Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Histoire > Le blason de Tourtour, les armoiries.

Le blason de Tourtour, les armoiries.

Armoiries de Tourtour, le blason .

Il faut tout de suite lever un doute car les jeunes générations risquent de commettre une erreur historique en regardant ce blason. Ce n’est pas parce qu’il comporte 2 étoiles dorées que cela signifie que Tourtour a gagné deux fois la Ligue des Champions en foot. Nous connaissons tous les efforts du président Jean-Marc Simon pour monter les différents échelons pour accéder à la Ligue 1 mais le club de Tourtour manque encore un peu de sponsors pour espérer une montée rapide. Remarquons bien que notre maire parle toujours des "généreux donateurs" de la commune et que ce serait une bonne chose de les motiver dans le domaine du sport...

 Les armoiries de Tourtour :

Fond bleu, 2 tours, forme dite écu, 4 tours en haut. D’après Guy Désirat, ce blason a été établi sous Louis XIV et à cette époque, la famille De La Tour possédait le château médieval et la Tour de Grimaud d’où ce choix en rapport avec le nom du village.

On dit le blason de Tourtour, les armoiries de Tourtour... Et pourtant ce ne sont pas les mêmes choses : on va essayer de faire la différence mais ce n’est pas simple d’y arriver.

Arme, écu, blason et armoiries 

Les définitions ci-dessous sont précises, mais cette précision est loin de refléter l’usage réel, et reste donc très théorique. En pratique, les termes « blason », « armes », « écu »... sont souvent employés les uns pour les autres, aussi bien dans des ouvrages de vulgarisation, que dans les travaux d’auteurs faisant autorité.

  • Les armes sont des emblèmes peints sur un écu, qui doivent pouvoir être décrites dans la langue du blason, et qui désignent quelqu’un ou quelque chose. Elles ont le même rôle qu’une marque ou un logo, ou un nom propre : elles sont la manière héraldique d’identifier, de représenter ou d’évoquer une personne, physique ou morale (maison ou famille, ville, corporation…). Les armes sont généralement considérées comme la propriété (intellectuelle) de cette personne, qui en est titulaire.

    

  • L’écu ou écusson (le bouclier) est l’élément central et principal des armoiries, c’est le support privilégié sur lequel sont représentées les armes. Cependant, plusieurs armes peuvent être représentées sur un même écu, sans nécessairement représenter une personne unique : ce peut être l’union de deux armes représentant un mariage, ou la superposition de nombreuses armes. Un écu représente donc des armes, ou une alliance d’armes. Dans tous les cas, l’écu délimite graphiquement le sujet dont parle la composition, et est suffisant pour identifier des armes ou une alliance.

    

  • Les armoiries (mot toujours au pluriel) sont ce qui est représenté graphiquement sur un objet armorié (exemple : l’écu). Les armoiries comprennent l’ensemble de la panoplie formée par l’écu, qui désigne le sujet, et ses ornements extérieurs éventuels (support, couronne, collier d’ordre…), qui disent quelque chose sur ce sujet. Certains ornements extérieurs (cimiers, tenants) font partie des armes (et leur sont systématiquement associés), certains sont arbitraires ou fantaisistes (lambrequins, symboles allégoriques ou votifs), mais la plupart sont la représentation héraldique de titres, de charges ou de dignités : ils sont attribués officiellement, et peuvent varier suivant l’état du titulaire à un instant donné.

    

  • Blasonner signifie décrire des armoiries. Le blason est ce qui en résulte : c’est la description (en termes héraldiques) de tout ce qui est significatif dans des armoiries, et plus spécifiquement sur l’écu. La correspondance entre un blason et sa représentation est au centre de l’héraldique : la donnée d’un blason doit permettre de représenter correctement des armoiries, et la lecture correcte d’armoiries doit conduire à un blason qui rend compte de tous ses traits significatifs. Deux représentations (ou armoiries) sont équivalentes si elles répondent au même blason, ce sont alors les mêmes armes (mais il peut y avoir plusieurs manières équivalentes de blasonner des armes).

    

 L’Héraldique est la science qui étudie les écus, les blasons. Un très beau site peut vous intéresser :

http://blasons.free.fr/heraldique/herald.html

Vos commentaires

  • Le 7 octobre 2009 à 16:01, par Poyyât En réponse à : armoiries de Tourtour

    Dans tout ça, quel est le blasonnement précis de Tourtour ? D’azur à deux tours d’argent surmontées de deux étoiles d’or ? Ou quoi d’autre ? Merci pour la foule qui passe en lisant…

  • Le 7 octobre 2009 à 16:28, par Gilbert Giraud En réponse à : armoirie...

    Les armoiries de Tourtour comportent en effet deux tours et deux étoiles : elles sont représentées juste sous le titre de l’article. Les autres illustrations ne sont là que pour servir de documents annexes pour les explications des termes écu-blason-armoirie car la science héraldique n’est pas très simple. Merci pour votre souci du détail. Les lecteurs de notre site sont invités à consulter le votre qui est bien réussi.

    poyyât en noir et en couleur

    Cordialement.

  • Le 26 octobre 2009 à 20:03, par mariette En réponse à : blasonnons

    le blason de Tourtour si j’en crois M.Désirat croisé Wikipédia sont :
    "Champ d’azur aux deux tours d’argent rangées en fasce, chacune surmontée d’une étoile d’or"

    il me semble que l’on devrait préciser deux tours crénelées et aussi la couleur de la maçonnerie et des ouvertures, m’enfin ce que j’en dis.

    Le blason des La Tour lui ressemble vaguement mais il y a des piafs en plus :
    "D’azur à une tour crénelée de 4 pièces d’argent maçonnées de sable, deux colombes d’argent, becquées et membrées de gueules, affrontées, perchées sur les deux créneaux extrèmes et soutenant de leurs becs une étoile d’or"
    j’adore !

Répondre à cet article

Stats | 0 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 14 septembre 2017