Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2012 . > Pierre Jugy, non-inscrit . > Le candidat-député Pierre Jugy : plainte déposée pour harcèlement (...)

Le candidat-député Pierre Jugy : plainte déposée pour harcèlement ?...

 Le candidat-député Pierre Jugy :

 plainte déposée pour harcèlement ?...

La campagne électorale du candidat Pierre Jugy est-elle en train de prendre un virage juridique ? On sait bien que quand on fait équipe avec un requin du type Thierry Coste , on est appelé à rendre des comptes , un jour ou l’autre : malgré tout, on avait l’impression que la bataille électorale se déroulait dans des conditions normales ... Mais voilà !

Mais voilà qu’une épine semble fortement perturber les choses : le local de permanence vient tout juste d’être inauguré par Pierre Jugy qu’une sévère embûche serait sur le point de brouiller les cartes ... On se souvient que sur la 8ème circonscription les candidatures n’ont pas beaucoup suivi le cours d’un fleuve serein ! Les simagrées ridicules de Max Piselli n’ont pas permis aux futurs électeurs de renouer avec la confiance qu’ils pensaient pouvoir accorder à nouveau aux élus de la République dans la cité du Dragon ... Au contraire, les citoyens se posent de plus en plus de questions depuis cet épisode pitoyable et les semaines qui viennent vont être dures pour les divers candidats qui vont être confrontés à l’incrédulité et au scepticisme de nombreux électeurs...

D’autant plus, qu’un nouveau coup de tonnerre va probablement secouer la Dracénie et le Haut-Var : il faut le répéter encore bien haut et fort, le directeur de campagne de Pierre Jugy ne peut que provoquer des ennuis administratifs et souvent, juridiques . Comment voulez-vous qu’un personnage aussi trouble que ce Monsieur Coste ne provoque pas des faits se situant , comme lui, sur le fil du rasoir ? Comment imaginer qu’un tel loobyiste n’entraîne pas son candidat, à un moment ou à un autre, dans une situation périlleuse où il se retrouvera sur la corde raide ?

Ceux qui pensaient que la campagne électorale se déroulait sous les meilleurs auspices et que le tapis pouvait déjà être déroulé sous les pieds de Pierre Jugy, ceux-là vont sans doute déchanter en apprenant qu’une plainte serait sur le point d’être déposée auprès du Procureur de la République après une demande écrite au préfet du Var . Ce qui correspond à dire que tout risque de basculer dans les deux mois à venir : cela signifierait aussi que les frais de campagne pourraient ne pas être remboursés, plaçant les mécènes et sponsors dans une impasse à plusieurs dizaines de milliers d’euros . En même temps, on se dit que Mrs Jugy et Coste (avec les Révelli, Simon, Urtado et consorts) n’avaient qu’à prévenir plutôt que guérir et n’avaient avant tout qu’à se souvenir que "gouverner c’est prévoir " : à défaut, ils ne gouverneront peut-être pas faute de ne pas avoir tout prévu ...

Mais cette plainte , ne le cachons pas, était difficile à prévoir ! Tout a commencé par la conjonction de nombreux avis d’habitants de Tourtour qui constataient que le village était quelque peu laissé à l’abandon : en période de neige importante et de gel durable, les tourtourains se sont sentis un peu seuls et non protégés . La responsabilité en a été logiquement et bien vite mise sur le dos du maire sous prétexte de déplacements électoraux pour la bataille des législatives . Les administrés ne comprennent guère que leur maire passe les 9/10èmes de son temps en dehors de la commune et des affaires municipales . Sur son blog, Pierre Jugy déclare qu’il a passé une semaine à aménager sa permanence dracénoise  : ce genre de phrase peut plaire aux habitants d’Aups ou de Moissac mais les administrés du "village dans le ciel" sont beaucoup moins ravis de ce genre d’information ... Les langues ont commencé à se délier, les reproches se sont amplifiées et l’idée d’une association de défense des intérêts du village (ADIV) a même germé (le sigle était déjà trouvé !) : tout le monde n’était pas d’accord mais les discusions ont continué afin de ne pas laisser la situation se déteriorer encore plus ( si tant est que cela fût possible ).

En examinant les causes principales du problème afin de tenter d’y résoudre, les tourtourains ont constaté que le maire de leur village était atteint d’une addiction maladive aux réunions des collectifs anti-gaz de schiste . Depuis presque trois mois , il est dans toutes les réunions qui se passent sur la Dracénie et le Haut-Var : pendant ce temps-là, il n’est pas à la tête de sa commune... Ne parlons pas des frais occasionnés qui sont à première vue principalement pris en charge par le budget communal avec l’aimable autorisation de l’adjointe aux finances (qui, par hasard, se trouve être l’épouse du directeur de la campagne électorale)...

