Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Patrimoine local > 13 . Patrimoine local : rénovation, restauration...Journées du (...) > Les Journées du Patrimoine. > Les Journées du Patrimoine à Tourtour . > Journées du Patrimoine à Tourtour, bilan 2010 .

Journées du Patrimoine à Tourtour, bilan 2010 .

Journées du Patrimoine à Tourtour, 

bilan 2010 .

  

Il est réconfortant de s’apercevoir qu’à Tourtour il reste encore une petite frange d’habitants qui continuent à se battre, à lutter, à résister et surtout à agir ... Ce qui est légèrement plus inquiétant c’est que ces militants ne sont vraiment pas toujours soutenus par ceux qui, institutionnellement, devraient être les premiers à les aider... Explication pour ceux qui n’ont pas voulu comprendre : nos élus locaux n’ont encore fait aucun effort pour venir soutenir les habitants qui se sont mobilisés pour les Journées du Patrimoine, le week-end du 18 et 19 septembre 2010, ils les ont superbement ignorés...

C’est devenu un rite chez nos édiles ! C’est le refrain à la mode des membres du conseil municipal tourtourain " ce que font les autres, je m’en tape ...".

Chers élus, vous êtes vraiment pitoyables...! A Tourtour, une expression très utilisée vous va tout à fait comme un gant : " c’est une vraie compassion "...Voilà où vous en êtes arrivés : au degré 0 du respect de l’électeur et aussi au plus bas de l’échelle de la politesse envers vos administrés ! Ce qui est malgré tout bien rassurant avec vous, c’est cette réelle constance que vous mettez pour faire chaque fois encore pire que ce que vous avez pourtant déjà réussi à faire mal !...

Evidemment, le couplet sur le lyonnais-critiqueur-pourfendeur va constituer votre sempiternel moyen de défense mais il est aujourd’hui totalement acquis que cet argument ne tient vraiment pas et ne résiste pas non plus à une analyse objective de votre attitude d’élu du peuple ...

Ces quelques petits paragraphes "accusateurs" en préambule ne doivent pas non plus, malgré tout, nous entraîner sur une fausse route ... Il ne s’agit nullement de mettre en cause les personnes, les individualités : ce qui est avant tout condamnable c’est un fonctionnement, une démarche, une attitude, un comportement qui se trouvent en réel décalage avec les règles les plus élémentaires de communication, d’information et de relations humaines dans une collectivité sociale symbolisée ici par notre village. Il ne viendra à l’idée de personne de supposer que chaque élu doive participer obligatoirement à toutes les activités proposés sur la commune, à toutes les manifestations organisées par les associations, à toutes les réunions, spectacles, conférences ou expositions : cela étant, il ne viendra à peu de monde l’idée que les élus (dans leur totalité, leur unanimité..) doivent ignorer totalement ce qui se passe et s’organise dans le village dont ils ont la charge... Il faudrait donc trouver une certaine mesure en la matière mais il est regrettable que pour ce week-end des Journées du Patrimoine nos chers édiles aient une nouvelle fois pratiqué la politique la mieux partagée ici, celle de la chaise vide ...!

Mis à part Jean Lainé, aucun représentant de la municipalité n’a daigné accorder quelques minutes pour venir visiter l’exposition installée dans la salle Escarelle : c’est tout bonnement un scandale, tout simplement une infamie ! D’autres mots seraient bien à leur place mais on risquerait de penser que j’exagère encore ...

En deux jours, serait-ce irraisonnable de penser qu’un élu peut facilement trouver un petit moment pour venir s’intéresser à une exposition sur le patrimoine provençal local et, par la même occasion, venir remercier ceux qui se sont mobilisés pour organiser cet événement culturel sur la commune ?
Cette année, le thème national retenu pour les Journées était " les grands hommes " et les organisateurs tourtourains avaient décidé d’accorder une place privilégiée aux deux couples d’artistes, les Buffet et les Searle . (à noter que Monica et Ronald Searle sont venus visiter longuement l’expo et se sont déclarés très contents de l’hommage qui leur a été rendu ).

