Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 01 . Les fêtes au village. > Le 14 juillet, Fête Nationale . > Le 14 juillet 2012 au village de Tourtour .

Le 14 juillet 2012 au village de Tourtour .

 Le 14 juillet 2012  

 au village de Tourtour . 

 

  

L’an dernier, le jour de la fête nationale avait été l’occasion d’une cérémonie qui restera gravée dans le marbre de l’Histoire de notre village : si l’on veut retrouver quelques souvenirs de cet événement 2011 placé sous le signe de la couillonnade et du ridicule, il est conseillé d’aller consulter le lien suivant :
tourtour.village.free.fr/ecrire/ (article n°889).

Certes, cette cérémonie 2012 n’aura pas connu une émotion aussi forte que la fameuse inauguration du distributeur automatique de billets l’an dernier mais, malgré tout, elle nous a réservé quelques petites perles dont notre cher maire a le secret ...

La première surprise fut l’absence d’une gerbe à déposer : c’est vrai, en 2011, elle n’avait pas été prévue non plus, (le porte-drapeau des Anciens Combattants s’en était offusqué !) mais on pouvait donc imaginer qu’elle allait effectuer son légitime retour en cette année 2012 ... Eh bien non !! surprise ...pas de gerbe ! La tenancière du cordon des finances communales, la chère Mme Coste-Barthillat, a sans doute voulu montrer - encore une fois - qu’elle savait faire des économies mais, cette sage précaution ne l’a pas effleurée pour la commande du feu d’artifice qui a coûté plusieurs milliers d’euros ... Donc, une gerbe à 100€ n’eût guère été une folie qui aurait attiré les foudres de la Cour des Comptes ... Enfin, ce n’est pas grave !... pour l’équipe municipale, le Monument aux Morts ne mérite donc pas un hommage fleuri puisque nos anciens tourtourains morts pour la France ne se relèveront effectivement pas pour se plaindre ...

Une autre surprise, l’absence de quelques mots en hommage pour un soldat français décédé la veille au Camp militaire de Canjuers : ce drame local (relaté dans le Var-Matin du 14 juillet) méritait aussi de figurer avec les soldats disparus sur les terrains d’opérations à qui l’on a accordé une minute de silence ...Mr le maire nous a parlé de l’Afghanistan mais il a oublié qu’à seulement 30 km de Tourtour, un soldat français avait trouvé la mort...

Cette année encore, Pierre Jugy nous a fait le coup de la Fête Nationale qui est un jour de fête qu’il faut dignement célébrer par de belles libations à la française ... Mais, en cette année 2012, il a écouté quelques conseils d’un site internet renégat et il a donc daigné dire quelques mots sur la Révolution Française, avec une incursion historique vers 1792 (!!)...Merci mr le maire !... 

Encore un fait surprenant : l’oubli de l’anniversaire du fameux DAB, ce célèbre distributeur automatique de billets qui avait été inauguré en grandes pompes l’an dernier - jour pour jour ! Bon, c’est vrai aussi que la Barclays Bank est actuellement au centre d’un énorme scandale financier et que ce n’est peut-être pas le moment de glorifier un organisme bancaire qui vient d’être condamné à une amende de 360 millions d’euros, ce qui nous rend donc sceptique sur sa vraie fiabilité ...

Les pompiers ont eu droit à quelques mots de remerciements sur leurs actions de sauvegarde et de préservation des terres autour du village mais également sur leur oeuvre d’assistance aux personnes .

  

Après une minute de silence , le maire a convié l’assistance (environ quarante personnes) à se diriger vers le château communal pour le buffet au-dessus du jardin du même nom ...

Le second discours - devant le château - a permis au maire de nous faire étalage de son grand courage dans des conditions difficiles (ce qui nous rassure un tantinet ..) . En effet, il nous a informé que pour le feu d’artifice du 13 juillet au soir, il avait bravé la position du préfet qui n’autorisait pas le tirage des fusées et il précise : " j’ai pris sur moi-même de décider le feu ..." ! Bravo, Mr le maire, vous avez ignoré le préfet, vous êtes un bel exemple civique pour les jeunes générations !... Et, dites-nous, au fait : si, par malheur, un accident s’était produit, comment auriez-vous expliqué votre témérité rébelle aux parents de l’enfant gravement blessé ??... Il vous a été facile - le lendemain le risque était passé - de jouer le matamore mais votre inconscience n’est rien de moins que le reflet d’une grave incompétence et d’une coupable irresponsabilité ...

Mr le maire a parlé de l’école et des travaux réalisés dans la cuisine pour se mettre en règle avec les nouvelles règles d’hygiène alimentaire : les cantines scolaires sont soumises maintenant à des normes désignées HACCP qui sont très précises et qui nécessitent donc des aménagements spécifiques, en particulier dans les écoles où les aliments sont préparés sur place . Par contre, comme par hasard, le maire n’a rien dit sur les produits bio que réclament des parents d’élèves au conseil d’école !..
En parlant d’école... L’autre jour, je me demandais pourquoi la municipalité ne demandait pas la dénomination (nominative) de l’école de Tourtour : ce serait alors l’occasion d’un sondage auprès des habitants, d’un travail avec les élèves, et une commission déciderait enfin du nom de l’école ... (un exemple : école Bernard Buffet , ça ferait plaisir à beaucoup ! non ?...).

