Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > La végétation , la flore :arbres, fleurs, champignons > La fève .

La fève .

La fève .   

C’est en ce moment que les premières fèves arrivent sur l’étal du marché de Tourtour . Ce tout petit légume est très prisé en Provence et de nombreuses recettes lui sont consacrées (crues ou cuites).

 

Origine 

gousses de fèves - D.R.La fève (vicia faba) est une plante potagère de la famille des papilionacées cultivée depuis la plus haute Antiquité. Originaire de Perse, elle tenait dans nos contrées le rôle du haricot avant que ce dernier ne soit importé d’Amérique du Sud. On n’en consomme en revanche que les graines, fraîches ou séchées.

Les fèves séchées servaient de jeton de vote pour la désignation du roi du banquet lors des Saturnales, fêtes accompagnées de grandes réjouissances dans l’antiquité romaine. 
C’est l’origine de la fève de la galette des Rois (et certains boulangers continuent à mettre de vraies fèves séchées).

La fève est cultivée dans le sud de la France et sur tout le pourtour méditerranéen : elle constitue toujours une des bases de l’alimentation en Afrique du Nord et en Orient. A Tourtour, par exemple, la consommation des fèves est moindre qu’il y a une trentaine d’années mais nombreux sont encore les amateurs.

Culture 

La culture de la fève est des plus simples. Cette annuelle prospère dans tous les terrains ; elle n’exige ni fumier, ni engrais, puisqu’elle absorbe directement l’azote de l’air. La récolte a lieu 3 mois environ après le semis. Il est rare qu’un jardinier tourtourain ne garde pas une rangée ou deux pour les fèves.

Sur le marché

On ne trouve des fèves fraîches que sur un période très courte : de mai à août. Elles sont vendues au poids, et leur goût est très différent de celui des fèves séchées : essayez-donc la croque-au-sel, avec un peu de beurre sur une tartine de pain...Goûtez celles de Michel Loquès, un délice (mais penez les petites, les fèvettes : c’est plus long à écosser mais que c’est bon !).

Les gousses de taille variable contiennent de 4 à 10 grains qui peuvent être consommés crus ou cuits. Une fois écossées, les graines peuvent éventuellement être débarrassées de la pellicule blanche qui les recouvre si cette dernière est trop épaisse. (sur les fèvettes nul besoin de retirer la peau).

Crues, on les dégustera également en salade. Cuites dans l’eau bouillante, elles font de bonnes purées, des potées (au lard !) mais aussi un délicieux potage aux fèves.

Nutrition, santé 

Vicia faba

La fève est un des constituants du fameux régime méditerranéen. Elle est riche en protéines végétales, en glucides, en vitamines B et C. Elle apporte également des minéraux et, avec 60 calories pour 100g, c’est un légume minceur.

Elle contient également beaucoup de fibres (6,5%, surtout contenues dans la première peau). Efficace contre la constipation, mais attention aux côlons fragiles.

Apports nutritionnels 

Pour 100 g :

  • 64 Kcal (donc peu calorique)
  • Eau : 82 g Protéines : 5,4 g Glucides : 10 g Lipides : 0,3 g
  • Fibres : 6,5 g (principalement dans la peau)
  • Potassium : 210 mg Magnésium : 18 mg Phosphore : 105 mg Calcium : 24 mg Fer : 1 mg
  • Vitamine B1 : 0,3 mg Vitamine B2 : 0,2 mg
  • Vitamine C : 28 mg (pas mal pour une légumineuse !).

    Quelques fèves, un peu de sel, trois cébettes : il y a des moments où l’on ne doute guère de l’existence d’un Etre Supérieur.....

Répondre à cet article

Mis à jour le vendredi 16 avril 2021