Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 02 . Les associations. > Théâtre : Association "Les coulisses de Tourtour" > Le Festival de Théâtre de Tourtour > Le 1er Festival de Théâtre de Tourtour, édition 2018 > Le 1er Festival de Théâtre de Tourtour : la dynamique est lancée...

Le 1er Festival de Théâtre de Tourtour : la dynamique est lancée...

 L1er Festival dThéâtre dTourtour : 

 la dynamique est lancée... 

La grande ordonnatrice du Festival, Florence Lamanna, et son co-organisateur Philippe Fernandes peuvent être fiers du succès remporté par la première édition du Festival de Théâtre de Tourtour. Sur le six soirées de spectacles au Théâtre de Verdure, environ six cents personnes au total ont assisté aux représentations, malgré les aléas fréquents d’une météo capricieuse et d’un mistral parfois frisquet... Les spectateurs se sont cependant bien régalés et nul doute que le second festival - en 2019 - saura profiter de l’expérience acquise en ce mois d’août.

Florence et Philippe ont noué de précieux contacts avec plusieurs troupes (à Fréjus, aux Arcs) mais leur plus belle réussite a été la rencontre avec Frédéric Bouraly (le José de M6), vacancier de longue date à Tourtour : ce comédien a promis à Florence qu’elle pourrait compter en 2019 sur plusieurs "pointures" qui seront ravies de venir jouer à Tourtour...Le nom de François Morel a été avancé et cette proposition a fait pleurer de joie notre chère Florence...

Parmi les reproches (et surtout les regrets) que l’on peut légitiment formuler, le premier ne concerne ni le festival, ni le contenu, ni l’organisation : il s’agit - encore une fois - de l’inconvenance et de l’irrespect des élus qui ont brillé par leur absence !...Comment accepter qu’un maire ne vienne pas cinq petites minutes pour remercier tous les bénévoles qui ont oeuvré pour ce premier festival ? Comment justifier que les adjoints et les conseillers ne viennent pas féliciter les organisateurs pour leur engagement associatif et culturel dans la vie du village ? Combien de fois faudra t-il souligner ce dédain irrévérencieux de nos élus pour qu’ils finissent par comprendre leur méprisante incorrection envers ceux qui participent grandement aux festivités locales ? Espérons qu’en 2019 ils puissent agir avec un peu plus de considération !!...(Que Saint-Denis nous entende !!..).

Autre léger reproche...Le festival de Théâtre gagne-t-il vraiment en qualité (et en crédibilité) à cumuler environ une heure de chansons qui ressemblent plus à des interludes en forme de bouche-trou qu’à une véritable interaction culturelle entre deux formes d’expression artistique ??...La chanteuse lyrique (femme du metteur en scène des Physiciens) a chanté trop longtemps et son répertoire n’avait pas trop sa place en ouverture de la pièce...Le récital de Youness constitué de reprises de standards anglo-saxons (plus un titre de Michel Berger) était-il vraiment bien intégré dans la programmation ? Les amateurs de théâtre sont-ils prêts à écouter "il jouait du piano debout", chanson culte -certes- qui pourtant n’apporte guère à la soirée théâtrale ? Les expressions plurielles sont parfois agréables mais elles ne sont pas toujours faciles à marier...

Les improvisations de la troupe Pil (de Philippe Fernandes) ont égayé les périodes de "surprises des Tourteaux" (à 19h30) et chacun aura pu découvrir ainsi le résultat des cours donnés à Tourtour. Nombreux seront les spectateurs qui se souviendront de la fameuse réplique de Florence à sa copine : "demande au monsieur du premier rang s’il peut nous montrer son string !!..."

"Ouvrages de dames", avec Florence qui porte courageusement sa croix !...

Dans le domaine de la médiatisation, il est indéniable qu’il était difficile d’en faire plus !...Sur Facebook, ce sont des dizaines et des dizaines de messages qui ont inondé le réseau durant quinze jours ! Sur le village (et les alentours), quel est le haut-varois qui n’a pas été interpellé par un panneau, par une affiche, par une banderole, par un flyer annonçant le festival ou telle pièce du programme ?... Rien n’a été laissé au hasard : les clients des restaurants alpagués en plein repas, les passants sollicités dans les ruelles ou sur les terrasses, les vendeuses des boutiques Florence qui se transformaient en camelots de foire....De l’hyper-médiatisation du style frôlant le " too much ", de l’information frisant l’overdose, de la sensibilisation approchant la surchauffe... Sans aucun doute, les organisateurs ne pourront guère se reprocher de ne pas avoir mis suffisamment le paquet !!...
Néanmoins, dans la case "bilan et perspectives", ne sera-t-il pas utile de se poser la question des moyens engagés (coût, temps, personnel -pro ou bénévole-...) en regard des effets obtenus ? Est-il vraiment satisfaisant de se décarcasser pour que tout le Haut-Var sache que la pièce "Ouvrages de dames" serait jouée par Florence le vendredi 24 août alors que l’horaire choisi (17h30) a seulement permis à une quarantaine de personnes d’assister au spectacle ?

A l’entrée de l’espace "Théâtre de Verdure", les organisateurs avaient prévu un coin buvette-restauration qui ouvrait chaque soir à 19h : une collaboration entre le restaurant "le Tangana" et le festival qui aura ravi les spectateurs. Les tourtourains et les vacanciers ont ainsi découvert la nouvelle offre de restauration située sur la place du village : un concept innovant ("cantine du monde") avec des plats originaux, des préparations qui sont "faites maison" (et ce n’est pas qu’une formule attrape-touriste !)...Bravo à Titi, à Elsa et ses parents pour avoir su contenter les papilles des amateurs de soirées théâtrales (qui n’en sont pas moins des amateurs de curiosités culinaires)...

Evidemment, le premier festival aura essuyé les plâtres et tous les points ayant posé quelques soucis seront bientôt discutés dans le cadre de l’association "les Coulisses de Tourtour" : notre but, - comme très souvent dans le site "Tourtour, notre village - est seulement de souligner quelques anicroches, de pointer certains flottements, de soulever un ou deux lièvres, de provoquer des questionnements dans une démarche sincèrement constructive de participer à une réflexion commune vers une amélioration, une optimisation de la structure organisationnelle du festival...

Comme Florence et Philippe, pensons déjà au 2ème festival, celui de l’été 2019...

Répondre à cet article

Stats | 1 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le dimanche 23 septembre 2018