Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 16 . La Communauté de Communes " Lacs et Gorges du Verdon", (LGV). > Structure administrative de la CC " Lacs et Gorges du Verdon", (LGV). (...) > La création de la Communauté de Communes " Lacs et Gorges du Verdon", (...) > La Communauté de Communes du Haut-Var est née !...

La Communauté de Communes du Haut-Var est née !...

 La Communauté de Communes

 du Haut-Var est née !...

 

C’est donc décidé et entériné, la Communauté de Communes du Haut-Var est née en ce début d’automne !... Elle regroupe 11 communes pour 7 596 habitants : les villes adhérentes sont donc Aups, Villecroze, Moissac-Bellevue, Régusse, Artignosc, Tourtour, Bauduen, les Salles, Baudinard, Vérignon et Aiguines . 

La création de cette structure administrative a connu nombre de rebondissements et chacun y allait de sa bravoure afin de remporter le coquetier : les élus, la préfecture, la Région et le gouvernement ...

Si l’on examine l’historique de cette création au regard de notre village, il faut se souvenir que Pierre Jugy et son équipe municipale étaient des partisans farouches d’une adhésion à la CAD (communauté d’Agglomération Dracénoise) et la municipalité de Tourtour était totalement convaincue que l’appartenance à la CAD était la meilleure des solutions pour le village . Hélas, une fois de plus, les espoirs du maire Pierre Jugy ont été réduits à peau de chagrin et Olivier Audibert-Troin, au nom de ses collègues élus, a refusé l’adhésion de Tourtour à la CAD .

Après ce camouflet infligé à l’équipe de Pierre Jugy (et aux habitants de Tourtour) il a bien fallu se tourner vers une autre hypothèse et le maire de Tourtour est donc allé fouiner du côté d’Aups qui avait engagé des réunions pour une structure administrative qui devait s’appeler "communauté de communes du Verdon" (en été 2009) : on peut retrouver trace de cela en allant sur le lien suivant :www.varmatin.com/article/aups/aups-la-communaute-de-communes-du-verdon-prend-forme.22955.html

" Aups La communauté de communes du Verdon prend forme " :

( Publié le samedi 18 juillet 2009, article signé Y.D).

L’assemblée générale constitutive de l’association de préfiguration de la communauté de communes du Verdon s’est tenue à Aiguines, sous l’égide du maire d’Aups Antoine Faure.

L’association a pour objet, dans le respect de l’identité des communes adhérentes, d’élaborer un schéma de mise en oeuvre de la future communauté de communes, notamment les compétences, la fiscalité et la représentativité.

Un bassin de 11 000 habitants

L’étude portera sur vingt et une communes du département des Alpes-de-Haute-Provence et du Var autour du Verdon, selon les axes Quinson - La Palud et Aups - Riez, soit 11 000 habitants sur 780 km².

En moins de trois semaines, onze communes ont délibéré pour adhérer à cette association, et d’autres devraient les rejoindre.

Une forte mobilisation est née autour du Verdon pour préserver l’identité patrimoniale et culturelle, afin de mettre en place, au sein de ce périmètre cohérent, un projet commun qui permettra l’émergence d’actions structurantes et de favoriser le développement économique, touristique et rural dans le plus grand respect de l’environnement.

Vingt et une communes concernées

Le projet du périmètre de communauté de communes regroupe les communes : Fox-Amphoux, Montagnac, Montpezat, Moustiers-Sainte-Marie, La Palud-sur-Verdon, Quinson, Riez, Roumoules, Saint-Jurs, Saint-Laurent-du-Verdon, Sainte-Croix-du-Verdon, Sillans-la-Cascade, Les Salles-sur-Verdon , Vérignon, Aiguines, Artignosc-sur-Verdon, Aups, Baudinard-sur-Verdon, Bauduen, Moissac-Bellevue, Régusse,

______________________________________________

Commentaires :

Sur les vingt et une communes concernées, les neuf dernières (surlignées en marron) de la liste sont inscrites maintenant sur la liste de la communauté de communes haut-Var, seules Villecroze et Tourtour n’ayant pas été prévues au départ , puisqu’elles demandaient l’adhésion à la CAD .

L’idée de la refonte des structures est donc venue du refus de la CAD et il faut donc considérer que cette création de la CdC du Haut-Var n’est qu’une manoeuvre de raccroc pour rattraper les pots cassés et les illusions perdues de notre rejet hors de la CAD .

Dans cet historique, presque deux ans après - donc en mai 2011 -, le maire de Tourtour peut donc jouer les sauveurs du territoire, lui qui 24 mois avant ne jurait que par la CAD ! Les imbéciles étant - paraît-il - les seuls à ne pas changer d’avis, on va donc faire crédit à Pierre Jugy de croire que les dictons sont tous vrais !...

