Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Patrimoine local > 10 . Les lotissements : Saint-Pierre et Beauvezet . > Le lotissement de Beauvezet . > Le domaine de Beauveset verra t-il le jour à Tourtour ?...

Le domaine de Beauveset verra t-il le jour à Tourtour ?...

 Le domaine de Beauveset

 verra t-il le jour à Tourtour ?...

 

Il ne restera guère que le feuilleton Dallas qui aura pu rivaliser avec la série du feuilleton français " domaine de Beauveset à Tourtour " : il est d’ailleurs prévu que la mairie édite un livre sur toutes les aventures, les anecdotes, les péripéties, les rebondissements, les contretemps, les procès, les jugements... Ce document prévu aux alentours de 350 pages sera vendu 22 € au profit des oeuvres sociales de la mairie pour aider la vie commerciale du village et en particulier, les restaurants qui ne peuvent pas rester ouverts plus de quatre mois par an sur le village et que la solidarité communale doit donc soutenir !!...Un détail : le rédacteur en chef sera évidemment Olivier Révelli car il reste l’élu le plus compétent pour trouver le mot juste, la formule exacte, la phrase appropriée...

Le titre de l’article " Le domaine de Beauveset verra t-il le jour à Tourtour ?..." est le fruit d’une interrogation que l’on entend de plus en plus sur la place et dans les ruelles . Les observations qui reviennent le plus souvent sont du type :

** " il n’y a jamais personne au bureau de vente et le chalet est toujours fermé ! ".
** " est-ce que le promoteur a déjà acheté le terrain ? ".
** " pas un seul jeune couple d’ici ne pourra acheter une villa à ces prix-là ! ".
** " la mairie a mis le prospectus en papier glacé sur le guichet à l’entrée de la mairie : si le promoteur est obligé d’avoir la mairie qui lui fait l’article, c’est pas bon signe ! Et ce n’est pas normal ni légal que le château communal serve de local commercial pour le promoteur et une annexe du bureau de vente : la mairie est un établissement public et n’a aucune raison de servir de larbin pour un promoteur privé : on croit rêver ! Mais c’est normal car les élus de notre village ne savent pas faire la différence entre public et privé ....".
** " quand les gens se pointent un jour de mistral, ça les calme rapidement ! et quand ils voient le stade, les tennis, le centre aéré .... là ils regrettent l’essence qu’ils ont mise pour venir dans cette embuscade !".
** " les gens, il ne faut pas les prendre pour des jambons ! tu ouvres le prospectus et tu vois une vue magnifique sur les deux Bésillons ! c’est magnifique mais tu ne vois pas ce panorama quand tu es au Domaine de Beauveset ! Quand t’es là-haut, tu vois le sommet des pins et des chênes et dans un mois, tu auras droit aux poteaux de rugby ! Super vue, mais ce n’est pas la Sainte-Victoire !! Et les acheteurs, ils ne se font pas blouser comme des branquignoles !..Comme pour les distances, ça c’est du scoop ! : il est écrit que Tourtour est à 10 minutes de Draguignan mais ils ont oublié de marquer que c’est en hélicoptère (et à 1 800 € de l’heure, ça fait quand même 300 € l’aller et donc 600 € par jour : on connaissait le covoiturage , à Tourtour on aura le cohélicoptage ...! " 
** " au dernier conseil municipal, le maire a dit que le permis de lotissement n’avait pas encore été accordé : il serait maintenant obligé de signer le permis maison par maison ! Ce n’est plus le promoteur qui demande, c’est celui qui achète ! Donc si la dernière maison est achetée (le terrain d’abord) dans cinq ans, les travaux vont d’échelonner et les premiers propiétaires vont bouffer de la poussière et du bruit pendant tout ce temps-là ! La mairie ferait bien de s’expliquer parce que ça commence à remuer : le centre aéré n’a pas été amélioré, la piscine promise à grands renforts de satisfécits béats a été rayée du plan du lotissement, le parking n’est pas commencé, aucune voirie n’est entamée, le complexe multisports doit être effectivement bien complexé car il se cache tellement que personne ne le voit ...".
** " Avec une quarantaine de villas, la population du village va bien augmenter d’environ 150 personnes . Avec le bâtiment de deux étages et 24 appartements , ça fera encore au minimum 75 personnes . Dans le total de 225 personnes supplémentaires, on aura environ une trentaine de gamins ... Autrement dit, le lotissement Domaine de Beauveset aura plus de monde que le village " intra-muros " et cela va enclencher des tas de soucis qui ne sont pas encore pris en charge par la mairie : gestion de l’eau et de l’assainissement, agrandissement de l’école, stationnement estival, services municipaux surchargés, gestion des déchets, vidéo-surveillance ... Si l’équipe Jugy ne se représente pas (et c’est l’hypothèse actuelle) la future municipalité devra s’occuper de ce boulet qu’elle n’aura pas obligatoirement voulu se mettre aux chevilles ...".

