Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2017 > Candidature "sans étiquette" de Pierre Jugy (avec soutien du (...) > La candidature de Pierre Jugy : annonce fin janvier 2017. > La candidature de Pierre Jugy annoncée fin janvier 2017 : un pot-pourri (...)

La candidature de Pierre Jugy annoncée fin janvier 2017 : un pot-pourri style "SE-LR-FN.."

 La candidature de Pierre Jugy : 

 annoncée fin janvier 2017...  

 un pot-pourri style "SE-LR-FN"...

Eh bien voilà, ce n’était pas plus dur que ça !!... Et en plus avec les grands honneurs du journal ...! C’est ce qui s’appelle un sacré lancement de campagne !! Une photo big-format en première page et un article-fleuve sous forme d’interview digne d’un ministre !...mazette !...

Alors là, ceux (dont moi ) qui avaient besoin de savoir ce que pensait Pierre Jugy des bruits qui circulaient, tous ceux-là ont été gâtés !! L’interview ne reflète évidemment que ce que Pierre a bien voulu faire passer aux lecteurs, sans se soucier de ne donner que des éléments avérés...Par exemple, les passages sur le FN ne dissiperont guère le doute provoqué par les tractations avec les dirigeants régionaux (en particulier avec D.Rachline et F.Boccaletti) : mais, patience, on en saura plus dans quelque temps, quand les investitures seront attribuées et que l’on s’apercevra de quelques manques ...

Voici la page Var-Matin consacrée au candidat Pierre Jugy : (interview réalisé par Véronique Georges)

Pierre Jugy candidat dans la 8e circonscription

Interview : Le maire de Tourtour se lance « sans étiquette » et ouvre les bras à tous ceux qui veulent soutenir son action. Il dément toute investiture du Front national.

Pierre Jugy espère faire taire la rumeur. Celle qui depuis plusieurs semaines l’annonce candidat dans la 8e circonscription du Var sous la bannière du Front national. « Je vais me présenter sans étiquette, indépendant et libre » a-t-il annoncé hier matin. Rencontre.
Quel est le sens de votre candidature ?
P.J : Mon objectif est de défendre un certain nombre de sujets qui préoccupent largement sur le territoire. Le premier est la violence avec laquelle l’administration, l’État, ne tient pas compte des délibérations des conseils municipaux. Pour moi, les électeurs élisent des conseils municipaux qui ont la responsabilité de prendre les décisions les meilleurs possibles pour la population : la gestion de la sécurité, des ordures ménagères, de la qualité de l’eau, du maintien des services publics comme l’école, la Poste.
Or l’administration prend des décisions contraires. Ainsi, contre l’avis de deux maires, un fonctionnaire de haut niveau, en place pour une durée limitée, et qui connaît à peine le territoire, refuse de tenir compte du vote des élus locaux en charge de la qualité de vie des citoyens (1). C’est un non-sens absolu pour nous. C’est un manque de respect à notre égard, a fortiori à l’égard de nos populations.
Vous êtes un maire en colère…
P.J : Furieux, même. Il en a été de même pour la communauté de communes Artuby Verdon qui a été coupée en deux contre l’avis des maires. Un autre sujet me préoccupe, c’est la qualité de l’eau. L’administration a décidé que ce sera une compétence intercommunale en 2020, ce qui obligera les intercommunalités à passer par des sociétés privées. Moi, j’essaye de livrer la même eau comme on l’a toujours fait avant, en la traitant le moins possible, en maîtrisant la facturation. Quid du prix quand il faudra amortir des hommes, des tournées, des véhicules ? On rajoute des frais à quelque chose qui fonctionne magnifiquement, on dépossède les communes rurales de leurs pouvoirs. Je veux que les prochains députés aillent plus « délégiférer » que voter des lois supplémentaires…
C’est une candidature de ras-le-bol !
P.J : Tout à fait. Le monde rural est complètement attaqué parce qu’on considère qu’il compte si peu d’habitants que ce n’est pas grave. J’en veux pour preuve les montants quasiment inexistants pour le numérique dans les zones rurales. Tout le financement va au littoral. Nous sommes des laissés pour compte. C’est le sentiment aussi de nos populations qui reprochent, à nous élus du Haut-Var, de ne pas bénéficier des mêmes services qu’en bas…
Pourquoi partir sans étiquette ?
P.J : Sans étiquette, ça ne veut pas dire sans idée, ni projet, ni proposition pour l’assemblée nationale.
Est-ce que le Front national vous a proposé son investiture ?
P.J : Pas directement. De toute façon, je n’en veux pas. Je veux parler au nom du plus grand nombre.
Pourtant la rumeur est insistante...
P.J : Ce qui a créé la rumeur, c’est que je suis allé à l’inauguration d’une permanence FN à Sainte-Maxime. Mais je suis allé aussi à un meeting de Sarkozy à Nice pendant les primaires. Et à deux reprises j’ai mangé avec Bernard Cazeneuve cet été. On a dit à l’époque que j’étais socialiste… Ma vision de la politique, c’est que les élus de demain, envoyé par le peuple à l’Assemblée nationale, doivent avoir une ouverture d’esprit vis-à-vis de tout le corps électoral. Le spectacle aujourd’hui à la télévision, c’est un pugilat permanent pour se maintenir en place entre eux sans se préoccuper des vrais problèmes. Le front républicain en est le meilleur exemple.
Dans la 8e circonscription, il est intolérable et absurde, alors que plus de 52 % des électeurs ont voté pour le FN, qu’on n’écoute pas du tout les propositions de ce parti. C’est donc la raison de ma présence dans des lieux d’expression politique différents pour comprendre les propositions des uns et des autres.
David Rachline était aussi présent à vos vœux à Tourtour...
P.J : Lorsque la tour Grimaldi a pris la foudre en 2015, j’ai publiquement lancé un appel pour qu’on aide ma commune à financer la réparation. Il a été le seul à me proposer une aide sur sa réserve parlementaire que j’ai acceptée. Tout comme, il a aidé d’autres communes et dans des montants bien supérieurs… J’ai estimé normal de l’inviter à mes vœux, comme j’ai invité les deux autres parlementaires, qui, eux, ne sont pas venus. Et du coup, on a dit que j’étais FN.
Avez-vous déjà été encarté ?
P.J : Une fois. J’ai pris la carte de l’UMP une année pendant le mandat de Nicolas Sarkozy. Je ne l’ai pas renouvelée.
Qui vous soutient ?
P.J : Des élus locaux m’ont offert leur soutien, spontanément, et malgré les pressions... J’en suis même époustouflé. Je ne leur ai rien demandé. J’ouvre les bras à tous ceux qui veulent soutenir mon action dans l’intérêt des populations. Même le FN, même la gauche… Et je n’ai même pas peur. Qui m’aime me suive…

