Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Patrimoine local > 13 . Patrimoine local : rénovation, restauration. > Les Journées du Patrimoine. > Les Journées du Patrimoine à Tourtour . > Journées du Patrimoine 2019 > L’exposition des Bélugues aux "Journées du Patrimoine 2019" à Tourtour

L’exposition des Bélugues aux "Journées du Patrimoine 2019" à Tourtour

 Lexposition des Bélugues aux " Journées 

 du Patrimoine 2019 " à Tourtour 

Depuis environ cinq ans, l’association "leï bélugo" installe l’exposition de costumes provençaux et d’objets du patrimoine haut-varois dans les locaux du deuxième étage de la Bastide Escarelle... Il ne sera jamais répétitif (ni inutile) de souligner encore une fois que le propriétaire de cette batisse typique, Albert Escarelle, a légué son bien à la mairie (et donc aux tourtourains) pour qu’un musée villageois soit créé ...


photo gg

Son voeu avait été lu par Jean Lainé lors de obsèques de notre ancien cantonnier... Pour notre part, à notre mesure, nous essayons de respecter cette promesse que la municipalité aura à coeur de tenir bientôt !...

photo gg

Une nouveauté pour cette année : toute l’exposition a été installée pour le long terme et n’a donc pas été rangée dans les cartons après les deux jours de visite. De nombreux objets (outils agricoles) ont été fixés aux murs, les costumes ont été protégés et tout restera ainsi prêt pour de prochaines visites. Autre différence par rapport aux précédentes éditions, la pose d’étagères qui nous a permis de présenter nos objets dans de meilleures conditions. A ce propos, les Bélugues (francisation de "leï bélugo" !) tiennent à remercier chaleureusement Lulu et Loulou Dauphin qui ont joué de la perceuse, de l’aspirateur, des tournevis, des crochets durant des jours de préparation : sans leur aide, l’expo aurait sans doute été prête pour bien plus tard !...


photo gg

Deux salles sont désormais occupées par l’exposition et il est maintenant évident que nous allons manquer de place ... Des hypothèses sont en cours, des projets sont en discussion mais la réalité va nous imposer de rechercher une solution efficace et pérenne...

photo gg

Sur les deux jours de visites, selon les horaires de 10h à 18h, l’exposition a été vue par 98 personnes : quantitativement, c’est pratiquement le double des années précédentes et cette belle affluence a ravi les organisateurs. Nous avons ouvert un cahier spécifique pour ces Journées du Patrimoine où nous avons noté toutes les entrées de visiteurs : nous avons également permis à ceux qui le désiraient de marquer quelques mots pour exprimer leurs ressentis et leurs idées sur la visite et sur le contenu présenté (costumes, objets, cartes, gravures..). Une quarantaine de petits textes, des propositions, des encouragements, des souhaits, des compliments, des bravos ...(Un prochain article donnera quelques exemples de textes et fera certains commentaires).


photo gg

Un grand merci à tous les donateurs qui ont offert des objets, des petits meubles, des outils, des santons...toutes richesses qui sont venues compléter nos collections et qui ont été appréciées par les visiteurs...


photo gg

Les costumes provençaux ont toujours un énorme succès auprès des visiteuses...Une pensée pour toutes les "petites mains" des Bélugues qui ont confectionné tous ces beaux habits patrimoniaux.


photo gg

Nous commençons à pouvoir présenter une belle liste de vieux outils agricoles : il a fallu dérouiller, gratter, poncer, cirer mais le résultat a semble-t-il a beaucoup plu ...

photo gg

En plus des visites lors des Journées du Patrimoine, les élèves de l’école Nelly Ovadia sont venus le mardi et le lendemain, un groupe de gosses du Centre les Diablotins est venu visiter l’exposition...Un prochain article présentera ces deux moments dans un futur article...

___________________________

Un détail : Le président de l’association "leï bélugo", Ginès Pérez, est depuis peu correspondant de Var-Matin...En tant que président, il n’a pas participé à l’installation de l’expo (en dehors de 45mn pour nettoyer la salle d’eau !), ni assisté aux visites (0mn, 0seconde !!)...En tant que correspondant de la presse locale, il n’a écrit aucun mot sur le journal... Oulalala... Comment dire ??... Il peut arriver quelques moments où il vaut mieux ne pas en dire plus ....

Répondre à cet article

Mis à jour le dimanche 3 novembre 2019