Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 03 . Programme des activités de l’été . > 000 . Programme été 2019 . > Le 2ème Festival de Théâtre de Tourtour sera parrainé par Véronique (...)

Le 2ème Festival de Théâtre de Tourtour sera parrainé par Véronique Jannot

 Le 2ème Festival de Théâtre de Tourtour 

 sera parrainé par Véronique Jannot 

Florence Lamanna est inlassable, insatiable, infatigable, exigeante, tatillonne, intraitable....Mais n’oublions pas non plus qu’elle peut également être rigoureuse, minutieuse, attentive, perfectionniste... Et la liste pourrait encore s’allonger....

Pour la deuxième édition de son festival (elle assure la majeure partie de l’organisation), Florence s’est engagée aussi fort qu’Arlette Laguiller devant les escaliers de la Mutualité lors des luttes syndicales pour les accords de Grenelle !... Florence s’est démenée dans toute la région pour rencontrer des troupes d’acteurs, des producteurs, des décorateurs, des techniciens, des communicants, des journalistes, des comédiens, des metteurs en scène, des élus.... Elle s’est littéralement mise en quatre, elle s’est totalement impliquée dans tous les domaines de l’organisation pour la réussite de la deuxième édition : les questions techniques, la logistique, les costumes, le programme, les liens avec les médias, le plan budgétaire, les assurances... Du plein temps ou presque ... Mais Florence la passionnée assume et ne recule devant pas grand chose, et surtout pas devant le travail ni les responsabilités...

Au cours de toutes ces rencontres et tous ces divers contacts, Florence a reçu le soutien d’une célèbre comédienne, Véronique Jannot (qui a séjourné sur notre commune dans les années 90) : la fameuse héroïne de Pause-Café et de Belle et Sébastien  a gentiment accepté de parrainer le Festival tourtourain... Une belle récompense pour Florence...

Mais....me direz-vous...le parrain, ça ne devait pas être le pote du maire ?.....
Parlons-en....une drôle d’histoire ....

Le festival "Tourtour en liberté" ... Alors ? c’est parti ou pas ?...

Sur le site internet de l’Office d’Information Touristique, dans la rubrique "Manifestations" puis l’onglet "Programme", il est indiqué :
Lundi 12 au mercredi 14 août 2019, Festival "Tourtour en liberté"au théâtre de verdure (à confirmer)

Il était alors de bon augure d’essayer de savoir si la confirmation se confirmait ou s’il se confirmait plutôt que la confirmation avait peu de chances d’être confirmée...(lol). Avec des moyens légèrement plus minces que la cellule d’investigation de Médiapart, le site "Tourtour, notre village" a vérifié plusieurs sources d’informations considérées comme fiables, afin d’en savoir un peu plus avant le début de l’été...

Le festival "Tourtour en liberté" prévoyait d’organiser trois soirées avec des artistes de renom qui viendraient offrir un spectacle dans le style "coup de coeur" : des noms étaient déjà annoncés comme artistes intéressés, tels Bénabar, Muriel Robin, Patrick Sébastien, François Morel, Anny Duperey... Tous ces artistes ayant en commun une amitié avec les deux organisateurs initiaux du futur festival : Frédéric Bouraly  (le fameux José de la série "Scènes de ménage" sur M6 et aussi copain du maire depuis des années puisque locataire de l’auberge chaque été) mais également Eric Laugérias, producteur-acteur .

Les deux compères Frédéric et Eric (autrement dit Fred et Ric !), en relation avec Florence Lamanna (organisatrice et créatrice du Festival de Théâtre de Tourtour), avaient discuté en septembre dernier d’une organisation parrainée par les deux "parisiens" afin d’offrir une médiatisation plus facile du festival tourtourain...Au fil des mois, les choses ont évolué dans une direction quelque peu parallèle : en effet, les deux pros du spectacle, avec l’appui du couple Le Tinnier (Nathalie et Jean-Louis) qui servait de caution locale et de proximité municipale, avaient envisagé de créer un autre festival, une autre rencontre, au mois d’août (entre les deux week-ends du festival de théâtre !)... Suivant les jours, dans le fil des discussions, on passait de turbulences légères venant de l’ouest à des perturbations plus tumultueuses venues de l’est... Mais face aux faux-semblants, aux postures insincères et aux attitudes à double-jeu de ses interlocuteurs, Florence ne s’est guère retrouvée dans sa démarche initiale... Entre Florence et le quatuor, les liens se sont bien distendus et les relations se sont un "gros tantinet" dégradées : le parrainage du festival que devait assurer le "José de M6" s’est ainsi retrouvé mort-né....Et les trois soirées du "Festival en Liberté", que deviennent-elles alors ? Sans guère de doute, le projet sera reporté à la saison prochaine : soi-disant, pour éviter de causer des conflits avec les autres soirées théâtrales prévues !!...Ah bon...Le fameux quatuor, en reculant son projet d’une année, en profitera donc pour bien faire la pub pour la liste municipale présentée à l’élection du mois de mars 2020.... On comprend qu’annoncer -en fin d’hiver- la venue de quelques têtes d’affiche aux côtés du pote de Pierre Jugy, ça sera bien exploité par les médias, les affiches, les vidéos en pleine campagne électorale... Mais, bien évidemment, en écarquillant de gros yeux effarouchés, les quatre compères nous joueront le refrain de la simple préparation d’un projet théâtral, alors qu’il est maintenant acquis qu’il s’agira en fait d’un coup politicien électoraliste déguisé en projet artistique ...Comme on dit, l’avenir nous dira ce qu’il faudra retenir de tout ça...On va voir...

Le festival "Tourtour en liberté" de la bande des quatre ... Alors ? c’est parti ou pas ?...Bèh non...on verra l’an prochain !!...
Pour cette année, Florence vous prépare une belle édition du Festival de Théâtre, sans arrière-pensée, avec une vraie marraine, Véronique Jannot...

Un petit détail de vocabulaire d’usage :
Le parrainage du Festival de Tourtour sera assuré par Véronique Jannot qui sera donc la marraine...Notre chère Marlène Schiappa va sans doute déposer un texte de loi pour que le terme marrainage soit adopté...Les linguistes ont étudié ce cas en 2016 mais la décision n’a pas encore été prise et l’usage admet donc -pour l’instant- qu’une marraine parraine ...

 

Répondre à cet article

Mis à jour le lundi 7 octobre 2019