(Ndlr..Pierre Jugy tourne le dos au village en se croisant les bras ...belle image !

Pensez-vous faire le poids face à des candidats investis par des partis politiques ?
P.J : J’avais fait 3,5 % en 2012, mais cela m’avait donné une tribune dans les médias, qui m’a permis d’alerter mes collègues maires contre le gaz de schiste. Avec le maire de Pontevès, nous avions réussi à fédérer tous les maires du Var qui ont tous pris des arrêtés municipaux contre la fracturation hydraulique. Borloo avait ensuite annulé le permis de Brignoles. Le problème c’est que n’importe quel ministre peut revenir là-dessus, le lobby pétrolier étant particulièrement puissant. Moi, je serai capable de voter pour un amendement de gauche qui serait une avancée sociale, pour un amendement de droite qui aiderait les chefs d’entreprise. Et s’il s’agit de valider la régulation de l’immigration, qui fait peur à tout le monde, avec le FN, je le ferai aussi. Il faut être capable de voter pour le bon sens plutôt que pour le respect de quelque secte politique. Je suis persuadé que l’électeur est prêt à cela aujourd’hui.
Qu’est-ce qui vous le fait croire ?
P.J : Contre toute attente, le peuple français vient de nettoyer les deux plus gros piliers de la politique en deux primaires. L’heure est arrivée de permettre à des gens de la société civile, qui savent combien coûtent les produits, qui payent des impôts, qui connaissent le coût des charges, de représenter la population. Les gens sont en demande de cette représentation.
Comment financerez-vous cette campagne électorale sans l’appui d’un parti politique ?
P.J : J’avais fait un crédit, que je rembourse encore, lors de ma première campagne des législatives en 2012. Je vais en faire un autre. J’ai plus d’espoirs cette fois-ci. Et j’espère que ceux qui me soutiennent le feront aussi financièrement.
Serez-vous candidat aux élections municipales si vous étiez élu député ?
P.J : Non et la loi sur le non-cumul des mandats l’interdit. Je ne suis pas un homme politique, mais un chef d’entreprise. Je gère déjà le conseil municipal avec d’autres élus, en équipe. Je ne suis pas indispensable, nous travaillons ensemble, en unité. Je resterai conseiller municipal et continuerai à travailler pour ma commune.
Propos recueillis par Véronique Georges :
(1) Le préfet de région a décidé le rattachement de Tourtour et Villecroze à l’arrondissement de Brignoles au 1er janvier 2017, alors que ces deux villages ont exprimé leur souhait de rester dans l’arrondissement de Draguignan (Var-matin du 19 janvier).

Repères
Pierre Jugy est âgée de 53 ans. Il exerce la profession d’hôtelier restaurateur. Il a été élu maire de Tourtour (600 habitants) en 2008 puis en 2014, toujours sans étiquette.Vice-président de la communauté de communes Lacs et Gorges du Verdon jusqu’à ces derniers jours, il n’a pas souhaité être candidat à une nouvelle vice-présidence depuis que la LGV s’est élargie à cinq nouvelles communes. Il en reste conseiller communautaire.

