Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 03 . La cuisine, les recettes, l’huile, les vins... > La pissaladière .

La pissaladière .

 :  

 

  •  200 g de farine (celle de blé convient très bien)
  •  100 g de beurre (ou 2 x 50 g)
  •  1 pincée de sel (ça dépend de la grosseur de la pince)
  •  1 kg de gros oignons (des belles cèbes)
  •  6 cuil à soupe d’huile d’olive (pas obligatoirement du moulin de Tourtour).
  •  1 branchette de thym ( plutôt de Camp Fournier)
  •  1 boîte de filets d’anchois (bien sûr les anchois frais sont l’idéal mais les filets dans les petits verres sont très bien aussi).
  •  12 petites olives noires de Nice (ou de la Garbure)
  •  poivre (il peut, lui, être du moulin).
    Il n’est pas nécessaire de trop laisser reposer la pâte sauf si vous pensez que c’est utile (de vous reposer).
  •  

       1 Versez la farine tamisée dans un saladier, ajoutez le sel et le beurre coupé en très petits morceaux. Travaillez du bout des doigts puis faites un creux au centre et versez 5 cl d’eau froide. Formez une boule de pâte et laissez-la reposer au frais au moins 30 minutes.

       

      2 Pelez les oignons et coupez-les en rondelles de 0,5 cm d’épaisseur. Déposez-les dans une cocotte avec 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, 3 cuillères à soupe d’eau et une pincée de sel. Couvrez et laissez cuire 40 minutes.

        

       

      3 En fin de cuisson, retirez le couvercle pour faire évaporer le maximum de jus, mais sans laisser colorer les oignons qui doivent être comme confits. -

       

      4 Préchauffez le four à 210°C. Etalez la pâte et garnissez-en un moule à tarte (ou un moule rectangulaire de 20 cm x 28 cm pour l’apéritif).

       

      5 Sur les oignons complètement refroidis, égalisez la surface.

       

       

      6 Saupoudrez de thym puis faites des croisillons avec les filets d’anchois (fendus en deux dans le sens de la longueur). Répartissez les olives, arrosez d’un filet d’huile d’olive et enfournez 25 à 30 minutes. Dégustez chaud, tiède ou froid.

       

      Avec une petite salade verte ou d’endives, cela vous fait une entrée bien agréable. A l’apéro, nul ne s’en plaindra...

     

     

     

  • -->

    La pissaladière. 

       

     Un petit creux à 16h15 : direction la boulangerie, juste à côté de la fontaine de la place. Et un regard vers la vitrine réfigérée où les religieuses côtoient les mille-feuilles et les babas au rhum : et pourtant votre oeil est attiré par ce qui se trouve à 30 cm à gauche, les morceaux de pissaladière. Et vous demandez gentilment une part de cette tarte provençale aux oignons. Un régal qui remplit plein de creux sans faire trop de bosses.

    Pissaladière

    Pour 4-5 personnes :  

     

  •  200 g de farine (celle de blé convient très bien)
  •  100 g de beurre (ou 2 x 50 g)
  •  1 pincée de sel (ça dépend de la grosseur de la pince)
  •  1 kg de gros oignons (des belles cèbes)
  •  6 cuil à soupe d’huile d’olive (pas obligatoirement du moulin de Tourtour).
  •  1 branchette de thym ( plutôt de Camp Fournier)
  •  1 boîte de filets d’anchois (bien sûr les anchois frais sont l’idéal mais les filets dans les petits verres sont très bien aussi).
  •  12 petites olives noires de Nice (ou de la Garbure)
  •  poivre (il peut, lui, être du moulin).
    Il n’est pas nécessaire de trop laisser reposer la pâte sauf si vous pensez que c’est utile (de vous reposer).
  •  

       1 Versez la farine tamisée dans un saladier, ajoutez le sel et le beurre coupé en très petits morceaux. Travaillez du bout des doigts puis faites un creux au centre et versez 5 cl d’eau froide. Formez une boule de pâte et laissez-la reposer au frais au moins 30 minutes.

       

      2 Pelez les oignons et coupez-les en rondelles de 0,5 cm d’épaisseur. Déposez-les dans une cocotte avec 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, 3 cuillères à soupe d’eau et une pincée de sel. Couvrez et laissez cuire 40 minutes.

        

       

      3 En fin de cuisson, retirez le couvercle pour faire évaporer le maximum de jus, mais sans laisser colorer les oignons qui doivent être comme confits. -

       

      4 Préchauffez le four à 210°C. Etalez la pâte et garnissez-en un moule à tarte (ou un moule rectangulaire de 20 cm x 28 cm pour l’apéritif).

       

      5 Sur les oignons complètement refroidis, égalisez la surface.

       

       

      6 Saupoudrez de thym puis faites des croisillons avec les filets d’anchois (fendus en deux dans le sens de la longueur). Répartissez les olives, arrosez d’un filet d’huile d’olive et enfournez 25 à 30 minutes. Dégustez chaud, tiède ou froid.

       

      Avec une petite salade verte ou d’endives, cela vous fait une entrée bien agréable. A l’apéro, nul ne s’en plaindra...

     

     

     

  • Répondre à cet article

    Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

    Mis à jour le samedi 12 mai 2018