Les interrogations sont donc nombreuses et la mairie continue à se régaler de ne donner aucune information à ses administrés, ce qui est pourtant la moindre des choses pour une équipe d’élus en 2011 (sauf si les élus se prennent pour la cour du seigneur et qu’ils s’imaginent vivre au XVIème siècle avec les serfs à leurs pieds !)... 
Un petit détail : si le promoteur n’a toujours rien donné sur les 2,5 millions d’€ qu’il nous doit pour l’achat du terrain, c’est évidemment qu’il n’a pas encore la certitude de la faisabilité de ce lotissement qui doit commencer à lui donner des cheveux gris ! Mais alors se pose un petit souci !! : le maire va faire rouler ses yeux bleus, la première adjointe va montrer son nombril, Olivier va enfiler son tee-shirt "London", tout cela pour nous expliquer que la municipalité va manquer de finances et qu’il est donc temps de vendre les Moulières . Bèn voyons !! nous devons donc rester dans un état de vigilance aussi rouge que celle de la météo afin que notre village ne soit spolié en cachette : en cas d’usurpation de titre , le tribunal administratif serait saisi mais les formalités seraient longues ! Mieux vaut éviter d’en arriver là ... (à propos, la pétition sur les Moulières a déjà recueilli plus de 200 signatures, les feuilles seront portées à la mairie dans quelques jours et un reçu sera demandé afin d’éviter toute contestation sur les chiffres ..).

Un petit retour sur la piscine : elle avait été présentée (lors de la présentation du projet) comme un bienfait pour les jeunes tourtourains et le maire s’était frisé la moustache en promettant également l’équipement multisports (comme dans les Zup), l’agrandissement du Centre Aéré, l’aménagement du stade et des vestiaires, un parking de 110 places ... Depuis, puisque le promoteur n’a versé aucun euro ni un peso ni un kopeck ni un écu ni un dollar, depuis c’est le silence et le néant : rien ne bouge, pas un seul engin, pas de coup de pelle, pas un trou, pas de géomètre, rien de rien !! C’est réconfortant de voir que le petit ilôt sous les chênes est encore là et qu’il fait encore le bonheur des mamans et papas qui promènent leurs enfants... C’est déjà ça de pris avant le déluge de ciment et de béton que l’on nous promet comme nouveau cadre de vie à l’entrée d’un village que l’on avait cru protégé par les pontes de Bâtiments de France, alors qu’il est au contraire la proie de rapaces nuisibles qui veulent le consumer à petit feu ... 

Les futurs acheteurs seront vraiment fiers d’avoir pu se sortir d’une affaire qui aura emboucanné le village de Tourtour depuis vingt-cinq ans : au moins, ils pourront se féliciter d’avoir été les privilégiés d’un lotissement aussi mûrement et longuement réfléchi !!! Ils seront sans doute un peu moins fiers quand ils iront à Régusse et qu’ils verront comment un paysage et un village sont défigurés par un lotissement que l’on a aussi appelé pompeusement "Domaine" ... 

Une dernière question : la salle qui est au centre aéré a deux appellations et il est difficile de savoir qu’elle est la bonne ! Certains disent " Salle Mistral " (en se souvenant du poète Frédéeic) mais on entend encore plus " Salle des Mistrals " et l’on se dit alors qu’un petit comique a voulu rendre hommage au Dieu Eole et ses enfants venus de l’ouest ...

_____________________________________________________

On ne sait jamais ce qui peut arriver ! Si d’aventure les esprits chagrins, les grenouilles de bénitiers et les bonnes âmes qui me sont de plus en plus attachées (aux basques...pas au coeur !) se mettaient à penser que j’écris toutes " ces méchancetés " parce que je suis contre le " Domaine de Beauveset ", il faut les rassurer rapidement : oui, pour une fois, vous avez raison ! Et si vous voulez savoir combien nous sommes à critiquer ce projet pourri pour l’avenir du village et surtout son cadre de vie, n’hésitez pas à voir vos amis élus de la mairie et proposez leur un petit référendum local du style : " approuvez-vous le projet Domaine de Beauveset ? " . Sur un petit bout de papier, on vote, on calcule et enfin, on donne les résultats . Allez, on y va ?? ... 

