Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 04 . L’information municipale . > Le Troumpetoun . > Ce qu’est le Troumpetoun ... > Le Troumpetoun à la relecture ...

Le Troumpetoun à la relecture ...

Le Troumpetoun à la relecture ... 

La sortie du Troumpetoun nouvelle formule avait été promise pour décembre 2008 et le contenu devait donner toutes les informations sur la vie associative du village. L’information municipale devait être complétée par un bulletin de 8 pages , " Tourtour-Actualité " (un temps appelée "billet d’humeur, billet du maire") qui devait traiter (sur la base de 3 ou 4 sorties annuelles) de tout ce qui dépendait de la gestion de la commune.

  

Cette organisation de la politique de communication en direction des habitants avait été décidée en conseil municipal et les éléments des dates de parutions avaient été donnés. La philosophie municipale dans le domaine informatif avait été proposée aux électeurs : dans le projet de la liste Jugy-Coste (ce document est publié dans notre site) les termes de clarté, transparence, information, participation, communication, concertation sont tous notés comme des promesses électorales sincères.

Hélas, comme souvent, les promesses ne continuent à engager que ceux qui les ont lues et aucunement ceux qui les ont écrites. Dans ces conditions, est-il outrageant de chercher à savoir ? Est-il insultant de vouloir bénéficier de ce que l’on nous a promis ? N’est-ce pas civiquement légitime que de vouloir participer à la vie du village ? N’est-il pas légèrement inquiétant que notre équipe municipale soit aussi peu généreuse dans le partage de l’information qui semble réservée à quelques privilégiés et autres rares initiés ?

    

On pouvait croire qu’une nouvelle équipe dirigeante aux manettes de la mairie aurait pu avoir une démarche un peu plus élargie et plus participative. Il n’en est rien et c’est quelque peu dommage. Les tourtourains, habitués à la parution du Troumpetoun, n’ont rien vu depuis 15 mois et quelques-uns le regrettent. D’autres se retranchent derrière une attitude servile et mercantile où la mairie doit être défendue à tous crins et jamais (au grand jamais) ne doit être mise en cause. Une chappe de plomb qui pèse sur les esprtits et qui se consolide sur la base de peurs sournoises, d’inquiétudes malsaines sur l’avenir de tel ou tel qui ne resterait pas dans le bon chemin, le seul chemin d’ailleurs.

    

Une autre hypothèse est possible : la rédactrice en chef de l’information municipale, première adjointe, Mme Coste, a été remise à sa place par Mr le Maire après une piètre démonstration de la soi-disant totale responsabilité de l’équipe Lainé dans les soucis de la gestion communale. On se souvient que cet épisode avait choqué des dizaines de tourtourains qui étaient logiquement allés se plaindre auprès de Pierre Jugy qui a donc été obligé de "charger" son égérie afin de nous rassurer sur sa propre innocence dans l’histoire. Depuis ce temps-là, chaque courrier est relu quatre fois, chaque lettre disséquée jusqu’à la moindre virgule, chaque rapport ausculté au microscope ... Et le Troumpetoun est donc peut-être soumis depuis des semaines à un scanner grammatical, une échographie lexicale, une mammographie des adjectifs, une bioanalyse des verbes, un dopler des photos et une imagerie magnétique de chaque phrase ! La Patou commence à connaître par coeur toutes les coordonnées de chaque association afin de ne pas risquer une nouvelle déculottée ( bien que cette sanction ne lui soit sans doute pas la plus difficile à supporter..).

Allez, on va attendre encore un peu, le Troumpeton va arriver !!

Vos commentaires

  • Le 24 février 2010 à 12:38, par Jean Lainé En réponse à : Le Troumpetoun

    Le dernier numéro paru était daté de décembre 2007 !! On peut légitimement s’intérroger sur les raisons de sa suppression ? Il est vrai que l’élaboration de ce bulletin municipal représentait un travail important pour le Maire et les employés, qui en avaient la charge : il fallait entre 1 mois et demi à deux mois, pour réunir les documents à publier, activités des différebntes associations en particulier, articles sur les finances de la comùmune, informations diverses concernant la population... Il fallait trouver les illustrations à insérer ( grand merci en passant à mon ami RONALD SEARLE, qui régulièrement fournissait un dessin plein d’humour, sans même qu’il soit nécessaire de lui demander.) Les différents textes étaient regroupés sur CD et transmis à l’imprimeur qui se chargeait de la mise en page en collaboration étroite avec le Maire !! Entre juillet 1995 et décembre 2007, 26 numéros ont été édités. La diffusion était assurée auprès de tous les habitants de la commune, qu’ils soient en résidence principale ou en résidence secondaire. Un exemplaire était en outre adressé à la plupart des Maires des 153 communes du Var.
    Je ne crois pas me tromper en disant que ce bulletin qui rendait compte régulièrement de la vie de la commune était apprécié par le plus grand nombre.
    Comme pour beaucoup d’autres choses j’étais prêt à faire profiter la nouvelle équipe. de l’expérience que j’avais acquise, mais Madame Coste n’a pas voulu " s’abaisser " à demander de l’aide...alors qu’elle est complètement ignorante de tout ce qui s’est fait sur la commune depuis de nombreuses années.

  • Le 24 février 2010 à 18:24, par Gilbert Giraud En réponse à : A la place....

    Ne nous plaignons pas ! Nous avons maintenant un numéro par an de cette brochure remarquable " Actualités- Tourtour " où Mme Coste peut donner libre cours à son inspiration....

  • Le 12 mars 2010 à 23:29 En réponse à : reveil toi

    ca ne s’appelle plus le troumpetoun reveille toi vieux

  • Le 20 mars 2010 à 16:31, par Gilbert Giraud En réponse à : Réfléchis, minot !!

    Oui, je suis vieux mais pas encore gaga et il vous suffirait de bien lire l’article pour comprendre peut-être le véritable sens du titre employé " le troumpetoun à la relecture " : la mairie avait décidé la parution du troumpetoun une fois par an et celle du bulletin " Actualités-Tourtour " sur 4 fois par an . Ensuite la mairie a décidé la suppression du troumpetoun (qui, donc, n’existe effectivement plus) : l’article se situe entre les deux décisions et se demande pourquoi le troumpetoun prévu ne paraissait pas et émettait donc l’hypothèse d’une relecture avant parution prochaine . Il fallait saisir l’ironie de cette hypothèse et il est bien regrettable que vous n’ayez pas eu le temps de le faire . Une prochaine fois peut-être ....

  • Le 12 octobre 2010 à 21:03 En réponse à : Troumpetoun

    J’ai fait l’article sur le Toupin , relatif au décès de Francine Bianconi. J’ai eu de la peine car c’était une bonne copine de ma soeur qui l’avait bien connue quand ils avaient la boulangerie à Ampus. Moi , beaucoup moins car j’habitais le 42 à cette époque.. Elles sont mortes toutes deux au même âge. Triste !

    En ce qui concerne le Troumpetoun , je trouve que vous aviez trouvé un nom super.
    Mon grand-père maternel a été troumpetaïre à Ampus. Il annonçait l’arrivée du poissonnier et autres nouvelles.
    C’était avant les blogs et Facebook.
    Bonsoir cherLyonnais.

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017