Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 02 . Bernard Buffet (artiste peintre) > La place du jardin Annabel et Bernard Buffet est inaugurée .

La place du jardin Annabel et Bernard Buffet est inaugurée .

p>

 

 

 La place du jardin Annabel et Bernard Buffet , 

inauguration à Tourtour, août 2010 .

  

Autrefois cet espace a été le jardin potager du château situé au-dessus (et qui abrite aujourd’hui les bureaux de la mairie) : quand le château est devenu communal en 1954 (lors du mandat d’Auguste Troin), l’espace est devenu jardin public pour la promenade et le jeu de boules . Malgré tout, jusqu’à présent, la tradition tourtouraine voulait que l’on conservât l’appelation "le grand jardin" : depuis quelques jours, le nom officiel est " Place du jardin Annabel et Bernard Buffet " . 

 La voilà la nouvelle " Place du jardin Annabel et Bernard Buffet " ! (avec la vue panoramique sur le Bessillon et la Sainte-Victoire).

On peut dire ouf ! ça y est ! euréka ! àmdoullillàh ! l’inauguration a eu lieu ! (on se souvient qu’elle était prévue l’an dernier, donc 12 mois après on apprécie encore plus ...) . En tout cas, c’est fait !! Et l’association présidée par Alain Vagh a enfin trouvé le nom de la plaque : on se souvient que la question se posait entre la "place" AetBB ou alors le "jardin" A et BB et notre artiste du cabanon de la Baume a tranché pour enfin écrire la phrase " Place du jardin Annabel et Bernard Buffet " ... Il ne faut pas en vouloir à notre artiste salernois de cette syntaxe particulière mais l’ancienne plaque apposée contre le mur de l’Union (mur opposé) était déjà intitulée "Place du jardin public" avec la traduction en provençal " plaço doù jardin publi ". Pour bien montrer aux irréductibles que je n’ai pas encore décidé d’être moins casse-pieds ni moins tatillon, un petit détail est à noter : les deux plaques sont encore en place, en même temps (11 jours après !). Pour les touristes et visiteurs ça ne va pas être simple de s’y retrouver....Bien sûr, on va bientôt la retirer ...

   

L’inauguration a eu lieu et notre correspondante locale de Var-Matin était immanquablement aux premières loges pour rendre compte de la manifestation et l’article qui en a retracé le déroulement est paru deux jours plus tard . Et miracle, pour une fois, la pommade habituelle n’a pas été aplliquée et le cirage de pompes n’a pas été au programme du soir (et de l’article du matin) ... Dans le fond on le sait, il ne faut jamais désepérer de l’humanité (ni de l’idée ni du journal du même nom !) : il est donc réconfortant de voir que Mlle Bono n’est pas uniquement et éternellement la courroie de transmission de l’information municipale, elle parvient quelquefois à écrire elle-même ses articles et à se libérer à de rares occasions de l’emprise des tenants du pouvoir local... Merci Isabelle, votre article était sobre, juste, loyal et nous sommes fiers de vous connaître sous ce jour nouveau ! Que Saint-Denis puisse vous garder longtemps Madame dans cette disposition d’esprit citoyen et d’équité morale ! (autrement dit bien à l’abri de la bactérie mâle de type Coste qui vous cause souvent tant de mal...). Ou alors (mais moun dioù, est-ce bien raisonnable de penser à cela ?) ne s’agirait-il pas de lignes déjà écrites par l’entourage de Mr Vagh ? On va pourtant rester sur le côté positif et continuer à croire que notre Isabelle est bien responsable de ce qui a été écrit et publié dans Var-Matin ce jour-là ....

 Un petit détail qui ne figure pourtant pas dans l’article

mais on n’ en voudra

pas à Mme Bono car il faudrait être au village tous les jours pour s’ apercevoir de l’anomalie... : Vous voyez ce banc ! (photo ci-contre à gauche), c’est celui du côté ouest (les 3 suivants ornaient autrefois les autres points cardinaux) : mais au fait ! pourquoi parler des bancs à propos de l’inauguration de la place ? Eh bien justement, ça a un vrai rapport de cause à effet ! Les bancs du jardin public étaient dans un état pitoyable depuis plusieurs mois (on va arrondir à un an ...) et la vie continuait comme un longue draille tranquille sans que quiconque à la mairie ne songe à les réparer : au fil des intempéries saisonnières, les lattes se déterioraient davantage et tombaient les unes après les autres sans être ni remplacées ni reposées.