L’idée d’une communauté du Haut-Var Verdon avait fait l’objet d’un article de Var-Matin , visible sur le lien suivant : www.varmatin.com/article/draguignan/les-elus-du-haut-var-a-lencontre-de-la-decision-du-prefet.531540.html

" Les élus du haut - Var à l’encontre de la décision du préfet ".

( Publié le mardi 10 mai 2011 dans Var-Matin , article signé I. B.)

Les élus du haut Var à l'encontre de la décision du préfet_1

Les élus du haut Var se sont réunis, il y a quelques jours, sous la houlette du maire de Tourtour, Pierre Jugy.

Ils ont fait état du projet du préfet concernant la carte intercommunale du Var et bien vérifié que tous les élus non encore structurés en intercommunalité en avaient eu connaissance.

Le tour de table a permis à chacun de s’exprimer et beaucoup de maires ont fait part de leur mécontentement d’avoir appris uniquement par voie de presse le sort que leur réservait le préfet.

Il a été demandé à chaque maire d’exprimer la volonté définitive de leur conseil sur ce sujet très important.

Reconnaître la communauté de communes Haut Var - Verdon

Il en résulte qu’une très forte majorité de ce territoire si longtemps réfractaire à toute union souhaiterait que la CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale) prenne désormais en compte dans sa décision finale la volonté des conseillers municipaux qui ont délibéré en faveur de la création d’une communauté de communes haut Var Verdon.

Parmi les sujets importants évoqués lors de cette rencontre, Pierre Jugy a rappelé qu’une des forces de ce territoire rural était la maîtrise des déchets ménagers, gérée de façon responsable par toutes les communes adhérentes au Sivom du haut Var, et que l’éparpillement des compétences sonnerait plus que certainement le glas de ce syndicat !

Une grande partie de ces élus et leurs adjoints vont se réunir prochainement pour définir leur plan d’action allant à l’encontre de la proposition préfectorale.

_____________________________________

Commentaires :

** " Il en résulte qu’une très forte majorité de ce territoire si longtemps réfractaire à toute union souhaiterait que la CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale) prenne désormais en compte ..." . L’article est signé Isabelle Bono et cela est donc un gage de qualité d’investigation journalistique : si elle écrit que "le territoire en question est depuis longtemps réfractaire à toute union " c’est qu’elle dit vrai ! Mais, par définition, cela rejoint l’idée d’une entente par raccroc, par défaut, par obligation et absolument pas par une démarche partagée et des projets définis en commun .
Un détail : la plus grosse commune (prévue initialement) a décidé de rejoindre la CAd et cela privera donc la CdC du Haut-Var de moyens financiers qui auraient été pourtant les bienvenus !

** En tout état de cause (et avant que les "politiques" ne se chargent de l’affaire) il faut admettre que les habitants , les citoyens, les électeurs, les contribuables ont été totalement écartés de toute discussion, de toute information : ces messieurs-dames élu(e)s décident entre-eux , en haut ou en bas et nous, pauvres rien-du-tout, on voit arriver les choses sans qu’une seule minute de concertation n’ait été engagée... Mais on va nous expliquer très vite que c’est pour nous, pour notre bien et celui de nos enfants que tout cela est fait .... Bèn voyons !! Et au bout du compte , on va s’apercevoir qu’encore une fois les dindons sont encore et toujours dans la même basse-cour (la haute-cour étant déjà réservée à d’autres !)...

** Avec la création de cette communauté de communes, une nouvelle carrière politique s’ouvre donc à notre maire : manifestement, Pierre Jugy, va se poser en candidat logique de la nouvelle structure et cela lui permettra donc de corriger son cuisant échec de la législative . Dès ce mardi, les maires vont se réunir à Tourtour et les décisions vont aller vite !... Il faut simplement espérer que cela donnera des ailes à Mr Jugy pour réaliser ailleurs ce qu’il n’a pas su faire dans son village ! Heureusement que les autres élus (qui seront les seuls votants pour l’élection du président de la CdC) ne savent pas tous à quel point les quatre années et demi de mandat ont été un désert de vide et de nullité à Tourtour !!... On verra bien ! (si Dieu et Saint-Denis le veulent bien !).

Vos commentaires

  • Le 25 septembre 2012 à 23:09 En réponse à : Communauté de communes

    Bonne chance à votre communauté de communes.
    Je ne comprends pas toutefois que Salernes, Sillans et Saint Antonin aient été acceptés dans la CAD et pas Tourtour ni Villecroze

  • Le 26 septembre 2012 à 16:31, par Christiane En réponse à : Illogique

    En effet, sur le plan géographique, c’est tout à fait illogique !

Répondre à cet article

Stats | 1 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017