Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > La végétation , la flore :arbres, fleurs, champignons > Les fleurs (et les plantes) à Tourtour . > L’orpin de Palmer (sedum palmeri).

L’orpin de Palmer (sedum palmeri).

 L’orpin de Palmer   

 (sedum palmeri).  

Voilà un exemple-type d’une plante que chacun a vu très souvent mais dont le nom est assez méconnu... A Tourtour, cette plante est visible dans des dizaines de pots (par exemple vers le château "du haut" ou dans la Rue du Lavoir) mais on ne sait pas toujours qu’il s’agit en fait de l’Orpin de Palmer, de la famille des crassulacées (plante dite grasse !).
Pour les scientifiques, (soyons un peu sérieux pour cet article botanique !), la carte d’identité de l’orpin de Palmer s’établit ainsi :

Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Rosales
Famille Crassulaceae
Genre Sedum

 Qui n’a pas vu ce genre de pot à Tourtour ?...
 eh bien, c’est de l’orpin !..., l’Orpin de Palmer ! (il existe d’aures variétés d’orpins ).


L’ Orpin de Palmer (Sedum palmeri) est une plante originaire des hautes montagnes du Mexique. Il n’est pas encore prouvé (les recherches se poursuivent) que les premiers orpins aient été rapportés directement du Mexique à Tourtour, quelques étapes ont sans doute été nécessaires !.
Cette plante est formée de rosettes bleues-vertes le long d’une tige d’une dizaine de centimètres. Son port peut être rampant, tombant ou érigé selon son mode de culture. Les rosettes se colorent de rouge pâle au soleil et au froid. Très facile de culture pourvu que le substrat soit drainant.
Au printemps, on voit apparaître des petites fleurs jaunes. (les fleurs tiennent environ une petite semaine puis sèchent et la tige tombe seule ).

On peut facilement cultiver l’Orpin de Palmer en pot ou en pleine terre mais il faut veiller à ce qu’il soit placé le plus possible en plein soleil
Pour la terre du pot, l’idéal est de prévoir une bonne répartition d’environ 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable, 1/6 de terreau, 1/6 de pouzzolane
Pour l’arrosage de l’Orpin de Palmer en pleine terre, il faut qu’il soit abondant en période de floraison puis la plante contente de la pluie. En pot sous abri, très léger l’hiver et moyen en été.
Attention, la température minimale est de - 10° C
La multiplication de cette plante est très facile par bouture d’un morceau de tige portant une rosette. Bouturage facile (tige ou rosette avec 1 cm de tige). Un fragment bouturé en été fleurit dés le milieu de l’hiver suivant.

Pour d’autres renseignements, (et sur toutes les plantes cactées) vous pouvez aller consulter le lien internet suivant : www.sos-cactus.net/

____________________________

Vos commentaires

  • Le 11 septembre 2013 à 21:36, par Goure En réponse à : Orpin de Palmer

    Effectivement il y a des orpins partout ou presque dans nos villages. Merci de toutes les explications concernant cette plante..... Ca repose des textes polémiques... A Ampus ça chauffe !!!Heureusement qu’ils ont nos blogs pour s’exciter....

  • Le 12 septembre 2013 à 13:45, par Paul En réponse à : les petites plantes

    Rhoooo... Comme elles sont charmantes toutes ces jolies petites plantes ! Monsieur Giraud, vous m’épatez ! Aaaah... vous m’en ferez voir de toutes les couleurs et de toutes les façons... Bien joué pour la remarque humoristique sur les Etats-Unis, A plus !

Répondre à cet article

Stats | 1 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017