 

 

Immanquablement, 3 bancs sur 4 se retrouvèrent inutilisables à la fin du printemps et le grand jardin public avait vraiment triste mine, d’autant plus que la bordure d’arbustes était envahie de mauvaises herbes sur 30 mètres ... Au mois de juin puis en juillet et début août, on ne change rien, on continue ! Tant pis pour les touristes et les visiteurs qui veulent s’asseoir un moment pour jouir de la vue panoramique, ils restent debout c’est bon pour la circulation veineuse ...Mais le 9 août c’est la cérémonie, va donc falloir s’en occuper un tantinet de la pampa et du coin Beyrouth, sinon Alain Vagh va aganter la cagagne... Et dans la journée du vendredi 7 c’est l’effervescence, le jardin public est l’objet de toutes les attentions : trois mètres-cubes de brousailles sont emmenées à la décharge de Pilabre, un banc est totalement retiré de la place et des lattes récupérées servent alors à compléter les autres bancs . Les bancs ne sont pas encore vernis mais l’honneur est sauf... Donc, vraiment merci, heureusement on a eu l’inauguration et les touristes aoûtiens ont alors droit maintenant à un peu plus de respect que les juilletistes... On le sait, ce n’est pas grave !!...

Le titre de l’article de Var-Matin paru le mercredi 11 août 2010 a été : " La Place Annabel et Bernard Buffet a été inaugurée en musique et émotions " . 
Quelques extraits :

" Lundi soir, la place du jardin Annabel et Bernard Buffet a été inaugurée à Tourtour par José Artur, un ami proche du célèbre artiste décédé.Trois cents personnes ont assisté à cette inauguration parmi lesquelles de nombreuses personnalités dont Henri Périer, commissaire de grandes expositions, Alain Vagh qui oeuvre pour la mémoire de l’artiste à Tourtour, les élus des communes voisines et Nicolas Buffet très ému de l’honneur rendu à ses parents." 
(à noter que les élus dracénois, ceux de la CAD et les réprésentants de la préfecture étaient étrangement tous absents, cette bouderie ayant peut-être une relation avec la quasi fermeture des discussions entre Tourtour et la CAD à propos de l’entrée dans la communauté d’agglomération dracénoise, idée qui est donc provisoirement abandonnée au profit d’un rapprochement avec les pays du Verdon -mais rien n’est encore décidé, ici on va lentement, et le préfet décidera en dernier recours si jamais la municipalité tourtouraine ne prend pas position en temps voulu, donc avant 2011 ).

Les discours d’inauguration ont été prononcés par notre maire Pierre Jugy qui a rendu hommage à la famille et a remercié Mr Vagh pour son engagement associatif sur la commune pour favoriser l’hommage aux artistes Buffet . Ensuite, le journaliste José Artur,  ami du peintre, a retracé la vie d’Annabel et Bernard et apporté une note personnelle au portrait du peintre et de sa muse . En soirée, un concert avait été créé spécialement pour l’inauguration par Nicolas Buffet (le fils du couple) avec ses amis Nicolas Deutsch à la contrebasse, Victor Vagh, Constance Amiot, Romain Calibre, Khalil Chahine à la guitare, Pierre Hossein : de la world music accompagnée par la projection de dizaines de photos sur les murs du château, un spectacle splendide salué par toute l’assistance .

Une bien belle soirée mais ne m’en veuillez pas de me souvenir de l’annonce qui en avait été faite en conseil municipal par le maire Mr Jugy : "ce sera un événement d’ampleur nationale !! ". Allez, mon cher Pierre, on ne va pas trop fanfaronner, on va se contenter d’un peu moins...

En tout cas, à la fin de cette inauguration, tous les tourtourains étaient d’accord sur un point : "ça s’est bien passé !...".

Vos commentaires

  • Le 20 août 2010 à 21:30, par Goure En réponse à : AB et BB

    C’est pas à Ampus qu’on va inaugurer le Boulevard Picasso !! Quitte à en attraper la cagagne après s’être décarcassé à faire peindre tous les descendants de Picasso venus en car de Vallauris !
    Tant pis on sera toujours la banlieue minable des quartiers chics sis à Tourtour..

Répondre à cet article