Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Patrimoine local > 01 Les monuments, le musée, le moulin, le théâtre de verdure. > Le Moulin à Huile . > La " roustide " au moulin à huile . > La roustide de février 2014 au moulin à huile de Tourtour.

La roustide de février 2014 au moulin à huile de Tourtour.

 La roustide de février 2014 

  au moulin à huile de Tourtour. 

Chaque année la campagne oléicole se termine environ à la mi-février et la fin de la saison se fête avec la traditionnelle rencontre au moulin autour de la fameuse "roustide" ...
Cette soirée a été inaugurée dans les années 80 : le but était de permettre aux tourtourains (propriétaires d’oliviers ou non) de venir découvrir le nectar de l’année et partager le verre de l’amitié. Et quoi de plus convivial que de se retrouver autour d’une bonne rôtie d’ail, ces petites tranches de pain grillé que l’on frotte avec une gousse d’ail ... Au fil des années, cette tradition a permis d’inviter les nouveaux résidents (étrangers ou pas) pour qu’ils puissent découvrir le moulin en activité et rencontrer des tourtourains qu’ils ne connaissent pas encore. A chaque roustide, une bonne centaine de personnes dans le moulin, belle affluence pour un succès assuré ...

Le maire a tenu à féliciter et à remercier les agents communaux qui font tourner le moulin durant presque deux mois pour les olives : le maitre-moulinier, Jean-Marc Simon et ses aides Daniel Dauphin, Claude Ferran, Christophe Deroche et Eric Rodriguez...Lors de la roustide l’équipe du moulin était complétée par Judikaël Mazurier et Jean Piatte, tous deux affectés en priorité au chantier du Théâtre de Verdure (construction des gradins en pierres naturelles).

Dans son allocution, le maire Pierre Jugy a souligné le travail considérable que le moulin réclame pour la trituration d’environ 35 tonnes d’olives qui donnent autour de 7 000 litres du précieux breuvage ...Tourtour est le dernier moulin varois qui fonctionne selon les règles ancestrales et assure une saison entière .(celui de Callian n’est ouvert que pour quelques démonstrations ponctuelles) : notre commune doit se donner les moyens de poursuivre cette tradition villageoise où les propriétaires oléiculteurs sont heureux de voir leur huile sortir des scourtins après le pressage à la presse à bras toute en bois. En période électorale, le moulin est toujours un enjeu et l’on se souvient qu’en 2008, la liste Pélissier avait été accusée (à tort) d’avoir voulu fermer le moulin. En 2014, les deux têtes de liste (Pierre Jugy et Nicolas Milosevic) sont tous les deux parfaitement d’accord sur ce point précis : le moulin doit être conservé, entretenu, restauré si besoin se fait sentir et la saison oléicole doit également se poursuivre selon les modalités actuelles . On ne pourra donc pas affirmer (ou faire circuler le bruit) - pour cette camapagne électorale - que l’un des deux candidats veut fermer le moulin...

Le maître-moulinier, Jean-Marc Simon, a insisté sur le côté patrimonial de ce moulin ancestral et sur le service rendu aux propriétaires d’oliviers qui sont ravis de confier leurs olives à la trituration à la presse à bras et aux scourtins ...

Chaque roustide est un succès d’affluence ...

Autour du buffet...

Le pain grillé, les gousses d’ail et l’huile toute fraîche... la recette de la roustide est simple !...

Les olives ont été triturées avec les scourtins et la presse à bras ...et le soir de la roustide chacun se presse pour la goûter !...

Au mois de janvier, un reportage (hélas trop court) sur le moulin de Tourtour était passé sur France3 région :


Vous pouvez voir ce reportage en allant sur le lien suivant :
http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_cote_dazur_,94815414.html

(merci à la page Facebook pour les photos).

Vos commentaires

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017