Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > La faune , animaux de la région . > La grive .

La grive .

 La grive .   

 Tourtour accorde une attention particulière à ce petit oiseau qui est un élément hautement traditionnel dans la cuisine tourtouraine. De nos jours, les grives sont moins nombreuses mais dans les années 70-80, les chasseurs revenaient le soir avec 20, 30 ou 40 grives dans le carnier. (et parfois plus..)

Une belle brochette de grives faisandées, le pain de campagne grillé, la tranche de lard gras...

     

Les chasseurs tourtourains se confectionnent des postes pour tirer aux grives : tout un cérémonial, on récupère des fauteuils, des planches, des tissus...on se fait son petit nid pour guetter ces chères petites grives.
On entend parler des cha-cha, des draines, des siffleuses, des tourdreés, des chiqueuses, mais il est peut-être utile de connaître un peu mieux cet oiseau.

Le nom de Grive a été donné à plusieurs espèces proches du Merle noir (Turdus merula). Parmi les espèces rencontrées en Europe citons principalement la Grive mauvis (Turdus iliacus , la Grive musicienne (Turdus philomelos , la Grive draine (Turdus viscivorus 
et la Grive litorne (Turdus pilaris 
Ce nom a été donné également en Amérique francophone aux espèces des genres Catharus (grive fauve)  et Hylocichla (grives américaines) mais aussi à la seule espèce du genre Cichlherminia, en Asie à des espèces du vaste genre Zoothera et à une espèce vivant sur Tristan da Cunha, la Grive de Tristan da Cunha.

Le terme grive dérive du latin greacus, terme signifiant « de Grèce », donné à ce type d’oiseaux migrateurs dont on pensait qu’il hivernait en Grèce.

Grive litorne

D’une longueur de 22 cm, la grive musicienne est une migratrice partielle (une partie de la population reste sur les lieux de nidification, tandis qu’une autre partie migre). Moins sociale que la grive mauvis, la grive musicienne se rencontre dans les bois, les grands jardins, les haies. L’identification de la grive musicienne peut être faite en visualisant le dessous de l’aile lorsque la grive en vol, dans le cas de la grive musicienne cette zone est ocre-marron alors que dans le cas de la grive mauvis, elle est rouge et dans les cas des grives draine et litorne la zone est blanche.

 Turdus philomelos 

    

Le vol incertain de la grive, gavée de raisin, a donné naissance à la formule saoul comme une grive, formule très ancienne puisque Mme de Sévigné nous rapporte dans une de ses lettres : "II y avait l’autre jour Mme de Louvois qui confondit ce que l’on dit d’une grive. Elle dit d’une autre que celle-ci était "sourde" comme une grive ! Ce qui fit rire." Une autre formule, plus actuelle et "djeunss", celle de Karine, la Lolita des Ormeaux, qui avait dit (à propos d’un amateur de demi-pêche) : "hier soir, il s’est mis grave grive". 
De même, la grive, voleuse, est à l’origine du substantif "grivèlerie". La grivèlerie, dont se rendent coupables ceux qui, sans argent, consomment dans un café ou un restaurant, est punie par la loi. (ça existe aussi pour les spécialistes des clops..).

Une recette de grives sur canapés.

Préparation : 50 min
Cuisson : 1 heure (à surveiller).

Ingrédients (pour 6 personnes) : Bien sûr, si la grive est le plat de "résistance" du repas, il faudra compter au moins deux grives par invité. De nombreux tourtourains n’ont pas trop de scrupules pour aller jusqu’à trois petits oiseaux.
Les gourmets-gourmands savent que les meilleures grives sont celles qui ont mangé les baies de génevrier (le càdeé) alors que celles qui se nourissent de raisins ou d’olives sont moins bonnes.

- 6 grives
- 6 bardes lard blanc
- 6 tranches pain frais de 3 cm épaisseur (pain de campagne)
- ficelle à rôti et plat rectangulaire allant au four.

Préparation : 

Les grives sont plumées (5 min par oiseau) et vidées selon votre idée.
Certains gardent les intestins qui les rendent plus goûteuses. Les grives ayant faisandé quelques jours, les "boyaux" vont constituer la crème qui sera retirée de la grive et étalée sur la tranche.
Les poser une par une sur leur tranche de pain et les barder. Ficeler pour stabiliser le lard qui va se racornir à la cuisson. (le lard ser aussi à faire un bon jus ..).

 

La technique vise à les cuire doucement, protégées par le gras et donc rester moelleuses et goûteuses à souhait. Le pain sert à récolter le jus tel un buvard.

Mettre au four à 150°C (thermostat 5) pendant une heure. En connaissant bien le fonctionnement de son four, on peut adapter ce temps de cuisson : 1h ou 1h10 ou 50mn. Le pain peut se placer dans un deuxième temps (environ 15mn après).

Le secret réside dans l’heure complète de cuisson. L’odeur du pain grillé en fin de cuisson va guider votre nez. .

Cette recette se fait aussi avec une cocotte en fonte : feu pas trop fort et grives imbibées par le jus. Certains rajoutent quelques boules de genièvre, dans la cocotte ou directement dans la grive. Dans l’assiette, recouvrir la tranche avec le lard pressé entre les doigts et un peu du jus de la cocotte. Et si vous n’aimez pas ce plat à la folie, ne vous génez pas ! donnez à votre voisin !

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la chasse aux grives, vous pouvez consulter un site spécialisé et très bien documenté ( les postes, les différentes chasses, les appeaux, les chilets, les types de grives et des détails très prècis sur ces oiseaux ) :
http://www.grives.net
 

 ( à la suite d’un message du responsable du site www.grives.net, j’ai supprimé la photo de fin d’article : elle présentait deux chasseurs avec environ 200 grives au sol, devant eux, comme un trophée. Ce webmaster, à juste titre, n’était pas très satisfait par l’image fausse donnée par cette photo : il a raison mais il n’y avait aucun manque de respect de ma part envers la grive ou les chasseurs.).

 

 

Vos commentaires

  • Le 18 juillet 2009 à 18:40, par Webmaster Grives.net En réponse à : Grives.net - La passion des grives et de la chasse

    Grive musicienne, grive mauvis, grive litorne, grive draine et merle noir. Variétés de grives, photos et descriptifs, modes et techniques de chasse à la grive, forum chasse, petites annonces chasse gratuites, matériel... Tout sur la chasse à la grive et la chasse en général.

    L’adresse du site est :
    http://www.grives.net

    Par contre la photo ci dessus avec une quantité impressionnante de grives tuées, ne correspond pas du tout aux valeurs des membres du site.
    Nous pratiquons des chasses traditionnelles et respectons notre gibier, la grive !

    Le webmaster du site http://www.grives.net

  • Le 18 juillet 2009 à 19:46, par Gilbert Giraud En réponse à : Nos chères grives...

    Merci pour votre message. Votre appréciation sur la photo est tout à fait louable et j’ai déjà retiré l’image en question. Il n’y avait pas, malgré tout, dans cette illustration une quelconque justification du massacre que peuvent subir certaines races animales et les oiseaux en particulier. Bravo pour votre engagement.Cordialement.

  • Le 9 janvier 2010 à 19:23 En réponse à : Les grives

    Merci pour votre action, la supression de la photo, car il s’agissait de ces "fameuses" chasses en Espagne... Rien à voir avec nos chasses traditionnelles et nos petits prélèvements pour manger quatres grives entre collègues
    Venez faire un tour sur le site vous comprendrez tres vite...
    Sincèrement

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017