Comment éviter que le gaz de schiste ne soit pas quelque part dans le discours ? Notre maire a tellement infiltré les groupes écologistes opposés au gaz de schiste, il a tellement fait croire qu’il était le sauveur du Haut-Var qu’il est bien obligé maintenant de continuer à jouer le messie : avec ce seul argument électoral, il a réussi à obtenir 3,52% des voix et il est raisonnable de penser qu’il atteindra au moins les 4,52% la prochaine fois !... Pour arriver à ce prochain succès, Pierre Jugy a voulu - d’ores et déjà - se poser à nouveau en candidat avec l’étiquette verte (mais sans vouloir - soi disant - ni étiquette ni couleur ..) : nul doute qu’il va rajouter bientôt la réforme du code minier et les forages en bord de mer qui sont les sujets "tendance du moment" auxquels les collectifs écologistes varois sont déjà accrochés !... 

Le dernier point du discours devant le château a concerné l’intercommunalité et ce sujet a été l’occasion d’une belle entourloupe verbale dont Mr Jugy a le secret !... Mr le maire s’est élévé contre l’Etat et il a donc fait preuve d’une nouvelle rébellion avec force et autorité (sic) : " l’Etat a décidé que nous devions - les 11 communes du Haut-Var-Verdon - être rattachés à la Cad mais nous n’en voulons pas et nous disons NON ! Donc, je me suis placé en porte-parole et les 11 maires ont donc décidé de ne pas accepter la Cad " ... Bravo, messieurs les maires ! c’est vraiment bien !! ......Mais, dites-nous, un petit détail ! L’Etat a décidé et il est là pour cela, mine de rien ... Maintenant, le gouvernement a changé, attendons la nouvelle proposition d’organisation administrative du territoire et on verra bien !. Par contre, Mr le maire, vous vous plaignez que l’Etat décide mais vous, 11 maires vous décidez aussi, seuls, tout seuls ! Ne vous viendrait-il pas à l’esprit que ce sujet important puisse faire l’objet de discussions, de rencontres et de débats avec les habitants concernés ? Ce serait la moindre des choses que de consulter la population haut-varoise pour connaître sa position sur l’intercommunalité ... C’est un peu curieux - de nos jours - que des élus comme Pierre Jugy puissent imaginer que les citoyens n’ont rien à dire, rien à proposer et qu’il faut les tenir à l’écart de toute participation à un débat d’idées

   le drapeau .....

Revenons un petit instant au Monument aux Morts ! Mr le maire a parlé des pompiers mais il n’a eu aucun mot pour le porte-drapeau et pour le symbloe républicain qu’il représente chaque année : cet oubli était tellement injurieux que notre cher Gilbert Gibellin a fait signe avec son index dirigé vers sa poitrine, geste qui voulait dire, tout simplement : " et moi, je n’ai pas droit à quelques mots en hommage au drapeau des enfants de la Patrie, et des soldats morts pour notre république ?? "... Eh bien, non ! Gibe ! rien pour toi et rien pour le drapeau !! Que dalle ! Tu reviendras plus tard ...
Quand nous sommes arrivés sur le parvis du château, Gilbert Gibellin est venu me faire part de sa déception sur l’absence d’un moindre hommage et d’une moindre allusion au drapeau ... Je lui ai donc conseillé d’aller le dire à Mr le maire qui pourrait donc rectifier le tir et dire quelques mots : c’est ce que Gibe a fait, il est allé voir Pierre Jugy pour lui dire son ressentiment !. Et bien sûr, logiquement, le maire a demandé une minute d’attention et il a fait un couplet élogieux sur le personnage tourtourain qui est là chaque année, en oubliant malgré tout de citer la symbolique du drapeau (mais c’était déjà bien d’avoir réparé l’oubli !)...

Ci-dessous, le regard interrogateur du porte-drapeau Gilbert Gibellin qui comprend qu’on l’a bien ignoré en ce moment symbolique et qui ne comprend pas très bien pourquoi ...

 

Cette anecdote, je ne devais pas en parler dans cet article car je considérais que la question avait été réglée ... hélas, certains esprits tordus me poussent à quelques précisions ... 
En effet, le lendemain, dans le sanctuaire des Ormeaux, la bande des orphelins du Palais-Bourbon (les désappointés de la Huitième) , le super team "Révelli-Simon et associés" accrochent quelques oreilles bienveillantes et ils balancent leurs vannes vénéneuses, du style : " hier, le maire n’a pas été content que Gilbert Gibellin vienne lui faire remarquer qu’il n’avait rien dit ni sur lui ni sur le drapeau ! ...Et si Gibe est allé le dire à Pierre, c’est parce que Giraud lui a fait monter la tensioin, il a encore voulu mettre la panique (le mot employé exact est plutôt "le b...." ) !!...Eh bien non messieurs, vos langues de vipères (le mot juste serait plutôt " de p....) sont vraiment malfaisantes et aussi vicelardes que vos esprits sont dérangés... Gibe a bien eu raison d’être offusqué, outré et déçu de l’attitude de votre champion à 3,52% qui, décidément, n’a vraiment pas le gaoubî d’un élu du peuple et Gibe a eu également raison d’aller le dire tranquillement le dire au porteur de l’écharpe tricolore ... Vouloir m’attribuer une quelconque responsabilité dans cet incident révélateur de la petitesse de Pierrot la Jugeotte, c’est vous mettre , messieurs les censeurs, dans la catégorie des branquignoles de haute volée....

Chers messieurs de bonne famille , vous avez viré de bord et vous êtes la honte de vos anciens ! Que Saint-Denis ne vous protège que de loin !............ 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 8 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le lundi 21 mai 2018