconnue comme une tradition locale qui permet toute latitude, dans les deux sens.

Etre journaliste au village, c’est une fonction importante et chacun connait le plaisir que l’on a quand on découvre un article sur la vie de Tourtour. encore faut-il que les articles puissent refléter réellement ce qui s’est vraiment passé, qui en est à l’origine et dans quelle optique. Les civilités envers les élus, les pommades passées sur les notables ne sont guère la tasse de thé des lecteurs mais c’est hélas ce qui se passe le plus souvent .

Un exemple :
Le soir de la fête orientale, j’ai discuté avec Isabelle Bono à propos de l’article paru le matin même (donc le 22 août), concernant la soupe au pistou. Dans les quelques lignes (18) parues, la journaliste félicite C’Lafesto pour cette soirée très réussie sur la base de renseignements donnés par Philippe. Le hic, c’est que l’organisation générale a été totalement prise en charge par les "Diablotins" (dont les parents du Centre Aéré, les animateurs et d’autres bénévoles) : autrement dit, ceux qui se sont décarcassés ne sont que des fantômes.

Un autre exemple : 
Article sur l’Assemblée Générale des Chasseurs . Mlle Bono n’est pas présente à la réunion mais un article de 43 lignes paraît trois jours après. Le texte a été transmis par Mr Thierry Coste : tout va bien, aucun souci, pose de miradors et rien sur la question de la trésorerie et du budget. Bien joué Titi, ni vu ni connu, j’t’embrouille. Et merci Isa pour l’article Barane.

La soirée orientale a eu lieu le samedi 22 et l’article est paru le mercredi 26 août : Très court (23 lignes) mais douze lignes consacrées aux célébrités qui ont fait l’honneur de participer au repas . Philippe Riboud, champion olympique dans les années 90( mais surtout là pour la pub de son vignoble le château Roubine), Jean-Luc Croquet , ancien directeur de la Sofres, (mais surtout là pour son rosé Therry qui était servi à table), un journaliste allemand du Der Spigel (surtout là pour la bière de la Farigoulette) et la star du repas, un joueur de foot qui a joué à Naples en 86, avec Maradonna : on nous précise qu’il a été vainqueur de la Copa d’Italia et du Scudetto 1986 mais aussi la Coupe de l’UEFA en 89....

Organiser une telle soirée mérite sans doute d’autres commentaires qu’une liste de personnalités censées donner une image médiatique de qualité et de notoriété pour le village. Ou alors, il fallait insister et parler aussi d’autres personnes illustres qui étaient à table :
_ Mme Angélique Lanort, responsable de rayon cosmétiques aux Galeries Lafayette de Mulhouse.
_ Mr Charles Bouliard, trésorier-adjoint du club de belote de Courchevel.
_ Mme Claire Touvenaut, tenancière d’une auberge au col de la Croix-Haute.
_ Mr Philippe Hébréard, responsable du rayon sac à dos au Décathlon de Trans.
_ Mr et Mme Mirafort, pharmaciens à la cité Gagarine de Montfermeil.
_ Mme Marinette Carpenter, directrice d’une école de coiffure à Dakar.
_ Mme Aline Ganeri, assistante sociale au CASC de Nanterre-ouest.

Et tant d’autres.....

Ce n’est pas grave ! 
Chère Isabelle Bono, vous faites un beau métier : vous n’êtes guère là pour cirer des godasses mais pour nous informer, pas pour nous détourner de l’info en l’amenant sur d’autres pistes conseillées et téléguidées.

Au fait : le joueur de foot, c’est le frère de Monica qui est la femme du Maire : là, on comprend peut-être mieux...

 

 

Répondre à cet article

Stats | 0 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 14 septembre 2017