Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Et aussi... > Tourtour de A à Z > Le dictionnaire de Tourtour ....

Le dictionnaire de Tourtour ....

Le dictionnaire de Tourtour ....

 

Tourtour , de A à Z .................................... 

 

On trouve de nos jours des dictionnaires de tout et rares sont les sujets qui n’ont pas encore leur dico ! Et pourtant, quelques irréductibles n’ont toujours pas le sésame et petit à petit l’étau se resserre : par exemple, notre village est orphelin de dico et il est temps de se mettre au diapason ! Il est urgent que notre Tourtour ait enfin son dictionnaire et il faut donc se lancer dans l’aventure comme le vieux Larousse ou le petit Robert....

Mais une angoisse m’étreint ... Vais-je pouvoir m’atteler à cette tâche tout seul ?? La réponse ne tarde guère : bien sûr que non !! Et soudain, une idée simple comme bonjour m’est venue : c’est vous qui allez m’aider !! Vous connaissez tellement bien votre village, les faits historiques, les particularités, les spécificités, les richesses, les potentialités... C’est vous qui avez les clefs du village !... De A jusqu’à Z.......chacun de vous est un mot de ce beau dictionnaire que vous allez écrire !!...

Alors, elle n’est pas bonne cette idée ?? Pas mal, hein ? Vous voyez, il n’est pas totalement fada le lyonnais ! C’est très bien, vous êtes d’accord, donc vous collaborez au prochain dico de Tourtour ! On va faire un super truc qui va rester gravé dans le marbre des archives communales !

Oui, mais pour cela il faut que l’on se mette au point pour les petits détails et sur le style que l’on va donner à l’ouvrage : nous devons nous mettre au niveau de l’enjeu, au niveau du projet et de l’objectif... au sommet , au top !!

  

Pour chaque lettre (on restera classique et on respectera l’ordre alphabétique) on donnera quelques exemples, historiettes, anecdotes, aventures, destinées...qui ont fait la vie de notre village et qui continuent à lui conserver cette âme unique . 
Bientôt on se réunira tous ensemble , on en discutera, mais, en avant-première, je me permets de vous proposer quelques petits exemples qui donneront le ton de l’ouvrage...

 le A .....................

Le A de Anchoïade, celui de Ail, celui de Annabelle ...avec celui de Aïoli, ou de Armand...

 le B ...................

Le B de Buffet, celui de Bernard, celui de Beauvezet (le lotissement super-classe avec piscine municipale incorporée), de Bonnifay... 

 le C ..................

Prenons, par hasard, la lettre C... On ne va pas pouvoir ignorer certains noms incontournables tels que "costumes provençaux" ou "chapelle des pauvres" ou bien "château communal", "campanile", ou "cépoun"... A côté des noms communs, on mettra aussi des noms propres (avec le risque que certaines personnes ne le soient pas trop ...). Par exemple, toujours pour la lettre "c", on placera en haut de la liste le C de Coste et on écrira quelques

petites lignes .... 
Pour le C on continuera par un petit hommage à la Cantina : un fameux restaurant de la place du village où l’on sert au kilomètre des tagliatelles et autres penne ou macaroni mais qui brille surtout par l’absence de spécialités du terroir provençal ... Ce n’est pas grave mais c’est surtout désolant ! C’est très rentable mais c’est pitoyable ! Mais comme on dit ici, il faut que le soleil brille pour tout le monde ! Bèn voyons...(avec la vision de telles pratiques, une autre catégorie de voix entonne le refrain de "pauvrè dé naoutré"..).
Le C de Croquet, le Jean-louis de Thuerry (avec le C de Château), un des mécènes du village....
Et puis le C de C’LaFesto, le Titanic de l’animation tourtouraine ayant sombré dans les arcanes financières d’un président peu soucieux de la réalité des chiffres mais soutenu bec et ongles par le maire et l’adjointe à la culture qui est nouvelle trésorière mais qui n’ a toujours pas donné trace des presque trois mille euros qui étaient réclamés : la disparition pure et simple de l’association fera donc passer le déficit dans la colonne pertes et profits (il s’agit plutôt de profits réservés
...). 

 le J .....................