Vos commentaires

  • Le 30 août 2011 à 21:47, par Goure En réponse à : Jamais ????????

    J’avoue ne pas comprendre ce qui vous fait repousser depuis tant d’années un projet de développement de Tourtour. Alors je me tais.Après tout c’est vous qui devez avoir le dernier mot.

  • Le 4 septembre 2011 à 21:06, par Jean Lainé En réponse à : Domaine de Beauveset, une déjà très longue histoire

    Il y aura bientôt 20 ans que la commune est propriétaire du terrain de Beauveset. Celui-ci d’une superficie de 78 ha a été acheté en 1992, pendant le mandat d’Etienne Laurent, Maire de la commune de1989 à 1995.Le prix d’achats était de 1 500 000 frs ( 228 673 € ), dont le financement a été assuré comme suit :un don de 1 000 000 frs du Conseil Régional PACA et un emprunt sur 20 ans au Conseil Général. La participation du Conseil Régional, a fait l ‘objet d’une convention signée avec la commune qui stipulait que le Terrain devait êtr affecté à la construction de logements sociaux en locatif et d’équipements sportifs et culturels. Etienne Laurent a donc entrepris aussitôt l’aménagement du stade de foot et du court de tennis.
    Des contactqs avaient été pris avec la Crédit Immobilier du var pour la construction d’un hameau comprenant 15 logements en accession à la propriété. Ce programme devait être réalisé par tranche de 5 logements. L’association « Harmonie « a été créée à cette époque en vue de bloquer tout projet d’aménagement sur cette zône.
    Les élections Municipales de juin 1995 se sont traduites par l’élimination de Etienne Laurent porteur des projets. Contre toute attente il m’est advenu la charge de prendre en main la continuité des projets initiés par l’ancien Maire.

    Avec la nouvelle équipe municipale, nous avons revu le projet de construction de logements afin de nous rapprocher des engagements pris avec le conseil Régional !Avec l’aide du « Logis Familial Varois » un nouveau projet a été élaboré qui prévoyait la construction d’un Hameau de 26 logements ( 7 en accession à la propriété et 16 en locatifs, gérés par le Logis Familial. Afin d’adapter le POS à ce projet une modification a été entreprise ( détachement d’une parcelle de 20 ha située au Nord Ouest du terrain.
    L’association Harmonie a engagé une requête au Tribunal Administratif, pour faire annuler la modification du POS. Malgré cela un Permis de Construire a été accordé au Logis Familial Varois, permis immédiatement attaqué au Tribunal Administratif.
    Le verdict favorable au projet a été rendu trop tard et il fallu donner un nouveau permis de construire immédiatement attaqué Ce deuxième permis étant à son tour devenu caduc le « Logis Familial Varois a décidé d’abandonner et nous avons dû rechercher un autre constructeur. C(est à ce moment que le Groupe Gambetta nous a proposé ses services. Un troisième permis a été attribué, immédiatement objet d’une nouvelle requête au TA..

    Ainsi le temps s’est écoulé sans que l’on puisse réaliser le projet qui nous tenait à cœur. La situation était enfin débloquée quand la nouvelle Équipe Municipale, qui s’était engagée à poursuivre les projets en cours de la municipalité précédente , a pris ses fonctions. Le projet du « Hameau « n’étant paraît-il pas assez beau pour Toutour, a été abandonné et le groupe Gambetta remercié.

    Le nouveau projet initié par la nouvelle municipalité baptisé « Domaine de Beauveset » ( cette appellation désigne depuis la nuit des temps la propriété de la Famille Brieugne) Ce groupement de 40 maisons individuelles, occupera une superficie de près de 48 ha.. La mairie vendra le terrain a un prix de 43,5 € / m2 Le prix du terrain proposé aux acheteurs a été fixé dans un premier temps à
    149 000 € pour un terrain de 602 m2 soit 247,5 / m2 (Coefficient entre prix de vente et prix d achat 5,75). Bien sûr le prix de vente inclu les travaux de viabilisation du terrain. Il y aura environ 40 lots d’une superficie moyenne de
    1 000 m2 La marge de 7 600 000 € représente le bénéfice du promoteur avant réalisation des travaux de viabilisation. Les difficultés de commercialisation ont amené le promoteur a baisser le prix de vente, actuellement proposé à
    214,3 €/m2 Le prix minimum d’une maison sera proche de 400 000€.
    Je serais surpris qu’il y aient des jeunes couples dans le village qui puissent faire un tel investissement. !