Comment voulez-vous que les habitants de Tourtour comprennent et acceptent sans broncher que leur maire soit de partout pour parler des risques de l’extraction du gaz de schiste alors que, dans le même temps, aucune réunion n’ait été organisée sur leur propre village ? Quand ils voient les articles sur Var-Matin, les tourtourains sont inquiéts et ils commencent à avoir peur !... C’est ce que cherche d’ailleurs Pierre Jugy : il fait peur et il arrive ensuite en sauveur , en Zorro de l’écologie territoriale , en Messie du développement durable. Mais la peur , ça fait peur ! Et nombre de tourtourains se sont dits : " marre d’avoir un maire qui passe son temps à vouloir nous faire peur ! marre de n’entendre parler du gaz de schiste ! ce n’est pas normal de se faire harceler comme ça !..." Jusqu’à ce qu’une dame lance, avec conviction : " si ça continue, moi, je porte plainte pour harcèlement contre lui !! " Et là, spontanément, tout le monde sourit mais tout le monde applaudit ...

Cette idée n’est pas vieille, elle n’a que deux jours : un coup de téléphone m’en a averti pour me demander d’en dire deux mots.. Bien volontiers ! on va attendre la suite de cette bien curieuse histoire !

Espérons, malgré tout, que l’image de notre beau village ne sera pas trop ternie ...Notre cher maire ne sait pas toujours jusqu’où il peut aller trop loin ...Et alors .......... 

Ce qui devait arriver arriva !!!............lol, mdr, ptdr ...

 . 

 

Vos commentaires

  • Le 17 février 2012 à 16:38, par Jean Lainé En réponse à : Vivement la fin du mois de Juin

    Avec les élections qui vont se dérouler, pendant les 4 muis qui viennent, nous sommes entrés dans une période de turbulance politique, tant sur le plan national, que sur le plan local.... compte-tenu du manque de sens démocratique, de plusieurs des protagonistes, tous les coups bas. seront possibles. Il eu été mieux que notre village ne soit pas directement mêlé,à ces batailles , hélas nauséabondes.
    Il n’y a déja plus breaucoup de monde dans le village, mais on a de plus en plus l’impression que ceux qui restent rasent les murs... Ambiance détestable !!
    C’est bien de se battre contre les risques liés à l’exploration et à l’exploitation des gaz de Schistes... Encore ne faudrait-il pas que pendant ce temps là le village soit complètement oublié. Il est à craindre que tout le remue-ménage fait par ceratins élus qui mènent la danse, ne soit pas désintéressé !
    II faudra bien en outre que notre Maire explique qui paie ses dépenses de campagne électorales, qui compte-tenu de ce que l’on voit, où entend... sont somptueuses. Faire peuve de clarté, quand on brigue un mandat public , quel que soit le niveau, devrait être de rigueur... Telle que çà se présente aujourd’hui c’est malsaint !! Nous aurons sans doute ,hélas, l’occasion d’en reparler !

  • Le 19 février 2012 à 17:01, par Jean Lainé En réponse à : Vibement la fin du mois de juin

    Correction de texte, pas toujours facile de corriger sur ordinateur ! Cela devrait être mieux comme suit ;

    Avec les élections, qui vont se dérouler, pendant les 4 mois qui viennent, nous sommes entrés dans une période de turbulence politique, tant sur le plan national, que sur le plan local.... compte tenu du manque de sens démocratique, de plusieurs des protagonistes, tous les coups bas. seront possibles. Il eut été mieux que notre village ne soit pas directement mêlé, à ces batailles, hèle nauséabondes. Il n’y a déjà plus beaucoup de monde dans le village, mais on a de plus en plus l’impression que ceux qui restent rasent les murs... Ambiance détestable !!
    C’est bien de se battre contre les risques liés à l’exploration et à l’exploitation des gaz de Schistes... Encore ne faudrait-il pas que pendant ce temps-là le village soit complètement oublié. Il est à craindre que tout le remue-ménage fait par certains élus qui mènent la danse, ne soit pas désintéressé ! II faudra bien en outre que notre Maire explique qui paie ses dépenses de campagne électorales, qui compte tenu de ce que l’on voit, où entend... sont somptueuses. Faire preuve de clarté, quand on brigue un mandat public , quel que soit le niveau, devrait être de rigueur... Telle que çà se présente aujourd’hui c’est malsain !! Nous aurons sans doute,hélas, l’occasion d’en reparler !

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 21 février 2018