A tout seigneur, tout honneur, le premier J sera pour notre cher premier magistrat et cela pourra commencer par une particularité véritablement unique de notre édile : ça donnera quelque chose du style ....
Jugy : le nom du seul maire de France qui, lorsqu’on le tape sur Google, arrive directement sur un site pornographique ...Exercice simple : vous allez sur Google, vous tapez simplement (en minuscules) le mot jugy. Pas plus : le seul mot jugy en minuscules (sur l’onglet web) et vous tapez entrée . Et vous tombez sur le premier de la liste, le site jugy.com et oh surprise !! Pour les fainéants , on va mettre directement le lien... donc en tapant sur le lien suivant www.jugy.com/
Notre cher Pierre Jugy qui se lance dans une croisade écologiste dans sa lutte contre les gisements de gaz de schiste va avoir un appui de poids c(’est bien le cas de le dire) avec les fameux big tits et les big boobs, autrement dit les gros nichons !! Je n’arrive pas à me passer de cette anecdote croustillante mais je suis sûr qu’un de ces jours on va tomber aussi sur un site tiré de la première adjointe qui va valoir le coup...(un Patou point quelque chose ou alors du style Patricia.com ...).

 le L ....................

Le L de Lavergne : Ah ! là c’est un de mes chouchous ! le Marc-Mal qui fait ma joie, le mythomane sans scrupule, le menteur patenté, le rouleur qui vous balance froidement son mensonge en vous regardant droit dans les yeux, avec l’assurance d’un Klaus Barbie en plein procès... 
Le L de Loobyiste tourtourain, la biographie résumée de Titi Coste, un artiste du loobying qui a passé sa vie à endoffer les autres et qui s’en est toujours vanté avec un manque total de modestie mais néanmoins un summum d’orgueil et d’irrespect de l’humanité entière .

 le O ..........................

Le O du mot Oeuf , pour la fameuse fête de l’oeuf qui a lieu durant le week-end pascal et qui devient, au fil des ans, une festivité régionale incontournable ... Elle marque aussi le retour des restaurants qui ouvrent la saison touristique avec le jeu devenu traditionnel de " l’estampe-touriste " qui va durer environ 4 mois et connaître un succès qui ne se dément pas (c’est ce que l’on appelle les coulisses de l’étrange ou alors la série " chéri, fais-moi mal"...).
Et puis le O de Omerta (le silence assourdissant des réactions des habitants tenus la bouche entrebaillée) , le O de Oliviers, les arbres des ronds-points,...

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 allez, du courage, ça ne fait que 26 lettres ........

Vos commentaires

  • Le 23 avril 2011 à 22:16, par Goure En réponse à : Dictionnaire

    C’est drôlement bien comme idée ! Bravo !
    Je suis allée sur le site porno... Faut que j’essaye si ça marche avec des noms d’Ampus ??? Trop drôle !
    à suivre

  • Le 26 avril 2011 à 13:53, par Fabrice Magrini En réponse à : G pour Galéjade - Galego en provençal

    Étymol. et Hist. 1881 (A. Daudet, N. Roumestan, p. 83). Du prov. galejado « plaisanterie, badinage, raillerie » (v. Mistral), dér. du verbe galeja « plaisanter, railler, berner » (ibid.), lui-même de se gala « se réjouir » (cf. FEW t. 17, p. 474b), correspondant à l’a. fr. galer (v. galant).
    (Source : Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales)
    Ou encore,
    nom féminin (provençal galejado, plaisanterie, de galejá, plaisanter)
    Familier. Dans le Midi provençal, histoire, plaisanterie, mystification.
    (Source : Larousse)

    Une contribution pour le dictionnaire collectif de TourTour et la connaissance du provençal.

Répondre à cet article