___________________________________

Commentaires du site "Tourtour, notre village" :

**..."Pierre Jugy espère faire taire la rumeur. Celle qui depuis plusieurs semaines l’annonce candidat (..) du Front national " :
N’oublions pas que la rumeur est venue d’une vidéo explicite où l’on voyait Pierre Jugy à Sainte-Maxime lors d’une réunion du FN varois. Puis, pour couronner le tout, un article du journal "Minute" qui déclarait "Pierre Jugy intonisé par Marine Le Pen"...Avec de tels éléments, il devenait logique que la rumeur naisse (même le journal Var-Matin en avait fait écho) et que les questions soient posées ...Et je n’ai guère honte d’en avoir aussi soulevé quelques unes ...

**..."J’avais fait 3,5 % en 2012, mais cela m’avait donné une tribune dans les médias" :
La tribune avait été dressée à coups de reportages, vidéos, interviews, clips, panneaux pub, voiture publicitaire...Une avalanche aussi peu discrète qu’inéfficace et qui, n’en doutons guère, va se renouveler pour cette édition....

**..." m’a permis d’alerter mes collègues maires contre le gaz de schiste" :
Oui...beh oui, tiens ...et tous les militants régionaux et locaux (Pierre Arnoult, Christian Depret, Michel Berthelot) qui se sont battus durant des années (et continuent ) avaient-ils eu besoin d’être alertés, alors que le gourou P.Jugy ne s’était préoccupé du sujet que durant trois mois de campagne ...! Beh voyons ! Dans la série "je récupère ce que font les autres ", c’est pas mal ...Il serait bien étonnant que le candidat Jugy ose revenir dans les réunions des vrais militants actifs contre le gaz de schiste et faire le paon !...

**..."ce qui obligera les intercommunalités à passer par des sociétés privées." :
Pour le maire, ce qui serait le plus dommageable ce serait la fin de la main-mise de l’eau par le couple Patricia Coste-Barthillat (ex première- adjointe, rejetée par les électeurs mais récupérée par le maire !) avec Christian Révelli ( le frère du premier-adjoint actuel !)...Les régies municipales sont plus faciles à manoeuvrer que les intercommunales, n’est-ce pas ?...

**..."Est-ce que le Front national vous a proposé son investiture ? Pas directement." :
De nombreux voyants nous ont montré les liens tissés entre les instances FN et Pierre Jugy mais celui-ci nie l’évidence....Il avoue néanmoins à demi-mots, avec un laconique" Pas directement", formule assez révélatrice... On verra ....

**..."On a dit à l’époque que j’étais socialiste" :
Alors, ceux-là ils avaient du se taper un apéro de taille ! Pour imaginer notre Pierre comme socialiste, il doit falloir enquiller un bon paquet de pastagas !...Une bonne vanne dans l’interview, juste pour faire croire à l’hypothétique soutien de B.Cazeneuve et gratter ainsi quelques voix à gauche ...

**..."ma présence dans des lieux d’expression politique différents pour comprendre" :
Un meeting sarkosyste et une réunion FN, c’est vrai qu’avec tout ça, on comprend la vie...(le repas avec Cazeneuve n’était pas politique).
Un détail : quand on voit la tête de Pierre surpris en flagrant délit au FN de Sainte-Maxime (la vidéo est révélatrice), on doute un peu qu’il était là juste pour s’informer...Mais bon..., s’il dit que ... c’est que...

**..."Des élus locaux m’ont offert leur soutien, spontanément, et malgré les pressions... J’en suis même époustouflé." :
Pourquoi ne pas donner le nom de ces élus locaux ? ça aiderait à la clarté des propos... Et nous serions, nous aussi, époustouflés !!...

**..."ceux qui veulent soutenir mon action dans l’intérêt des populations. Même le FN, même la gauche…" :
Bèh voyons...raclons les voix des fachos du FN, sans honte, sans vergogne ...Avec la gauche à côté, bèh bien sûr !! Et cela, en se disant "libre et indépendant" !!...PpppFfffffff....

**..."Je resterai conseiller municipal et continuerai à travailler pour ma commune."
On a donc tous compris que si Pierre est élu député, il quittera son fauteuil de maire mais restera conseiller...On a donc tous compris que s’il ne siège pas à l’Assemblée Nationale, il poursuivra son mandat de maire et se représentera en 2020... Les rumeurs qui le déclaraient non partant pour le prochain mandat tombent ainsi à l’eau et les prétendants vont devoir en tenir compte dans leurs projets .....

______________________________

Un détail : Les commentaires sur cet interview ont tardé mais quelques impératifs hospitaliers n’avaient guère permis de faire plus vite ....
Un autre détail : Les déclarations "spontanées" de Pierre Jugy à la presse font beaucoup penser à celles de François Fillon...C’est curieux, ça semble sincère.. mais on n’y croit pas complètement !...

 

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le lundi 20 mars 2017