Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 05 . Commerces et entreprises du village. > Huile d’olive, Chateau de Taurenne . > L’or de Taurenne , huile d’olive de renom . > L’or de Taurenne, l’huile d’olive au château ...

L’or de Taurenne, l’huile d’olive au château ...

 L’or de Taurenne,

 l’huile d’olive au château ...

Pour cette année 2014, le Domaine de Taurenne a obtenu de nombreuses médailles d’or dans les divers concours et salons régionaux : à la foire de Brignoles, rendez-vous incontournable des oéiculteurs varois, l’appellation " l’Or de Taurenne " a été consacrée cette année par les meilleurs connaisseurs du précieux nectar ...Lors du Concours Général Agricole (l’équivalent des Oscars pour les produits du terroir) le Domaine de Taurenne reçoit également les honneurs des professionnels qui reconnaissent le travail remarquable de ce domaine pourtant récent dans la triruration de l’olive .

Le très beau paysage des oliviers autour du château ....


(photo Eve Giraud)

Taurenne produit des huiles monovariétales et de l’AOC Provence, assemblage des meilleures variétés de l’année. Toutes ces huiles sont bien sûr des huiles vierge extra, véritable pur jus naturel de fruit.

Période et méthode de récolte sont fondamentales pour l’obtention d’un produit dont les qualités organoleptiques sont optimisées. La récolte se fait variété par variété, au moment le plus favorable pour chacune d’entre elles (en fin d’année le plus souvent, en s’échelonnant jusqu’à fin février parfois).


(photo gg).

L’élaboration de l’huile d’olive est constituée d’une succession d’opérations, toutes aussi importantes les unes que les autres. Suite à la récolte, les olives sont directement apportées au moulin. Là, elles seront dans un premier temps effeuillées et lavées, puis triturées (broyées). Vient ensuite l’étape du malaxage pour libérer l’huile des cellules, suivra la décantation pour séparer les liquides des solides (margines, grignons), puis la centrifugation pour séparer l’huile de l’eau. Cette huile est ensuite filtrée, afin d’optimiser sa conservation.

Ces étapes sont faites le plus rapidement possible afin d’éviter toute fermentation des olives, phénomène qui altérerait la qualité de l’huile d’olive. Chaque variété d’huile obtenue est stockée en cuve inox et dans des conditions de température régulée. Après contrôle physico-chimique de chaque lot et analyse organoleptique vient la phase d’assemblage des différentes variétés (un peu comme pour les vins qui ont plusieurs cépages) pour la constitution de L’Or de Taurenne, AOC Provence. Grâce à la richesse aromatique des différentes variétés cultivées, l’Or de Taurenne est une huile d’une grande complexité, à la saveur irréprochable. Chaque variété d’huile d’olive est stockée en cuve inox et dans des conditions de température régulée. Et pour s’assurer d’un travail bien fait un contrôle, physico-chimique de chaque lot et analyse organoleptique, est effectué avant la commercialisation.

Pour avoir de plus larges détails sur le domaine, vous pouvez aller sur le site internet de Taurenne, en cliquant sur le lien suivant :
http://www.domaine-de-taurenne.fr/fr/couleurs-or.php

Au tout début de l’exploitation oléicole à Taurenne, les olives étaient portées à un moulin d’Aups à quelques kilomètres seulement : quand des milliers de plants ont été ajoutés sur le domaine, la production devenait telle qu’il a fallu penser à un moulin propre au domaine, avec une boutique pour commercialiser le nectar ...

 Le magasin-boutique : 

Une jeune et charmante tourtouraine, Sabryna, s’occupe de la commercialisation de l’huile de Taurenne et vous trouverez dans cette boutique toutes les senteurs, les arômes, les goûts fruités de l’huile du territoire de Taurenne ...

Le Domaine a récemment réaménagé les locaux, afin d’améliorer l’accueil et le fonctionnement du travail. Un charmant magasin a donc ouvert, depuis peu : chaleureux et agréable, il permet de mettre plus facilement les différents produits à la disposition des visiteurs.

Dans ce même objectif, les horaires d’accueil ont été revus, afin d’être plus accessibles à toute personne. Aujourd’hui, ouverure du lundi au samedi, hors jours fériés, de 9h à 17h. Et pour la saison estivale tous les jours de 10h à 18h.
Il est aussi possible de visiter le verger ainsi que le moulin et sa cuverie. N’hésitez pas à contacter le domaine au 04/98/10/21/31 pour plus d’information afin organiser votre promenade.

Les récompenses sont nombreuses chaque année et la réputation de cet "Or de Taurnne" a maintenant dépassé les limites de la région : de nombreux visiteurs étrangers sillonnent le Haut-Var et les commandes viennent désormais des Pays-Bas, de Suisse, du Royaume-Uni, de Belgique, de Suède, de Norvège, d’Autriche, d’Allemagne et jusqu’en Amérique du Nord, le Canada...

L’OR de TAURENNE est une huile d’olive vierge extra, répondant aux critères de l’appellation d’origine contrôlée "Huile d’olive de Provence". Cette huile est obtenue à partir des 8500 oliviers plantés sur le Domaine. Les variétés plantées sont le Bouteillan (variété typique du Var), l’Aglandau, la Grossane, le Cayon et le Petit-Ribier.

L’OR de TAURENNE est une huile d’olive qui présente les caractéristiques d’un "fruité vert", ainsi que l’impose l’Appellation d’Origine Contrôlée Huile d’Olive de Provence. C’est une huile suave, douce, à l’amertume et à l’ardence légères, avec des arômes subtils d’amande et d’herbe écrasée.

 L’OR de TAURENNE  ;

 Le domaine de Taurenne : 

Dans le passé, le haut pays varois a toujours été une région de ressources naturelles. Traditionnellement le gemmage des pins, la culture de l’olivier, la récolte des rabasses (truffes), l’élevage des moutons et des chèvres, l’apiculture et la chasse constituaient les productions essentielles de ce rude pays de collines.
Inévitablement ces activités intervenaient dans l’économie de subsistance de Taurenne.

Redonner à la propriété son caractère d’exploitation agricole semblait être définitivement légitime. Le choix de l’olivier, arbre de tradition millénaire, s’est imposé.

Les conditions climatiques et les enseignements du passé engageaient à le cultiver sur les parcelles les mieux exposées et les plus abritées des vents du Nord. La remise en culture des anciennes terrasses a donc été entreprise et plus de 8000 oliviers ont été replantés à partir de 1999.

Les variétés locales, telles que le Bouteillan, l’Aglandau, le Ribier, la Grossane ou le Cayon ont été privilégiées pour leur adaptation au terroir et leur richesse aromatique.

Une visite au château de Taurenne pour visiter le domaine oléicole, visiter le moulin et les cuves, une belle journée en hommage à cet or du Haut-Var, cette huile inimitable venue d’un fruit divin qui grandit dans un cadre remarquable authentiquement provençal.

Vos commentaires

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017