Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > La végétation , la flore :arbres, fleurs, champignons > La nigelle de Damas .

La nigelle de Damas .

Préparation :

Lavez la botte de coriandre et hachez-la. Epluchez, lavez et coupez les oignons en fines lamelles. Ecrasez une cuillère à café de nigelle et laissez l’autre moitié de côté pour plus tard.

Frottez les morceaux de poulet avec les grains écrasés et mettez-les dans une marmite. Ajoutez l’huile d’olive, le gingembre, le sel, le poivre. A feu vif, faites revenir les morceaux de poulet pendant 5 minutes environ, tout en les retournant. Ajoutez les deux verres d’eau et le safran. Portez à ébullition et goûtez.

Ajoutez la coriandre hachée, le reste de grains de nigelle entiers et le citron confit préalablement coupé en quartiers. Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 40 minutes. Dans un plat, dressez les morceaux de poulet, versez-y la sauce, veillez à ce que les grains de nigelle et les quartiers de citron confit soient bien visibles sur le poulet. Servez chaud. l

 

 

 

 

 

 

 

 

-->

 La nigelle de Damas . 

Quand on promène le long des chemins de Tourtour on a la chance de pouvoir admirer des dizaines d’espèces de fleurs : en ce moment (au début du printemps) c’est un vrai régal car elles fleurissent les unes après les autres. Regardez-bien, à côté des coquelicots, elle sont là...

Par exemple, la nigelle de Damas : mon cousin Michel me l’a faite connaître (et reconnaître) et elle mérite effectivement une petite présentation . (les lecteurs attentifs auront remarqué qu’en cette période de printemps le site a insisté sur la flore du village avec des articles sur les euphorbes, les arbousiers et les bourraches officinales).

Nom commun : Nigelle de Damas, "Cheveux de Vénus".(j’ai essayé de savoir pourquoi "Damas" mais rien pour l’instant...). 

Origine : les pentes rocailleuses et les friches du sud de l’Europe et de l’Afrique du Nord.

Famille : Renonculacées.

Caractéristiques : Annuelle. Tiges dressées uniques ou ramifiées. 

Feuillage très fin d’où son nom commun de "Cheveux de Vénus". Hauteur 50 cm mais il existe des variétés naines de 20 à 25 cm.

Floraison : La floraison en été est généralement bleue mais il existe des variétés à floraison blanche ou rose. Les fleurs sont suivies de fruits en capsules très décoratives. Ces capsules virent au brun à maturité.

Quelques variétés de Nigelles de Damas :
- ’Blue Midget’ bleu, 25 cm
- ’Dwarf Moody Blue’ violet puis bleu, 20 cm 
- ’Miss Jeckyll’ bleu ciel, 45 cm
- ’Mulberry Rose’ rose, 45 cm



Espèces voisines
(peu utilisées) :
- Nigella hispanica : 60 cm, fleurs bleu intense et étamines rouges
- Nigella sativa : très vieille espèce de 60 cm dont les graines noires sont utilisées comme épice (le "cumin noir" dans la cuisine du Moyen-Orient).

 


Sol
 : tout sol bien drainé, ordinaire, même pauvre.
Exposition : plein soleil. 
Distance de plantation : 20 cm. Les Nigelles n’aiment pas être transplantées. 
Aucun entretien particulier au cours des saisons car les fleurs fanées restent belles. On peut même laisser les fruits se former pour obtenir des semis spontanés. 
Aucun ennemi mais se méfier toutefois des limaces et escargots sur les semis au printemps.

Nigelle de Damas

Semer en place en mars en recouvrant très peu les graines. On éclaircit le semis, si nécessaire, en gardant une distance de 20 cm entre les plants.
On peut semer en septembre-octobre mais une protection s’impose. Le semis de printemps est bien préférable.
Les Nigelles de Damas se resèment spontanément.

Comme beaucoup d’annuelles, c’est une plante "bouche-trou" idéale pour les jardins un peu sauvages. Elle pourra accompagner les vivaces de plein soleil mais aussi les rosiers (excellente autour des rosiers buisson). Il est possible de la mélanger à d’autres annuelles (Eschscholtzia, Cosmos, Clarkia, Centaurée...) pour réaliser de mini prairies fleuries.
C’est une très bonne fleur à couper.(malgré tout, il faut rester raisonnable car cette fleur est en perpétuelle diminution de superficie, il faut donc la préserver un peu...).
 

 

 Tajine de poulet aux grains de nigelle : (il faudra en parler à Cécile et Béla pour rajouter cette recette sur la carte de la Mimounia...).

Ingrédients : (pour 6 personnes).

Préparation :

Lavez la botte de coriandre et hachez-la. Epluchez, lavez et coupez les oignons en fines lamelles. Ecrasez une cuillère à café de nigelle et laissez l’autre moitié de côté pour plus tard.

Frottez les morceaux de poulet avec les grains écrasés et mettez-les dans une marmite. Ajoutez l’huile d’olive, le gingembre, le sel, le poivre. A feu vif, faites revenir les morceaux de poulet pendant 5 minutes environ, tout en les retournant. Ajoutez les deux verres d’eau et le safran. Portez à ébullition et goûtez.

Ajoutez la coriandre hachée, le reste de grains de nigelle entiers et le citron confit préalablement coupé en quartiers. Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 40 minutes. Dans un plat, dressez les morceaux de poulet, versez-y la sauce, veillez à ce que les grains de nigelle et les quartiers de citron confit soient bien visibles sur le poulet. Servez chaud. l

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 0 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 14 septembre 2017