    Lors de la dernière réunion du Conseil Municipal (le 22 juillet)) il m’a été dit que l’acte de vente du terrain n’avait pas encore été signé… La Marie est donc encore maître de la situation !!

    Pour la partie du terrain qui devait accueillir les appartements en locatif privé, rien n’est encore acté ! Il n’a été délivré aucun plan d’aménagement du terrain de 11857 m2 réservé pour ces logements. Il est probable que le promoteur attendra d’avoir vendu les lots du prétendu domaine avant d’engager des frais pour la partie à caractère social.

    Quoi qu’il en soit rien n’est encore commencé sur le terrain et il esr probable que ce projet ne pourra pas aboutir avant la fin des 2 années et demi qui restent du mandat.Il Faudra sans doute attendre le prochain mandat pour qu’un projet raisonnable de construction de logements sur le terrain de Beauveset susceptibles d’accueillir de jeunes familles aboutisse . 20 ans d’attente c’est long !!

    Dans le même temps il est regrettable que les projets de réalisation des différents équipements publics soient mis en veilleuse : Il en est ainsi de la Bergerie, de l’agrandissement du Centre de Loisir (les diablotins), d’un Parc multi-sports ; ; ;Tous ces aménagements devaient pourtant accompagner le projet du « domaine de Beauveset »

    Beaucoup de temps perdu !!

  • Le 4 septembre 2011 à 21:32, par Jean Lainé En réponse à : Domaine de Beauveset

    Bonsoir Madame,
    je vous recommande de lire le commentaire assez long que je viens d’envoyer sur le site de Gilbert. Peut-être ce texte vous aidera à comprendre ce qui se passe avec le projet du dit "domaine" de Beauveset. la majorité des Tourtourraines et des Tourtourains qui m’ont soutenu pendant les deuix mandats que j’ai effectué n’est pas hostile à la construction de logements sur la zône de Beauveset, mais pas n’importe quel type de logemznts. Le projet pour lequel je me suis battu pendant 13 ans, comprenait 23 logements, à des prix accessibles à des couples de jeunes actifs. La nouvelle municipalité l’a abandonné alors qu’il était enfin sur le point d’aboutir."ce n’était pas assez beau pour Tourtour !! Le projet actuel est de construire 40 maisons dans un domaine fermé. Le prix va être voisin de 400 000 €.( le montant des charges n’est pas défini) Avec les salaires actuels ces maisons seront inacessibles pour les jeunes. Nous aurons sans doute de nouvelles résidences secondaures occupées 2 à 3 mois par an. Le parc de résidebces secondaires à Tourtour représente 65 % des habitations. Ça apporte de la richesse à la commune, mais finalement ça ne la fait pas vraiment vivre.
    Cordialement

  • Le 5 septembre 2011 à 10:20, par Jean Lainé En réponse à : Beauveset, une très longue histoire

    En relisant le commentaire que j’ai mos sur le site, concernant "Beauvest" je viens de m’apercevoir d’une petite erreur : le projet de construction de logements initié avec le" Logis Familial Varois comprenait 23 logements et non 26, comme je l’ai écrit !! C’est le même projet qui a été repris par le groupe Gambetta, avec la différence, que l’ensemble des logements auraient été en accession à la propriété ! La voirie et les espaces verts restaient propriété de la commune. Seuls les espaces privatifs autour des habitations devaient être inclus dans le prix de vente des logements !

    Concernant la plaquette mise à disposition à la mairie pour faire la promotion du "domaine de Beauveset", elle est quelque peu mensongère : Comme signalé par Gilbert, le magnifique panorama indiqué n’est pas visible depuis le terrain, le plan de masse englobe l’ensemble de la zône de Beauvese sur laquelle sont implantés des équipements communaux qui n’ont rien à voir avec le projet de France Confort . En outre le contour exact du domaine projeté n’est pas indiqué. Selon ce qui a été annoncé les appartements ( locatifs privés) seront indépendants du dit domaine , ( aucun plan d’aménagement n’existe actuellement pour cette partie du projet.
    Une photo du vrai domaine de Beauveset (propriété de la famille Brieugne), figure sur ce dépliant. Y a-t-il eu un accord avec les propriétaires de cdette propriété que l’on ne voit pas depuis le terrain sur lequel sseront regroupées les 40 maisons individuelles projetées !

Répondre à cet article

Stats | 5 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017