Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 07 . Les galeries d’art et les boutiques d’artisanat . > Le "grain de folie", céramique artisanale à Tourtour ...

Le "grain de folie", céramique artisanale à Tourtour ...

 Le "grain de folie",

céramique artisanale à Tourtour ... 

 

Devons-nous l’inscrire dans le chapitre "galeries" ou dans "commerces" ? Question résolue, on va classer la boutique "le grain de folie" dans la catégorie des galeries d’art et il semble que cette dénomination soit bien méritée.

On peut admirer toutes sortes de réalisations artisanales artistiques dans le domaine de la poterie. Vous trouverez de jolies choses pour la maison, la cuisine . Des objets fonctionnels et décoratifs, fabriqués avec une céramique de qualité. Des motifs provençaux typiques mais aussi des réalisations originales avec des teintes agréablement pastel.

Qu’est-ce que la poterie, quelles sont les techniques de fabrication ? 

L’atelier de Mélissa Giraud, l’artiste céramiste à Tourtour :

 

La première cuisson : le "Biscuitage"
Pour la cuisson, nous mettons les différentes pièces obtenues précédemment dans un four à une température de 1020 °C pendant 10 h. Cette cuisson permet de chasser toute l’eau, de rendre la pièce dure. 
Nous obtenons alors le "biscuit" , pièce rugueuse et poreuse.

Une fois le biscuit refroidi, nous le sortons du four pour le décorer. Nous utilisons deux techniques de décoration. 

La fabrication d’une poterie est longue (plusieurs semaines entre le séchage et le tournage) et nécessite plusieures manipulations.

Le tournage est la technique la plus perfectionnée. Le tour se compose d’un plateau rotatif appelé "girelle".
Apres avoir disposé la motte d’argile au centre du plateau, le potier la "façonne" : centrer, creuser, monter en cylindre, avant de lui donner la forme désirée. 
Comment ne pas se souvenir de la scène mythique du film "Ghost" où Démi Moore nous offre une séance inoubliable d’initiation au maniement de la terre....?

Après la mise en forme de la pièce voulue, il faut faire sécher la poterie assez longtemps afin d’obtenir un aspect "cuir" (c’est-à-dire quand la terre ne colle plus et ne risque plus de se déformer), le tourneur rectifie les imperfections, remet la pièce sur le tour, à l’envers et creuse le pied, cela s’appelle le tournasage.  

Le coulage ou moulage , la terre n’est plus sous forme pâteuse, mais sous forme liquide : c’est la "barbotine".
Un moule de plâtre est utilisé pour définir l’extérieur des pièces. Le moule a pour caractéristique d’absorber l’eau. La barbotine introduite dans le moule et conservée quelques instants, le temps que la pièce moulée sèche. La pièce diminuant de volume (l’eau s’évaporant) le démoulage est facilité.

Le séchage est indispensable entre chaque étape et demande beaucoup de manutentions.
Il faut alors bien faire sécher, 2 à 4 semaines, pour que le maximum d’eau disparaisse de la pièce sinon à la cuisson la pièce éclate, c’est la fin de la partie façonnage.

Le four

 

 

  • La table de décoration
  •  
  • Décoration sur biscuit : Pièce décorée au pinceau à l’aide d’oxyde de différentes couleurs (poudre colorée, diluée avec de l’eau).

  • La décoration 
     

    Une fois le décor terminé, la pièce est trempée dans un bain de "couverte"
    (émail transparent) (émail : solution à consistance laiteuse), c’est l’émaillage par trempage.

    Décoration sur émail : la pièce est déjà émaillée avec un émail blanc, puis décorée avec des oxydes de couleurs.

     

  • L’émaillage 

    L’enfournement des pièces emaillées

     

    La deuxième cuisson : une fois le décor fini et emaillé, la poterie est mise dans le four à 980° durant 12h.

    Voila nous laissons refroidir et la poterie est alors terminée

    Mélissa, la jolie potière diversifie ses réalisations et elle propose des objets personnalisés qui peuvent être commandés "sur mesure" : par exemple, pour la naissance de son petit-fils, Carreau enfant Jaquie Paille avait dessiné le modèle de l’assiette à purée (ou de brouillade).

    Quelques réalisations de l’atelier :

    Ensemble lave main Pichet boule moyen modèle Huilier et bec verseurPlaque de porte

    Tian petit modèle Cafetière droite Plat carré

    Mini coupelle et assiette trapèze Théière Aladin petit modèle 

    N’hésitez pas à consulter le site de l’atelier : commandes possibles.

    www.poterie-du-net.com

    Et ne craignez surtout pas de venir sur place.....

  •  

    Vos commentaires

    • Le 18 mars 2009 à 15:23, par melissa giraud En réponse à : merci !!

      bonjour,

      j ai pu enfin trouver votre site !!
      un grand merci pour la page que vous m avez consacré et le fait de me classer dans galerie d art ! c est tres gentil ! et beau boulot !
      le carreau "clement" n etait destiné à jacquie paille lol

      encore merci !

    • Le 18 mars 2009 à 19:42, par Gilbert Giraud En réponse à : Petit grain deviendra grand ...

      Bonsoir et merci,

      Au tout début de l’article, je dis que le classement dans "Galeries d’Art" plutôt que dans "commerces" est largement mérité. Bientôt, vous aurez droit à l’inclusion dans la rubrique "les artistes à Tourtour"...

      Merci pour votre message mais il est un peu dommage que vous n’ayez pu le lire depuis novembre. Vous avez enfin trouvé le site, tant mieux : si vous lui faites un peu de pub, tant mieux aussi....

      Certains pensent que je n’écris des articles que pour "casser" l’équipe municipale alors que je me tape totalement de leur survie (à condition de ne pas les voir abimer notre village par des pratiques tendancieuses). L’article que je vous ai consacré montre bien que ce qui m’intéresse surtout (et seulement) c’est parler des richesses de notre village en partageant avec d’autres l’amour que nous lui portons. Effectivement, j’égratigne parfois le premier magistrat et son équipe mais dans des termes mesurés et en me basant sur une démarche de simple citoyen qui s’exprime avec des moyens d’aujourd’hui.

      Je suis très content que vous ayez eu le courage de citer votre nom (il m’est cher) et votre prénom : bien sûr que le carreau "Clément" n’était pas pour Jacquie Paille, c’était une petite vanne....
      Un détail : savez-vous qu’en 1682, les Giraud étaient les plus nombreux à Tourtour (i6 familles différentes), voir le livre de Guy Désirat . Cela ne nous donne aucun avantage ni privilège ni gloriole mais ce n’est pas immoral de s’en souvenir parfois...
      Autre détail : je descends pour Pâques et je viendrai rechercher de l’apéritif aux truffes...
      Merci encore et continuez à nous montrer de belles choses . Cordialement .gg

    Répondre à cet article

    Stats | 8 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

    Mis à jour le mercredi 13 décembre 2017