Les choses sont limpides !! Que le trublion patenté et agitateur déclaré gilbert giraud fasse étalage de sa déception devant cet irrespect affiché par nos élus, cela n’est pas une nouveauté et n’est d’ailleurs pas très grave en soi : par contre, que se passe-t-il dans la tête de ceux qui se sont mobilisés pour organiser (depuis environ 15 ans) les Journées du Patrimoine sur notre village ? Les militants et bénévoles de l’association Leï Bélugô sont-ils ravis de voir que personne n’a cru devoir venir (au moins par simple politesse ou par un minimum de respect) passer un petit moment pour visiter les lieux, apprécier ce qui a été réalisé et dire un petit merci aux organisateurs au nom de la commune pour cette manifestation culturelle ? Et les habitants du village sont-ils fiers de s’apercevoir que leurs délégués du peuple n’ont pas grand chose à cirer de ce que représente le patrimoine de la commune ?

Ah oui, c’est vrai !! Ces messieurs-dames ne peuvent pas non plus être de partout ! Qu’est-ce que vous croyez, vous ? Rendez-vous compte ! La notion de patrimoine n’a pas tout à fait la même valeur partout, même à quelques kilomètres près ... Un petit exemple : ce samedi soir (donc ce même week-end), sur la commune de Villecroze, se déroulait une soirée de prestige organisée par Mme Anny Courtade  gestionnaire de plusieurs centrales alimentaires Leclerc des Alpes-Maritimes : celle que l’on surnomme " la princesse aux petits pois " (sur les étagères.. pas dans la tête) avait invité environ 350 personnes pour montrer l’avancement des travaux de rénovation d’une bastide des Templiers . Le tout bling-bling du département était là et les festivités ont joliment illuminé le ciel haut-varois. Et au milieu de cet étalage d’huiles et de crèmes, qui ne voyait-on pas ?? Bèn oui, bien sûr, nos chers élus ! Pas tous, faut pas pousser, notre maire avait ses propres invités (ce qui n’implique pas nécessairement que ses invités étaient tous propres... l’eau de toilette ne pouvant pas tout cacher, fût-elle de chez l’Oréal !). Et à la fin de la soirée, où sont allées nos belles plantes, où sont partis nos beaux étalons ? Les deux habituelles directions possibles dans ces cas-là sont les établissements nocturnes Chez Révelli ou Chez Coste : samedi, la fin des agapes s’est donc déroulée au Bar de Nuit " Patou et Titi" et le champagne a continué à couler à flots (d’ailleurs, c’était peut-être le même qu’en bas... sait-on jamais ??..).

Mme Cortade  a organisé une belle soirée et elle méritait bien que de nombreuses personnes importantes soient présentes pour cette pendaison de crémaillère : donc, "tant mieux" si quelques uns de nos élus ont participé à cette fête mais cela n’empêche sûrement pas de penser "tant pis" qu’ils n’aient nullement pensé aussi à ce qui se passait durant deux jours dans une salle où a d’ailleurs eu lieu leur dernier conseil municipal d’août...

Il ne serait vraiment bon pour l’hypertension de personne de se cantonner trop longtemps dans l’analyse des effets néfastes de la notion de pouvoir de nos élus et leur réelle capacité d’écoute de leurs concitoyens (quand ils entendent ce mot-là ils comprennent surtout citoyens-cons..) et n’oublions pas que le présent article est d’abord censé donner un bilan des deux Journées du Patrimoine : il convient donc de dresser quelques lignes d’appréciation et quelques mots d’observations sur les activités liées directement à cette manifestation culturelle . 

1) : Quantitativement, le nombre de visiteurs a été de 53 le samedi et de 108 le dimanche : cette fréquentation est en baisse par rapport à celle d’années 2006 ou 2007 (où l’on était autour des 500 visites sur le week-end) mais les organisateurs soulignent que la communication externe et l’information médiatique n’ont pas été abordées cette année avec autant d’efficacité . Un exemple : sur le journal Var-Matin, un petit entrefilet avertit le lecteur que le musée des fossiles sera ouvert à Tourtour mais il s’avère que c’est le jeune employé du musée qui a pris l’initiative de contacter la presse ... Très bien ! mais il eût été encore mieux que notre cher Office de Tourisme ait pu avoir la même idée pour présenter l’exposition de la salle Escarelle...(en tout cas c’est déjà pas mal que le musée des fossiles ait pu rester ouvert ce week-end là, l’an dernier il était fermé pour les Journées du Patrimoine...). 
2) : Statistiquement, le relevé des visites fait nettement apparaître une plus grande fréquentation des habitants du village. Habituellement, une vingtaine de tourtourains venait visiter l’expo mais cette année, le nombre a dépassé le double (43), donc résultat encourageant.
3) : Le nombre d’activités proposées n’est pas dans une spirale expansive... Toujours rien sur la Tour de Grimaud, sur le vieux lavoir, sur le circuit d’arrosage, sur le moulin à huile... Il faudrait penser plus à une offre culturelle diversifiée mais il est évident que cela demande avant tout une implication plus grande de la mairie, du personnel municipal, des services de la bibliothèque ou de l’école et également de l’Office de Tourisme : les journées patrimoniales ne se préparent pas deux semaines avant la date nationale et l’on peut presque exagérer en disant qu’il faudrait déjà y penser pour 2011...Et si quelqu’un pense que je peux être utile, qu’il n’hésite pas à me contacter ...(et nous serons sans doute plusieurs à nous y intéresser).
4) : Exposition salle Escarelle . De nombreux visiteurs ont souligné la qualité "esthétique" de l’exposition, présentation méticuleusement appliquée, disposition sobrement soignée. Des dizaines d’objets typiquement provençaux, des vieux outils, des costumes régionaux, des ruches, des pièges à lapins, des coiffes,des articles ménagers, des boules cloutées,  des carafes...
De nombreux visiteurs ont posé des questions car ils ne connaissaient pas toujours l’utilité de certains objets . Par exemple, la mouchette, on ne sait pas souvent qu’il sagit d’un petit outil à deux ciseaux pour "couper" la flamme des bougies ou des cierges, donc pour les éteindre. Pour aujourd’hui, l’article va se contenter d’un texte : des dizaines de photos ont été prises et la parution de ces clichés sur notre site permettra d’enclencher un processus d’archivage numérique qui pourra également servir de point de départ à un inventaire pour l’association Leï Bélugô : donc, bientôt des photos spécifiques de l’exposition de la salle Escarelle .
5) : "les grands hommes". C’est le thème national qui avait été retenu cette année pour les Journées du Patrimoine et Tourtour a donc décidé de s’associer à cette idée en présentant un espace particulier consacré (dans la salle Escarelle) aux deux fameux couples d’artistes de la commune, les Buffet et les Searle. Des livres, des panneaux, des croquis, des lithographies, des gravures, des affiches... Michèle et Jean Lainé oeuvrent inlassablement pour la reconnaissance du talent de dessinateur de Ronald et de la puissance créatrice de Monica avec des bijoux magnifiques . Notre maire honoraire et son épouse se battent depuis des décennies pour que leurs amis anglais reçoivent l’hommage tellement mérité : Jean Lainé avait organisé une cérémonie pour l’attribution officielle de la Légion d’Honneur.
Pour cette édition 2010, Viviane (Office de Tourisme) et Dominique (Galerie Vision) ont accepté d’aider à l’organisation de cet espace d’expo pour les célèbres artistes. 

Les Journées du Patrimoine à Tourtour méritent une attention soutenue et il faut espérer que les richesses et les potentialités patrimoniales de notre village soient encore un peu plus mises en valeur . Cette année encore, les militants-bénévoles de l’association Leï Bélugô se sont occupés de l’installation de l’exposition et ils ont également assuré pendant deux jours l’accueil des visiteurs dans la salle Escarelle : Jacquie Paille, Michèle et Jean Lainé, Michèle Gallin nous ont permis de vivre de beaux moments aux côtés de témoins de notre patrimoine tourtourain . Que Saint-Denis les protège !...

 

 

 

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 27 septembre 2010 à 22:00, par Goure En réponse à : Salle Escarelle

    L’an prochain, je serai volontiers présente à l’une ou l’autre de vos expos ou manifestations.
    D’accord vos élus étaient absents préférant Villecroze. A Ampus , rien pour les journées du patrimoine 201O.
    Le village est quasiment mort et pourtant nous sommes presque un millier.
    Seul EMPORIUM, une fois par mois , nous réveille à la culture

Répondre à cet article

Mis à jour le samedi 26 septembre 2020